Apparences et Réalité

il y a
4 min
31
lectures
19
Qualifié
Image de 2020
Image de Très très court
«Suis-je dans le noir ou ai-je les yeux fermés ? Peut-être les deux.»
Quoi qu'il en advienne,je dois me réveiller de ce cauchemar qui ne cesse de me hanter depuis des semaines. Comment ai-je fais pour en arriver là ? Il est donc vrai qu'un être humain peut se camoufler parmi ses semblables tel un caméléon qui fusionne avec un paysage. Comment ai je fais pour ne rien voir venir ?Donc je suis aveugle à ce point ?
Tout a commencé il y'a de cela quatre ans environ, Je n'étais encore qu'un étudiant en 1ere Année. J'étais très timide et réservé, et quelque peu naïf. Mais c'est tout cela qui me permettait de voir le monde d'une autre façon. je me disais chaque soir sur mon lit d'étudiant « Le monde est à nous,une feuille vierge sur laquelle nous devons écrire, à nous de tremper la plume et d'y inscrire notre avenir, Notre vie dépends de nous».Bercé par ce leitmotiv,Je m'endormais chaque soir avec une détermination plus grande encore que mes rêves.Je n'avais pas beaucoup d'amis,je les comptait au bout des doigts. Celui qui m'était plus proche était Paul,il était mon opposé sur presque tous les plans mais une chose importante nous réussissais:les études.Nous avions la même idéologie sur les valeurs du travail pour le succès. Des fois,après les cours nous restions des heures à traiter des exercices et des anciennes épreuves.Quand nous causions,nous étions presque toujours d'accord car chacun essayait de comprendre l'autre. Mais Paul lui était un Casanova,toutes les filles lui couraient après, contrairement à moi qui dû à ma timidité maladive n'eut jamais le courage d'aborder une fille.Par le passé quelques filles m'ont déclaré leur flamme mais je ne voyais point en eux ce que j'attendais d'une Femme:Attentionnée,Gentille,Polie,Non matérialiste,simple et surtout Intelligente.J'ai toujours été attiré par les filles dont l'intelligence sort du commun.Mon ami Paul m'aidait donc dans cette quête qu'il qualifiait parfois de "veine" car je recherchais une femme parfaite, mais je m'entêtait,j'avais espoir car j'avais dans mon entourage un exemple concret:Ma mère.Malgré toutes les difficultés traversées elle n'abandonna jamais mon père,et elle a toujours fait tout son possible pour que nous soyons heureux.
Paul m'apprenait donc ses techniques de drague et d'approche.Mais j'étais loin du compte,je trouvais cela encore plus difficile que mes cours.Mais Paul ne m'as jamais abandonné, il m'as toujours soutenu même quand j'avais des ennuis.Tout le monde lui reprochait d'être mon ami,d'être l'ami du Looser. Mais ça ne lui disait rien. C'est ainsi qu'une fraternité s'est créé entre nous et nos familles.
Ma vie a changé le jour où j'ai fait la connaissance d'Audrey. Une étudiante de niveau un en médecine. Elle était très belle et très brillante. Elle avait 17 ans et moi 18.Quand je l'ai vu pour la 1ère fois j'ai vu quelque chose de spécial en elle. Mais je me doutais que ce type de femme que je recherchais serait difficile à conquérir. Après des semaines de causeries,toujours rien,elle n'avait pas mon temps.J'ai voulu abandonné mainte fois mais Paul me redonnais de l'espoir et m'encourageait à continuer en me prodiguant des conseils.
Finalement elle accepta,j'étais si heureux. Je n'oublierais jamais ce jour,c'était un vendredi,Il avait beaucoup plu.Et les étudiants qui travaillaient après les cours au campus étaient pris au piège.Et comme par hasard nos salles étaient côte à côte ce jour là. Moi qui ne croyais pas au Destin,quelle était la probabilité qu'on se rencontre ce jour là,à ce moment précis et en ce lieu car il faut noter que le campus compte des centaines de salles et que les étudiants qui font les groupes d'études prennent des salles aléatoirement.J'avais pris mon courage et je suis allé la saluer,je lui ai proposé qu'on se retrouve dans une salle voisine question de discuter quelques minutes.Arrivés dans cette salle,je lui ai parlé avec mon coeur et déballé mes sentiments,elle m'avoua qu'elle ressentait la même chose pour moi mais qu'elle était un peu timide.Le froid était de taille ce jour là,nous sommes restés blottis l'un contre l'autre, c'est comme ci le temps c'était figé. J'avais réussi à conquérir cette demoiselle.J'ai beaucoup gagné en estime personnelle ce jour là.
Paul était si fier de moi mais ce n'était pas le cas pour mes parents car Audrey était d'une autre ethnie que moi. Dans certaines Ethnies d'Afrique le mariage Inter-Ethnique est proscrit. Mes parents me passaient un savon chaque fois que que j'allais la voir.
Des années s'étaient déjà écoulées,Elle avait 21 ans et moi 22.Nous avions entretenu le même rythme depuis le début.Nous savions que nous étions faits l'un pour l'autre mais le problème c'était nos familles.Nous savions qu'ils refuseraient le mariage.Audrey m'as suggéré que nous devions concevoir un enfant pour contraindre nos familles d'accepter. C'était le seul moyen hélas,Après que nous l'avons fais j'imaginais à répétition dans ma tête la déception que j'infligerais à ma famille,à mes parents bien aimés.Quelques semaines plus tard,Audrey est enceinte,nos familles ont fait une assise où ils ont finalement accepté la situation.Mais après cela je suis devenu le paria de la famille mais dans mon coeur j'étais content d'être fiancé à la femme que j'aime,mon âme sœur,et j'allais être père !
Paul était mon témoin.Il était si fier pour moi mais m'avais avoué qu'il n'était pas encore prêt à s'engager si jeune. Après le mariage,Audrey et moi avons aménagé dans une petite maison,notre petite maison!
J'avais décroché un poste dans une entreprise de la place,qui me permettait modestement de subvenir moi même aux besoins de ma petite famille.Ma Femme elle continuait ses études et déposait l'enfant dans une crèche non loin de la maison.
Je rentrais parfois très tard du travail,Au début Audrey se plaignait mais elle finit pas comprendre que je n'avais d'yeux que pour elle malgré toutes les belles autre filles à mon lieu de travail. Certaines ont essayé de me séduire,Mais je les ai toutes repoussées,et j'en ai toujours parlé à ma femme. Pour moi la base d'une bonne relation et durable était la communication.
Au travail j'ai toujours été assidu et ponctuel,un jour mon patron me donne ma journée.Je rentre alors à la maison j'ouvre la porte avec mon double des clés,je me déchausse et j'appelle ma femme pour savoir si elle est allée chercher notre fils.Mais elle ne décroche pas mais j'entends la sonnerie de son téléphone dans la chambre principale.J'entre dans la chambre,Je vois ma femme,dans mon lit avec mon ami Paul.J'ai ressenti quelque chose que je n'avais jamais connu auparavant.Un mélange de colère, de haine. Si je ne me calmais pas j'aurais pu commettre un acte irréparable ce jour là.Je reste debout sans voix,fixant Paul et ma Femme.Ils me mirrent à genoux pour me supplier et me demander des excuses.Qui aurait cru que le "Ce n'est pas ce que tu croit" pouvait être tragique et amusant,J'ai lu du regret et de la peur dans leurs yeux. J'ai pris quelques vêtements je suis rentré chez mes parents. Qu'est ce qu'on ne m'as pas reproché ce jour là,pourtant J'avais plutôt besoin de consolation. Plus tard je lance une procédure de divorce et je demande la garde de notre fils,et je découvre que le père biologique de "notre enfant" n'est nul autre que Paul. Par amour j'aurais peut-être pardonné si c'était quelqu'un d'autre que Paul,mon ami de depuis toujours,mon confident,mon frère d'une autre mère.
Quand je pense à tous ce que j'ai perdu,ne parlons seulement pas d'argent, j'ai perdu mon temps,j'ai arrêté mes études pour elle,j'ai perdu "mon fils", J'ai perdu toute crédibilité auprès de ma propre famille,j'ai perdu mon meilleur ami,et instable à ce moment j'étais sur le point de perdre mon travail.
Pour dire vrai j'aurais préféré ne pas rentrer tôt ce jour et vivre dans le mensonge que de voir ma vie voler en éclats.
Victime de ma propre naïveté, J'essaie d'oublier le passé et d'aller de l'avant.
19

