1
min
Image de Patrick Gonzalez

Patrick Gonzalez

20 lectures

4

Vous étiez chère Madame, réservée, élégante, lointaine, éthérée et parfois presque hautaine. Le désir corseté, étouffé à l'étau des guêpières, vous traversiez la vie en errances altières, à l'or des lambris, cachée sous mes paupières.

Un jour, une nuit au sombre des étoiles, vous apparûtes enfin, libérée, insatiable, le cœur dévoré, rêvant de bacchanales, entière, toute à moi, vous fûtes animale.

Vous m'offrîtes d'un coup, le gite et le couvert, le parfum de la peau, le moelleux de la chair, roses écrins soyeux, mille richesses intimes, votre bouche entrouverte à la recherche d'air.

Nous fûmes les uns après les autres, tendres balancements, caresses délectables, vertiges enivrants, secousses formidables au fiévreux de l'instant, en baisers cannibales.

Un jour, une nuit au brulant des étoiles, vous apparûtes enfin, si belle, inoubliable.

Thèmes

Image de Très très courts
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,