3
min

Amour (im)possible ?

Image de Plumette

Plumette

126 lectures

78

L’Écosse. Un très beau pays ; c’est vrai que je n’y suis jamais allé.
- Voici le château où nous avons réservé votre chambre, me dit mon garde du corps.
Le château est grand et, même s’il est un peu décrépi, il a un air majestueux et un peu mystérieux.
Bien qu’impressionné, je pousse un soupir. Normalement je devrais être en Allemagne pour une réunion importante. Mais, mon idiote de secrétaire m’a réservé un vol et a loué une chambre en Écosse. Comment peut-on être aussi stupide ?
Une dame d’environ une trentaine d’années vient nous accueillir.
- Bonjour ! Je suis votre hôtesse, Mrs Banckley ! Bienvenue au château de Candwice construit au dix-huitième siècle par le comte Jamie de Candwice...
Je l'interromps :
- Bon, Je vous arrête tout de suite ; je ne suis pas un touriste mais un riche businessman. Je suis ici pour travailler...
Sur ces mots, je demande alors à l’hôtesse de me montrer ma chambre. Arrivé devant la porte, je remarque une femme au fond du couloir.
Elle a de longs cheveux blonds dorés et de beaux yeux bleu ciel. Sans doute une cliente.
Je n’ai pas le temps d’observer ma vaste chambre et ses meubles style dix-huitième siècle ; je sors mon Macbook Pro et commence à travailler.

Vingt trois heures. J’ai travaillé comme un dingue. Je m’étire et décide de faire une petite pause. La femme aux longs cheveux blonds et aux yeux bleus est là, debout, près de ma chambre.
Je la salue poliment et vais dans la salle qui servait autrefois à recevoir des invités. Ce soir, il y a de la lumière et de la musique. Je décide d’y aller, juste par curiosité, puis j’irais me coucher.
La salle est bondée ; ça doit être une soirée costumée, puisque tout le monde est vêtu de la même façon que la femme que j’ai croisée près de ma chambre. Eh bien, en parlant du loup, je l’aperçois. Elle est assise et ne semble pas vraiment en forme. Des personnes derrière moi racontent que la femme aux cheveux blonds va se marier avec un certain duc d’Erdmond.
Mais combien d’années d’écart ont-ils ? La femme doit avoir environ une vingtaine d’années et le gars pourrait être son père... Il doit y a avoir une erreur ! Mais, apparemment non.
J’avoue que Marguerite ne me laisse pas indifférent. Quand je la regarde, mon cœur bat à tout allure et j’ai soudainement chaud.
Surpris par ce sentiment, je quitte alors la pièce en trombe pour aller me coucher. Au fond du couloir, je vois une porte qui est entre-ouverte. De la lumière en sort. Ma curiosité l’emporte sur la raison et j’écoute discrètement. Je vois alors Marguerite qui est de dos. Elle discute avec un autre homme. Une petite minute... Pourquoi sont-ils tous les deux ici alors qu’ils sont censé être dans la salle de bal ?
- S’il vous plaît, Père ! Tout sauf le duc d’Erdmond ! Je vous en prie ! pleure la pauvre fille en se jetant à genoux.
- Il suffit ! Vous l’épouserez, que vous le vouliez ou non ! Vous n’avez pas votre mot à dire !
Je comprends... Un mariage arrangé.
Marguerite quitte le bureau de son père en passant devant moi sans me voir. Je décide de la suivre. A ma grande surprise, elle rentre dans ma chambre.
- Eh ! Que faites-vous ! lui crié-je.
Je la suis. Marguerite est couchée sur le lit. A côté d’elle, un bébé dort dans un berceau.
Aux côtés de Marguerite il y a... Mme Banckley, l’hôtesse qui m’a accueilli. Elle est habillée en tenue de domestique.
Tout à coup, le duc d’Erdmond passe devant moi sans même m’apercevoir !
- Est-ce une fille ou un garçon ? demande-t-il.
- Votre femme dort, Votre Seigneurie ! lui dit la bonne. Mais c’est une fille.
- Une fille ! Je ne veux pas de fille ! Je veux un héritier ! tonne le duc en prenant Marguerite par le col et en la giflant.
Je reste estomaqué ! Non mais quelle brute ! Je m’interpose entre eux deux pour maintenir le duc. Mais, j’ai l’impression d’être comme un... fantôme. Je n’existe pas, les autres ne semblent ni me voir, ni m’entendre.
Soudain, je me retrouve en haut d’une des tours du château. Marguerite est là, assise sur le rebord de la fenêtre, les pieds dans le vide.
- Marguerite ! Que faites-vous ?
Mais, elle ne m’entend pas. Puis, avant que je ne puisse faire quoique ce soit, elle saute. Je hurle de douleur et de tristesse.
Je me retrouve dans mon lit, le cœur battant à vive allure. Mon ordinateur est de nouveau sur la table. Marguerite est là, elle aussi. Mais, contrairement aux autres fois, elle semble me voir.
- Marguerite ! m’écrie-je en la prenant dans mes bras.
Soudain, nous échangeons un long baiser. Jamais, au grand jamais, je ne me suis sentis aussi heureux et détendu. Puis, Marguerite me dit :
- Vous m’avez fait découvrir l’amour. Vous m’avez aimé comme personne ne m’a jamais aimé et j’ai aimé pour la première fois. Je peux maintenant reposer en paix.
- Quoi ? Marguerite, non, ne pars pas ! la supplié-je
- Je ne suis plus en vie, John. Tout ce que vous avez vu jusqu’à maintenant, n’était que des apparitions. Mais, je vous aime, ne l’oubliez jamais.
Le matin, lorsque mon garde du corps me réveille, je suis par terre, en train de crier : « Marguerite ! »