Un petit mot pour l'auteur ? 8 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
Mes encouragements Robert pour ce texte.
Mes voix et bonne continuation.
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à lire mon texte "Mésaventures nocturnes" en lice pour le Prix des jeunes écritures. Pour y accéder plus facilement, vous pouvez cliquer sur mon nom en haut de ce commentaire. Merci d'avance de passer.

Image de Brandon Ngniaouo
Brandon Ngniaouo · il y a
Un beau texte, avec en prime une belle leçon de vie.
Bravo à vous, j'ai adoré vous lire. Vous-avez toutes mes 3 voix.

Je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le prix des jeunes auteurs, et à me soutenir avec vos voix, si jamais il vous plaît.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-chose-11
J'adorerais également lire vos commentaires avisés qui m'aideront à me parfaire.

Image de Fodé Camara
Fodé Camara · il y a
Bravo Robert ! Merveilleux texte. Vous avez mes 5 voix.
Je vous invite à faire un tour chez moi et soutenir mon texte si vous avez le temps 👇👇
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lerrance-spirituelle-1

Image de Eric diokel Ngom
Eric diokel Ngom · il y a
J'ai bcp aimé ..un texte original et bien structuré.. une maîtrise des mots .. un style particulier merci de m'aider à progresser en donnant un commentaire à mon texte je suis nouveau. Tu a mes voix merci de me soutenir
Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Très beau texte Robert. Vous avez mes voix. Votez aussi pour mon texte https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/homme-tas-le-bonjour-dalfred
Image de ROBERT DJAOWE
ROBERT DJAOWE · il y a
Merci🙏
Image de Oriole Lekeugo
Oriole Lekeugo · il y a
Avec toute la confiance que tu as donné à ton ami Paul il a enfreint les règles de l'amitié sincère. Beau texte Robert, j'ai aimé. Vous avez mon vote. Je vous invite à jeter un coup d'oeil à mon texte :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/une-vie-minable

Image de ROBERT DJAOWE
ROBERT DJAOWE · il y a
Merci🙏