1
min

Arlequin

Image de Lou Grimberg

Lou Grimberg

16 lectures

3

Il s'en allait, clopin-clopant, dans les allées brumeuses d'une ville perdue. La clope au bec et l'espoir imprimé dans le bleu de ses yeux, il trimbalait son âme hypocrite entre trois rues pavées de mauvaises intentions.
Un faux-sourire collé sur son visage angélique, il flanquait la frousse aux passants un peu trop bien rangés.

Faut dire qu'il était pas forcément beau, avec son teint plus pâle qu'une lune malade, ses cernes noires et ses lèvres abîmées à trop aimer. Son corps cassé par l'alcool, le shit et la vie.

Elle lui faisait voir beaucoup trop de couleurs la Vie. Du noir, beaucoup de noir... Assaisonné parfois d'un rouge vermeil qui coulait sur son visage après une ligne nivéenne. Un peu de bleu aussi, qui lui rappelait la profondeur de ses yeux. Et du gris pâle, du gris brouillard.

Un semblant d'existence périmée qui pourrissait au fond d'un ravin.

C'était un immense paradoxe à lui tout seul celui-là.
Qui était prêt à tuer la vie pour ne pas crever.
Qui se plaisait à mentir son existence pour lui insuffler un minimum de sens.

D'essence.

De parfum.

Et puis d'amour, de haine, de larmes, de cris, une poudrée de rires faux et brisés pour ne pas oublier la douleur cachée ; il avait aussi besoin de sensualité, de volupté, d'attention vérifiée, codifiée.

"Craque pas mon gars, pas après tout ce que t'as fait, pas après tous ces dégâts."

Il n'a pas craqué oh non, il a fait pire.

Il a cané.
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
j'apprécie beaucoup le côté cru de votre écriture qui tient tous nos sens en éveil et fait de l'effet
·
Image de Emy
Emy · il y a
Un texte très profond, brut et fort mais vraiment agréable à lire. Un vrai bijou, brut et talentueux. Bravo.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Une goutte, esseulée, glacée, glissa le long de sa tempe en feu."Au prochain arrêt. Au prochain arrêt."Les sons se cognait dans tous les coins de sa tête, comme une litanie ...