Au fil de l'eau

il y a
1 min
75
lectures
21

Depuis L'océan indien ma prose voyage du battant des lames au sommet des montagnes et je me souviens de mes vies antérieures  [+]

On oublie toujours de parler de la divagation intellectuelle pour que jaillisse l'étincelle du génie. Pour que jaillisse l'idée comme la flamme de l'innocence. Pour que jaillisse la source d'or noir dans la nuit bleu pétrole. Alors on prend sa plume et on couche sur le papier des mots qui ne veulent plus rien dire. On remplit des pages de stupidités, d'histoires sans queue ni tête ou plutôt l'inverse : des histoires pleines de queues et de têtes comme l’écrivait Baudelaire en préfaçant ses Fleurs du mal. " Écrire, y'a que ça de vrai "! disait l'apôtre entre deux cuites. Il rajoutait en sortant du bistrot tout en titubant et en s'accrochant au réverbère : " Ave César " ! Car c'était un érudit qui connaissait ses classiques. Ensuite il allait se coucher non sans avoir copieusement pissé contre un mur au clair de lune. C'est dans ces moments tragiques que lui venaient les meilleures idées ; en soulageant sa vessie contre un mur gris et triste comme la nuit. On pouvait l'entendre déclamer : " Je pisse contre le mur pour faire pleurer la ville ". On n’a jamais compris ce que cela voulait dire.

Il lui arrivait parfois de traîner avec lui son désespoir coupable sur les quais de Saône, menaçant les rares passants " de se foutre à l’eau, " mais c'était chez-lui une provocation gratuite, un jeu de mots, une caractéristique de son humour, car l'humour comme vous le savez est l'ultime politesse du désespoir. Il avait trop bu. Alors il empruntait la passerelle métallique qui enjambait la Saône et il restait là, au milieu, s’accrochant au garde-fou à regarder les chalands qui passent.


On l'entendait hurler dans sa solitude : " Allez au diable, je vous déteste tous !"

Au poète disparu, excentrique et solitaire
21
21

Un petit mot pour l'auteur ? 30 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de JLK
JLK · il y a
Encore un fils de Verlaine, un frère d'armes des Bohringer, Léotard et autres poètes
imbibés. Sans oublier les prosateurs, la Compagnie Blondin and Clown...

Image de Dranem
Dranem · il y a
J'ai écris ce texte à la mort de Bashung influencé par sa chanson "Samuel Hall ",un texte que je trouve absolument génial.
Merci de citer Verlaine , Bohringer et surtout Léotard dont il faut absolument réécouter sa discographie !

Image de JLK
JLK · il y a
Et lire le très beau "A mon frère qui n'est pas mort" de François
Léotard. Qui aurait dû quitter la politique plus tôt...

Image de Dranem
Dranem · il y a
J'irai lire ce texte... merci JLK !
Image de Jennifer Ducloux
Jennifer Ducloux · il y a
Ah là là...c'est un style de vie qui se perd dans notre société compétititve et productive, où malheureusement l'art de "prendre son temps" se voit menacée par le besoin de l'immédiat! Merci Dranem, pour cet hommage nostalgique!
Image de Dranem
Dranem · il y a
Merci Jennifer d'avoir lu ce texte " au fil de l'eau" ; ce que vous dites est vrai, c'est devenu un luxe de prendre son temps... dans un monde qui va trop vite...
le temps s'écoule lentement sur mon rocher d'exil :https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/lexil-3

Image de Duje
Duje · il y a
"Je pisse comme je pleure sur les putains d'Amsterdam " comme chantait Brel .
Image de Dranem
Dranem · il y a
C'est un peu dans la même veine... comme les paumés du petit matin... merci Duje d'être passé !
Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
Merci pour Bashung !
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un texte gris de nostalgie, comme ces murs où étaient écrit " Défense d'uriner" ☺☺☺ !
Image de RAC
RAC · il y a
Esprits torturés, êtres sensibles, traits de génie..
Image de Dranem
Dranem · il y a
Un hommage à tous ces poètes" maudits" , c'est à dire épris d'absolu ; merci RAC pour cette lecture !
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Et au fil des mots, il s'en dit, des idées bizarres ! Merci pour Baudelaire.
Image de Dranem
Dranem · il y a
Sans oublier Alain Bashung : https://www.youtube.com/watch?v=h2SMvs15pdE, merci pour votre lecture et commentaire !
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
je viens d'écouter Bashung. Effectivement, votre texte peut y faire penser. Alors, double bravo !
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
On a un paquet de Baudelaire sur le forum quand ils sont à cours d'arguments
Image de Dranem
Dranem · il y a
Baudelaire parfois s'invite discrètement sur le forum ... ceci dit Au fil de l'eau est d'abord un hommage à Bashung :https://www.youtube.com/watch?v=h2SMvs15pdE . A bientôt ici et là !
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
J'aime bien l'idée de la divagation intellectuelle qui peut conduire au génie...
Image de Dranem
Dranem · il y a
Dangereux tout de même !
Image de Randolph
Randolph · il y a
Des comme lui, il en faut !!
Image de Dranem
Dranem · il y a
Heureusement, peut être pour " bousculer les sphères célestes " ... salut Randolph !

Vous aimerez aussi !