2
min

Araignée du soir...

Image de Caroline-H

Caroline-H

94 lectures

11

C'était le soir et j'étais en train de me détendre devant la télé. J'avais détaché mes cheveux, et parfois je voyais des mèches apparaitre à l’extrémité de mon champs de vision. Ce fut durant l'un de ces moments que je remarquai soudain quelque chose bouger près de mon épaule. Je réagis juste à temps pour empêcher ce qui était en fait une énorme araignée dégoutante de venir sur moi. J'étouffai un petit cri et bondis du canapé, m'éloignant le plus possible d'elle.

J'avais en grande partie surmonté ma peur des araignées depuis le lycée. Mais il y avait un cas dans lequel je perdais encore tous mes moyens: quand l'une de ces bêtes aux huit crochets menaçants courait d'une démarche résolue dans ma direction. Déterminée à me pourchasser, comme le petit carnivore qu'elle était. J'aurais pu continuer de regarder la télé, gardant un œil sur elle. De loin. Mais comme si son intrusion dans mon salon ne suffisait pas, celle ci était malicieuse et perverse. Elle continuait de courir vers moi, même quand je m'éloignais d'elle et changeais de direction. J'avais l'impression d'être une proie fuyant son prédateur. Je pouvais presque voir son regard moqueur et vicieux, me fixant droit dans les yeux; quand elle se mit soudain à charger.

D'habitude, je ne tue pas les animaux. Je fais partie de ces écologistes véganes un peu enfantines qui sauvent les insectes de la noyade, ou casse des grosses miettes en deux pour les fourmis. Mais ce monstre d'araignée, s'il avait été humain, n'aurait pas été quelqu'un de bien. Et j'étais l'insecte pris dans la toile. J'étais l'éléphant face à la souris.

Alors Dame Nature, pardonnez-moi pour ce que je fis ensuite. Dame Justice je proclame la légitime défense. J'attrapai le dictionnaire qui se trouvait à porté de main (malgré le sentiment d'urgence et la poussée d'adrénaline causée par mon instinct de survie, je pensai à le protéger d'une vieille page de journal), je pris mon courage à deux mains pour me rapprocher le plus près possible, et je le jetai sur mon agresseur.

Je restai plantée là pendant un long moment. Figée, sous le choc, je retins ma respiration. Je ne pouvais détacher mon regard du dictionnaire. Je ne me permettais pas même de cligner des yeux, et ces derniers commencèrent à picoter. Mais je n'étais pas sure de l'avoir eue. J'avais vue comme elle avait tenté de se cacher pour m'attaquer par surprise, quelques minutes auparavant. Peut-être était elle simplement caché derrière le bouquin. D'autant plus que je savais la vitesse avec laquelle elle aurait pu s'échapper.

Après quelques minutes d'observation méticuleuse, je retournai m'asseoir, cette fois ci dans le fauteuil à l'autre bout du salon. Je laissai la lumière, juste au cas où. Mais à chaque petit froissement de feuille (provenant du feuillage des arbres balayé par le vent, ou de mon chat se réinstallant dans son petit nid composé de journal) je sursautais et me relevais afin d'inspecter, de nouveau, les alentours du dictionnaire.

J'avais écrasé la pauvre bête sous un Dictionnaire; un pavé constitué de plusieurs centaines de pages et d'une couverture rigide. Son corps devait être aplatie depuis une dizaine de minutes au moins. Et pourtant, je ne pouvais m'empêcher de l'imaginer, extraire doucement ses pattes une à une de dessous le bouquin, comme la main d'un zombie émergeant d'un sol terreux. J'imaginais chaque patte ressortir dix fois plus grosse, comme nourrie par la soif de vengeance.

C'est ainsi, suspendue sur l'accoudoir du fauteuil que j'ai commencé à me poser des questions. Peut-être que je n'avais pas vaincue cette phobie aussi efficacement que ce que j'avais cru. Alors, résignée et vexée - et aussi un peu terrifiée - je décidai d'aller me coucher.

Quelle horrible surprise le lendemain matin quand je découvris une morsure dans le bas de mon dos! Un frisson me parcouru le corps à l'idée que ce monstre avait probablement déjà gouté mon sang avant même que je ne remarque sa présence près de mon épaule. J'avais eu raison depuis le début, elle en avait vraiment après moi!

(Quand ma colocataire se réveilla, je la forçai à vérifier si la suceuse de sang était bien morte...Puis je vérifiai par moi-même: Écrabouillée. Bien fait pour elle.)

PRIX

Image de 2016

Thèmes

Image de TTC
11

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Micka G.
Micka G. · il y a
Bhouu !, je partage la même aversion !! Alors j'avoue : quel double plaisir de lire ton texte ! Sur le même thème, le mien est aussi minuscule que la bestiole ;-) "Arachnophobie"
Et tu as mon vote aussi, bonne continuation.

·
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
C'est pas gentil d'abîmer un dictionnaire ☺☺☺!
"....mes pensées confuses et VOLATILES...." A ce propos, j'ai aussi "Le coq et le faisan" en finale (catégorie Poèmes), au cas où ...
Et voici le lien direct ---> http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-coq-et-le-faisan

·
Image de Prijgany
Prijgany · il y a
Mon vote, Caroline ; une histoire insignifiante qui prend des proportions inquiétantes ; j'aime ça.
·
Image de Caroline-H
Caroline-H · il y a
Merci! Ça me touche beaucoup. Comme toujours, je n'étais pas sûre de ce texte. Merci!
·
Image de Jonathan H
Jonathan H · il y a
Qui oserait jeter la pierre a cette narratrice courageuse ? Belle ecriture d une sensation de peur que l on a tous un jour vécue :)
·
Image de Caroline-H
Caroline-H · il y a
; ) Merci beaucoup pour ce commentaire. Je me suis amusée à écrire ce texte; mais je ne maîtrise pas encore assez les mots.
·
Image de Christophe Tabard
Christophe Tabard · il y a
+1 pour cette spider histoire
·
Image de Caroline-H
Caroline-H · il y a
Oh merci beaucoup !
·
Image de Christophe Tabard
Christophe Tabard · il y a
Image de Caroline-H
Caroline-H · il y a
Déjà lu, commenté et même voté je crois! ; )
·
Image de Christophe Tabard
Christophe Tabard · il y a
Cool, merci!
·
Image de Grenelle
Grenelle · il y a
Sacrée araignée suspendue sur l'accoudoir de son fauteuil, c'est un vrai chimpanzé !
·
Image de MissFree
MissFree · il y a
La légitime défense me paraît tout à fait recevable :-) Une arachnophobe anonyme. +1
·
Image de Caroline-H
Caroline-H · il y a
XD Merci! Ma conscience est soulagée d'un poids!
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
;-) ;-) ;-)
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Pauvre bestiole qui voulait sans doute simplement vous faire un petit coucou amical ou vous voir de plus près ! ;-)
C'est terrible d'être victime d'un délit de sale gueule et d'un dénigrement général pourtant rarement justifié !
J'ai écrit pas mal de fictions (poésie ou prose) sur les araignées et je vous en livre un échantillon en MP... Quant à mes dictionnaires, je les utilise de façon bien différente, comme vous le constaterez si vous jetez un œil sur ma page ;-)
Et pour vous prouver que je ne vous en veux pas : +1
Joyeux Noël !

·
Image de Caroline-H
Caroline-H · il y a
ha ha! Oh je vais consulter mes MP immédiatement! Bonnes Fêtes de fin d'années! = )
·
Image de Ghost Buster
Ghost Buster · il y a
Le poids de la culture :)) +1
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Bien dit ! ;-) ;-)
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Araignée du matin mais pas chagrin. J'ai aimé votre texte. Je vote. Joyeux Noël.
·