Mon garde du corps me dit que mon avion est prêt. Mais, je lui réponds que vais prendre quelques jours de congés afin de visiter le château et les alentours. J’en appris plus sur Marguerite. Elle s’est effectivement suicidée à cause des coups que lui infligeaient son mari et a bien eu une fille. Je me promets de ne jamais parler des apparitions que j’ai vu ; je ne sais dire si elles son réelles ou non, mais une chose est sûre, je n’oublierai jamais Marguerite.

PRIX

Image de 6ème édition

Thèmes

Image de Très très court
78

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Véro Des Cairns
Véro Des Cairns · il y a
Mes félicitations pour ce voyage dans le monde des fantômes, l'amour en sus! Et merci pour vos voix à Chic et Plouc.
·
Image de Michel Ezan
Michel Ezan · il y a
Mes voix pour ce très beau texte et tous mes encouragements pour la suite.
·
Image de Vinvin
Vinvin · il y a
Un beau texte fantastique qui montre que l'amour peut être chimérique mais fort malgré tout.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Bravo Plumette. Les histoires tragiques de mariages forcés sont de toutes les époques, moi je ne me lasse pas des fantômes de jeunes femmes délaissées. Mes voix et mes encouragements à votre plume talentueuse pour votre jeune âge !
·
Image de gOz mercziler
gOz mercziler · il y a
Elle a de longs cheveux blonds dorés et de beaux yeux bleu ciel. Waou j'imagine sa beauté. Je vote. Passez lire mon poème en compétition également si vous avez le temps.
·
Image de Ousmane Waraba Sanoh
Ousmane Waraba Sanoh · il y a
Mes 3 voix !
Admirations renouvelées.
Je vous invite à nouveau à soutenir mon texte déjà en finale
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/la-quete-du-depassement-de-soi

·
Image de Krisha
Krisha · il y a
quelle belle histoire aux sentiments mélés.Il y a de tout , tendresse et violence. Et un pirouette à la fin; Je vote 3 voix.
·
Image de Keita L'optimiste
Keita L'optimiste · il y a
Mes trois voix sont pour vous.veuillez en revanche faire pareil pour moi sur le lien ci-dessous https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/apparait-maintenant svp
·
Image de La  luciole
La luciole · il y a
J'ai beaucoup aimé ce voyage en Ecosse, bravo mes 3 voix.
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Vous avez trahi votre promesse de ne pas révéler cette apparition mais… je ne vous en veux pas ! ;)
·