22 lectures

2

La vieille est là.
Comme tous les soirs depuis des années, avec son petit panier en osier.
Elle vague dans le parc.
Son regard clair-obscur se perd.
Les épaules tombantes, les mains frêles, elle avance lentement, absente.
Un papillon fatigué ; elle volette de fleur en fleur, les considère avec tendresse.
Un sourire triste se dessine sur son visage las.
Elle cueille de jolis pétales qu’elle sélectionne avec soin.
Elle s’en va, tente de reprendre vigueur, seule avec ses pensées.
Elle entre dans un cimetière, sa démarche est plus assurée, régulière.
Elle s’arrête, effleure délicatement une pierre froide.
Elle dépose harmonieusement les fragments de couleur,
les fragments de son cœur.
Elle susurre à demain ! d’une façon où d’une autre...
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de cendrine borragini-durant
cendrine borragini-durant · il y a
Tristement tendre....mais si joli moment de lecture :-)
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
De la tendresse.... Votre texte m'a fait penser à la chanson de Johnny '' ça ne finira jamais'',
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Merci Lange, je ne connais pas cette chanson, je vais aller guetter

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème