Au cœur de l'homme.

il y a
1 min
458
lectures
143
Qualifié
Si les yeux sont le miroir de l’âme, les mains sont les interprètes du cœur.
A cœur triste, les mains enveloppent le visage pour y recueillir les larmes éteignant l’incendie qui ravage les sentiments.
A cœur effrayé, les mains se dressent en bouclier.
A cœur en colère, les poings se serrent.
A cœur violent, les mains impriment le mépris dans un corps meurtri.
A cœur désespéré, les mains s’élèvent vers le ciel, implorant l’Univers de venir à son secours.
A cœur avare, les mains se recroquevillent pour ne rien perdre des richesses convoitées.
A cœur solidaire, les mains s’unissent pour s’entraider et créer une vie meilleure.
A cœur courageux, les mains qui ont tant travaillé deviennent des branches tortueuses.
A cœur bienveillant, les mains consolent et rassurent. Elles offrent tout ce qui ne s’achète pas et pourtant n’a pas de prix.
Et comme on ne crève que les cœurs qui débordent d’amour, les mains de l’artiste créent sans relâche pour résister aux assauts des habitudes qui murent et des certitudes qui tuent.

143

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !