1
min

Asclépios et Aldjia

0 lecture

0

Asclépios est le fils d’Apollon et de Coronis. Il est l’ancêtre mythique des Asclépiades, une dynastie de médecins. Hippocrate en est le plus illustre membre. Athéna procure à Asclépios la tête de la gorgone. Le sang qui coule du côté gauche est un violent poison. Celui du côté droit est un remède merveilleux. Ainsi, Asclépios a décidé d’aider les hommes avec ce remède. Celui-ci est tellement puissant qu’il peut même ressusciter les morts. Cette dérive ne convenait pas à Zeus, c’est pourquoi Asclépios fut foudroyé.

Zeus, dans sa grande générosité (sic), avait décidé de redonner une chance à certains : de la constellation du Serpentaire, il redevient Asclépios. Le miraculé a pu, à l’instar des autres Dieux, aller sur terre pour une période d’un siècle.

Naturellement, Asclépios a décidé de rejoindre Médecins du monde et ainsi participer à l’aide humanitaire. Sa spécialité est la chirurgie cardiaque. Lors d’une mission en Afrique du Nord, Asclépios a rencontré Aldjia. Les deux hommes ont très vite sympathisé. En effet, les deux médecins ont un grand nombre de choses à partager. Asclépios et Aldjia mènent des missions d’urgence qui certes concernent la médecine, mais également la mise en place de programmes de développement, de formation d’équipes médicales.

On retrouvera nos deux compères dans les pays concernés par les catastrophes naturelles, les épidémies, les conflits. Ces médecins se substituent ponctuellement à un système de santé anéanti afin de répondre à des besoins fondamentaux, notamment lorsque le pronostic vital est en jeu. Ils contribuent à aider les patients pour leurs blessures physiques, mais également psychiques provoquées par le drame. Les accouchements, les soins de santé primaires, les traitements chroniques font partie de leur quotidien.

Dans certains campements, les médecins dorment sous la tente. La proximité est importante. C’est sans doute pourquoi Asclépios et Aldjia se sont rapprochés pour aujourd’hui former un couple.

Asclépios paraît être un candidat idéal pour Hadès. En effet, foudroyé, ça ne s’oublie pas. Hadès pense qu’il va avoir des difficultés de conversion, car Asclépios est vraiment un homme gentil et qui ne semble pas rancunier. L’idée d’Hadès est d’éliminer physiquement Aldjia en faisant porter la responsabilité à Zeus. Comment Hadès va-t-il pouvoir monter ce coup pendable ?

à suivre sur http://www.pierretomyleboucher.fr

Thèmes

Image de Très très courts
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,