2
min

Annie, tu ne passeras pas la nuit.

Image de Nkarna

Nkarna

86 lectures

65

Annie regarde les mains trapues de son papa saisir la petite maison de poupée. Il la soulève comme un fétu de paille, costaud comme il est.
Annie plonge son regard dans la petite fenêtre cadrée de bleu, elle ne voit aucune ombre bouger. De toute façon, le gros scotch que papa pique à son boulot fait plusieurs fois le tour de la maison, bloquant de manière définitive tout risque d’échappatoire.
Papa, c’est le plus balaise de tous les papas du monde, pense-t-elle, alors qu’il entame la montée des escaliers menant au grenier. Ses gros bras de mammouth enveloppent la cause de ses frayeurs pour le remiser aux oubliettes dans le froid et la solitude pour toujours et à jamais.

La dernière nuit avait été terrible, elle s’était redressée d’un geste quand elle avait entendu les trois coups, elle savait que la petite porte allait s’ouvrir et libérer l’autre, elle avait sauté de son lit et s’était précipitée vers la petite maison. Elle avait plaqué ses deux mains contre la porte pour l’empêcher de s’ouvrir, mais l’autre était fort, tellement fort, il poussait et poussait encore, Annie voyait ses mains reculer. Elle appuya plus fort, une lumière jaune et pas belle éclaira les montants, un petit espace résistait à sa pression. Une douleur aiguë saisie son pouce, elle vit une petite aiguille traverser sa chair et du sang suinter doucement le long de sa main. Elle se mordit la lèvre, mais ne cria pas, les gens que maman avait invités faisaient la fête en bas et personne ne comprendrait. L’autre resterait caché, et elle ne pourrait pas expliquer quel monstre il était, on se moquerait d’elle et les parents seraient très en colère.
Elle oublia les larmes qui coulaient pour effacer sa peine et se concentra sur la porte. Elle vit un petit doigt griffu, poilu et d’une laide couleur verdâtre franchir l’entrebâillement. La main de l’autre sortit en un éclair et attrapa son index. Elle essaya de se dégager, mais il avait une force de titan. Il tira sur sa prise, Annie crut que ses doigts s’arrachaient quand l’autre essaya de les passer par la si petite ouverture. Dans un effort désespéré, elle arracha sa main de l’emprise, bascula en arrière et se reçut sur les fesses.

Faisant fi de la douleur, elle fixa la porte béante. Pas un bruit, pas un grognement. Soudain une ombre légère sur le mur au fond de la maison. Annie ne réfléchit pas, elle attrapa sa lampe de chevet, arracha l’abat-jour et en un geste enfonça le tout dans la porte. L’ampoule se brisa en milliers de morceaux, un arc électrique l’aveugla et un cri inhumain secoua la maison. Annie l’attrapa par le toit et la fit basculer, elle se retrouva porte-contre-sol. Aussi vite qu’elle le put, Annie s’assit sur la maison afin de bloquer tout espoir de sortie à l’autre.
c’est ainsi que son papa la trouva au matin. Elle avait veillé toute la nuit en guerrière solide et déterminée.

Évidemment que papa a râlé un peu en voyant ses yeux gonflés, mais il l’écouta et la cru. Tu as fait du bon boulot, qu’il lui a dit. Maintenant je prends le relais.
Après avoir rangé la maison sous un gros meuble bien lourd, il referma la porte du grenier, rangea la clef bien au fond de sa poche et lui fit un clin d’œil complice.

Elle sentit la fatigue la rattraper, ses yeux se firent lourds, des bras de géant la soulevèrent pour la déposer dans ceux, douceur océan, de maman.

PRIX

Image de 2019

Thème

Image de Très très court
65

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de JACB
JACB · il y a
On attend tellement autre chose de sa maison de poupée!!! Pauvre petite fille habitée par son imagination qui dérive ! Une histoire qui marque !
·
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
L'imagination est quelquefois pire que la réalité.
·
Image de Nkarna
Nkarna · il y a
Tellement vrai.
·
Image de Cristo
Cristo · il y a
Bravo, dans l'enfance tout objet peut s'animer et prendre des dimensions fantastiques ou inquiétantes. Il y a bien cette chanson: Qu'y a t-il au fond d'une noix, qu'est qu'on y voit quand nelle est fermée' de Charles Trenet. Mais aussi le livre scientifique du grand savant Stephen Hawkings, récemment disparu, sur notre origine et le big bang : 'Le monde dans une coquille de noix'. C'est pareil pour une maison de poupée. Pour certain L'univers est d'ailleurs une suite de poupée gigognes.

Mes 5 voix pour cette histoire sur la maison de poupée hantée et maman papa et moi.

La cavale de Solarius et de son petit fils https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-mort-un-point-cest-tout

·
Image de Nkarna
Nkarna · il y a
Peut-être que Hawking avait une maison de poupée en forme de coquille de noix. Que toute sa vie, riche et prolifique, il a essayé d'en percer les secrets. Merci beaucoup de m'avoir lu.
Je m'en vais vous découvrir.

·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
La seule réaction intelligente : soutenir son enfant !
·
Image de Nkarna
Nkarna · il y a
Voilà qui sonne juste à l'oreille de tous. Merci.
·
Image de Doria Lescure
Doria Lescure · il y a
voilà un récit original, bien construit et particulièrement effrayant. Le combat entre cette petite fille et l'entité malveillante qui habite sa maison de poupée est raconté dans une progression qui fait monter l'ambiance fantastique. Pour ce très bon moment de lecture, voici mes voix.
je me suis également essayée à cet exercice et vous êtes bienvenu sur mes lignes.

·
Image de Nkarna
Nkarna · il y a
Merci d'avoir visité ma petite maison de poupée.
·
Image de Hermann Sboniek
Hermann Sboniek · il y a
Bonjour Nkarna.
Très bonne idée que cette porte bien plus petite que la normale 😊
Merci.

·
Image de Nkarna
Nkarna · il y a
C'est à moi de vous remercier pour votre visite. Alors un grand merci.
·
Image de Sandrine Michel
Sandrine Michel · il y a
J'ai beaucoup apprécié l'idée originale de la maison de poupée. Mon soutien
·
Image de Nkarna
Nkarna · il y a
Merci de m'avoir lu et de votre soutien.
·
Image de Julien1965
Julien1965 · il y a
Original comme texte... tout en étant dans le thème. Mon soutien à cette maison de poupée qui fout la trouille !
·
Image de Nkarna
Nkarna · il y a
Un grand merci pour votre soutien.
·
Image de Medulla Oblongata
Medulla Oblongata · il y a
L'angle de vue est très intéressant et pour une fois le champs lexical est cohérent avec le personnage. C'est toujours agréable de voyager dans les terres des peurs enfantines et rien que pour ça, grand merci :) Bonne chance pour cet épisode chaud et doux au milieu de cette cavalcade de mort !
·
Image de Nkarna
Nkarna · il y a
Merci beaucoup pour ce retour chaleureux. Tous mes encouragements pour votre Grim Reaper.
·
Image de Medulla Oblongata
Medulla Oblongata · il y a
Merci beaucoup !
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Des frayeurs nocturnes .... heureusement que papa est là !
·
Image de Nkarna
Nkarna · il y a
Merci beaucoup, j'apprécie !
·