1
min

Athéna et Kavi

1 lecture

0

Zeus connaît la prédiction à son endroit. Il sera détrôné par le fils qu’il aura avec Métis. Celle-ci est polymorphe, c’est-à-dire qu’elle peut prendre n’importe quelle forme : Lion, cheval, sanglier, souris, caillou, etc. Dès que Zeus apprend que Métis est enceinte, il lui demande de se transformer en goutte d’eau et il profite de cette ruse pour l’avaler. Quelques mois plus tard Zeus a d’horribles maux de tête.

Il demande à Héphaïstos d’asséner des coups de hache dans la tête afin de lui ouvrir le crâne et permettre la naissance Athéna. Elle est la déesse de la raison, de la prudence et de la sagesse, mais également de la stratégie militaire, des artisans, des artistes et des maîtres d’école.

Athéna a choisi l’Espagne sous le nom de Rosetta El Ebro. Elle a décidé de monter une comédie musicale qui se nomme : « Isabelle II d’Espagne ». La chose n’est pas avouée, mais il s’agit d’une commande d’État. Le but de cette comédie musicale est d’améliorer l’image d’une reine relativement impopulaire. Les sujets traités sont d’époque, mais ont une résonance sur les préoccupations d’aujourd’hui. Le tout est agrémenté de la musique folklorique espagnole. Cette tournée mondiale devient une bonne promotion d’une culture ancestrale. Afin d’élargir à un public plus important, Rosetta a imaginé l’intervention d’artistes d’origine espagnole sur le parcours de la tournée. Ainsi, la notoriété est augmentée par des artistes connus qui viennent interpréter quelques morceaux : Paco de Lucia au Mexique, Tomatito à Almería, Luz Casal à Zurich, Paco Ibañez à New York.

Kavi est le chorégraphe de la troupe. De longues heures de travail et de compromis ont permis d’avoir aujourd’hui un spectacle abouti. Les quelques représentations privées laissent à penser que cette tournée sera un triomphe.

Kavi est marié avec Maria. Au départ, Maria devait avoir le premier rôle, tout était prévu pour que Maria soit la reine du spectacle. Mais Rosetta a décidé finalement de prendre le premier rôle sans doute en raison de son implication dans les répétitions. Au fur et à mesure des répétitions, Kavi ressent la supériorité de Rosetta, il perçoit le petit plus des virtuoses. La grâce, l’élégance et la beauté de Rosetta légitiment la première place. Kavi se sent tiraillé entre une épouse jalouse qui se retrouve à la deuxième place et les talents de Rosetta.

Hadès, transformé en Roberto pour la circonstance, arrive à convaincre Maria d’organiser, de façon solitaire, un accident suffisamment important pour que Rosetta soit écartée du spectacle. Maria, plus furieuse qu’intelligente a commis des indiscrétions. C’est pourquoi Kavi finit par comprendre que sa femme a été manipulée. Il finit même par rencontrer Roberto.

à suivre sur http://www.pierretomyleboucher.fr

Thèmes

Image de Très très courts
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,