2
min

APOPHENIE ? Je vous en laisse juge

Image de Osolaris

Osolaris

233 lectures

45

Je vous écris ce soir comme on laisse ses pensées, entre l'encre et la feuille suspendues, dispersées. Un moment de quiétude où l'important est laisser pour aimer.

« Laisser » ?
Sur ce mot, je bâtirai mon roman. Roman de mots, roman de vie, le récit d'un empire laissé aux 23 motifs d'une existence en « relaxe », laissée à la pause, relâchée en libre service.

« Quitter »: je laisse maintenant pour aimer.
« Ne pas emmener » : je laisse ce manteau sur le dossier de ma chaise.
« Oublier » : j'ai laissé mes papiers sur le bureau, rien d'important.
« Confier » : Je vous en laisse le soin, vous le savez.
« Ne pas ôter » : je laisse la clé sur la porte pourquoi la fermerai-je ?
« Ne pas changer l'état » : j'ai laissé le champ en friche, il se repose, je respire.
« Ne pas importuner, tourmenter »: J'ai laissé tranquille, c'était la moindre des choses.
« Ne pas prendre » : j'ai laissé le choix .
« Abandonner »: J'ai laissé mon fantôme sur le champ de bataille pour partir vivre ailleurs.
« Taire » : Je laisse une infinité d’autres preuves, d’autres détails pour vous, n'en parlons plus.
« Contourner » : J'ai laissé le chemin sur la droite et j'ai pris sur la gauche, maladroite, peut-être mais toujours droite sur la gauche, côté coeur.
« Interrompre » : j'ai laissé là toutes mes affaires, cessantes, pour une évidence.
« Accorder » : J'ai laissé au temps le temps de me décider, il m'a convaincue.
« Ne pas épuiser » : J'ai laissé beaucoup à penser à commencer par...
« Céder » : J'ai laissé l'avantage sans l'inconvénient, et davantage, question d'élégance et d'usage, ainsi j'ai pu laisser.
« Brader »: J'ai laissé ma voiture à moitié prix, je préfère marcher à pied, je vais moins vite mais beaucoup plus loin.
« Ne pas se mettre en concurrence » : j'ai laissé le champ libre, je préfère les panoramas avec horizon large, d'autres se battent pour une place de...
« Léguer » : j'ai laissé mes paroles aux quatre vents pour qui veut s'allonger sur le sable et lire le testament d'une rose à égréner.
« Subsister après » : je laisse deux soleils, un ouvrage, manuscrit ? Oui j'en signe la page.
«Suggérer une sensation : je laisse de vagues impressions, des vibrations qui sourient le matin à l'unisson.
« Permettre » : j'ai laissé la pluie, les gouttes et les vagues rafraîchir un cœur de nature enflammée. Une alliance est née, je l'ai laissée me cultiver.
« Ne pas offrir de réticence » : j'ai laissé le bambou s'étoffer dans le jardin, le laissant faire, un jour il m'a remerciée.
« Ne pas se soucier » : j'ai laissé dire le sourire aux lèvres, j'ai oublié...qui parle ? « Il faut bien faire et laisser dire. »

Avant que de mourir « laissons-nous » 23 raisons de vivre.


PS.
L'axe de la Terre est à 23°
Le rythme biologique d'un homme est de 23 jours
Il y a 23 chromosomes de chaque parent dans notre ADN
Les Psaumes, plus long livre de la Bible, est le 23e livre du Vieux Testament, et Le 23e Psaume est le plus célèbre de tous...

Thèmes

Image de Très très courts
45

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Magnifique TTC original et bien pensé. J'ai savouré chaque mot et je vous laisse ;-) mes voix avec plaisir !
Une invitation à soutenir ma nouvelle 'Le tisseur de rêves' en finale du Grand Prix.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-tisseur-de-reves-1 Merci.

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Original...
·
Image de Pierre Priet
Pierre Priet · il y a
Efficace! Bravo! Mon vote évidement ! Je vous invite, si vous trouvez le temps a lire ma nouvelle " blizzard" en finale :)
·
Image de Linaka
Linaka · il y a
Texte vraiment original, Je vote, je vous invite à venir lire mon poème de st valentin
·
Image de Nihal
Nihal · il y a
C'est vraiment très original ! Je crois ne jamais avoir vu une telle œuvre ! Bravo, c'est magnifique !
·
Image de Colette Seigue
Colette Seigue · il y a
C'est génial ce texte, poétique à souhaits et plein d'humour. j'ai beaucoup aimé.
·
Image de Emily
Emily · il y a
Alors là bravo!! texte très original, précis, agréable à lire!!
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Le titre me fait penser à cet homme qui regardant la carte de France était devenu fou car il avait lu tout en bas "le pire est né". Bravo, Osolaris, pour cette variation sur 23, nombre autant fatidique que 13 dont il est cousin. Vous avez mon vote.
Vous avez aimé ma pie. Aimerez-vous mon verglas tout autant ? http://short-edition.com/oeuvre/poetik/verglas

·
Image de Pradoline
Pradoline · il y a
Chacun prend ce qu'il veut dans la simplicité. Des petits riens qui transforment chaque journée en fête en se reliant aux êtres et aux choses que nous apprécions. Très beau texte, Osolaris, à méditer.
·