Amnésie

il y a
3 min
252
lectures
89
Image de 2020

Thème

Image de Très très court
"Suis-je dans le noir ou ai-je les yeux fermés? Peut-être les deux. Le noir opaque, oppressant et omniprésent s'infiltre, à présent, dans mon âme ne se contentant plus de ne jetter son encre que dans mes yeux. Je ne comprends pas et d'ailleurs je ne cherche pas à comprendre. J'essaie seulement de me remémorer des bribes de souvenirs de ce qu'avait été l'instant d'avant mon sommeil mais je n'y parviens pas. J'essaie alors de remonter beaucoup plus loin dans le temps, en vain. Le temps n'existe plus. Desespéré, je me rends compte que j'ai perdu la notion du temps et malheureusement la notion de l'espace qui me reste se transforme en un étau qui se resserre autour de moi car le doute et l'incompréhension m'assaillent. Je suffoque. Un courant d'air frais me caresse la peau me soulageant ainsi mais je transpire. Je transpire abondamment.

Une respiration suave qui s'éleve doucement dans l'air et retombe tout aussi doucement attire mon attention. Je ne suis donc pas seul dans les ténèbres incompréhensibles d'une nuit qui n'existe peut-être que dans mon esprit. Un mouvement se produit à côté de moi puis un bruissement, presqu'imperceptible, de draps qui glissent doucement sur un corps( je suppose) attire mon attention. Un soupir relaché par je ne sais qui me traverse les tympans, je panique et j'essaie de retenir ma respiration. Dans de telle circonstance, je ne puis évaluer la dangerosité de ma situation. Qui s'amuse à se tapir dans l'ombre, torturant mon esprit désemparé? Je sens que cette personne épie mes moindres faits et gestes et attend le bon moment pour s'attaquer à moi. L'angoisse et la peur m'étreignent. Je me sens défaillir. J'essaie de ne pas crier. Il me semble même avoir oublié comment le faire.

Je me force à rester calme et pour essayer de jauger la situation, j'avance doucement mon pied en direction du lieu d'où me parvient cette respiration si suave et pourtant si menaçante. Mes orteils effleure ce que mon esprit perçoit comme une jambe à la peau douce et chaude. En réponse à mon intrusion, des pieds petits et fins caressent doucement, de leurs peaux, mon pied puis l'emprisonnent...amoureusement? J'aurais pu être rassuré si le noir ne persistait à cacher à mes yeux cette inconnue. Ces petits pieds qui glisse précautionneusement le long de mes jambes ne peuvent être que ceux d'une femme...amoureuse? Amoureuse de qui? De moi? Mais qui suis-je, au fait?

Mon moi ne me revient pas. J'essaie de me souvenir mais mes pensées sont bloquées par un mur mental qui me semble indestructible. Pendant un instant, mon cerveau flanche et j'en oublie même de respirer au point d'étouffer. Un instant, certes mais suffisant pour me replonger dans une panique insoutenable. Je crie et je me débats pour essayer de reprendre mon souffle mais en vain.

Je me sens sombrer dans le vide quand soudain, une lumière jaillit et remplit mes yeux au point de m'aveugler. Je rabats mes paupières quand j'entends une voix féminine et caressante solliciter mes tympans de sa douce tonalité:
"Thomas! Thomas! Calme-toi! Je suis là, maintenant!
Je ne réponds pas. Ma respiration est redevenue normale, entre temps. Je me concentre sur cette dernière pour me calmer quand une main munis de doigts fins me parcourent les cheveux délicatement et tendrement. Je rouvre les yeux et dans la pièce désormais inondée de lumière, je vois un visage flou qui gagne en netteté au fur et à mesure que mes yeux s'habituent à la lumière de l'ampoule que l'inconnue venait de solliciter. Je la regarde, étonné, de tant de beauté. Elle me rend mon regard, inquiète, de mon air apeuré:
"Tu as seulement eu ta crise, chéri! Tout va rentrer dans l'ordre! Je vais te chercher les cachets!
Joignant le geste à la parole, elle essaie de se lever du lit mais je la retiens. Ce visage! Ce visage! Je la reconnais! Les traits fins d'une douce créature dont les lèvres ne s'ouvrent que pour me calmer et me rassurer? Un visage nanti de grands yeux marrons qui ne me regardent que pour me rappeler que cette créature à la peau noire m'aime malgré...mes crises? Elle s'appelle Sarah et je reconnais en elle ma douce et tendre épouse qui, depuis bientôt dix ans, me supporte dans le chaos d'une vie qui aurait dû s'achever lors de ce fameux accident.

J'attire Sarah vers moi et je l'embrasse tendrement sur le front en lui murmurant:
"Merci pour tout.
Elle ne répond pas. Un silence intime se fait durant lequel nous nous écoutons respirer l'un l'autre. Je ne peux dire depuis combien de temps dure ce silence mais il dure assez pour synchroniser nos coeurs. Finalement, elle lève les yeux vers moi et me regarde longuement sans rien dire. Je vois dans son regard son amour pour moi. Pour moi qui fut diagnostiqué d'amnésie antérograde.
89
89

Un petit mot pour l'auteur ? 28 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Eric diokel Ngom
Image de Fodé Camara
Fodé Camara · il y a
Bravo ! Un texte bien savourant. Vous avez mes 5 voix.
Je vous invite à faire un tour chez moi et soutenir mon texte si vous avez le temps 👇👇
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lerrance-spirituelle-1

Image de Fodé Camara
Fodé Camara · il y a
Bravo ! Un texte bien savourant. Je l'ai adoré. Vous avez mes 5 voix.
Merci de passer faire un tour chez moi et soutenir mon texte si vous avez le temps 👇👇
Bonjour !
Je vous souhaite bonne ! Que Dieu absolve nos péchés ! Qu'Il agrée nos prières ! Ameen !
Merci de bien vouloir voter pour mon texte au concours RFI des jeunes écritures en suivant ce lien 👇 👇
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lerrance-spirituelle-1

Image de Brandon Ngniaouo
Brandon Ngniaouo · il y a
Bravo à vous. Vous avez Mes voix. Je vous invite à lire mon texte et à me soutenir.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-chose-11

Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
Magnifique! Vous avez mon soutien avec mes deux voix.
Bonne continuité et bonne chance dans la compétition.
Je vous invite à passer me lire:https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/mesaventures-nocturnes et à voter pour mon texte si vous l'aimez. Merci d'avance.

Image de Boubacar Diallo
Boubacar Diallo · il y a
Bravo Kerlintz. Une histoire captivante.
Toutes mes voix et bonne chance pour la suite....
Je vous invite aussi à lire mon histoire https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/de-l-amour-au-trepas-une-mere-morte-1
Et à voter pour me soutenir!!

Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Très belle plume Kerlintz. Vous avez mes voix. Votez aussi pour mon texte https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/homme-tas-le-bonjour-dalfred
Image de Christian Junior Doré
Christian Junior Doré · il y a
Très bien bien.
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un très bon texte qui nous fait découvrir progressivement que l'homme qui se cherche est finalement amnésique ! Bravo, Kerlintz ! Vous avez mes cinq voix.
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à lire un tri-triolet en compétition printemps : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/la-rose-la-bouteille-et-le-baiser
Bonne journée à vous.

Image de Kerlintz MORANTUS
Kerlintz MORANTUS · il y a
Merci à vous d'avoir voté...
Image de Joraldine Daisso
Joraldine Daisso · il y a
👏👏👏👏