2
min

Album souvenirs

Image de Lili Caudéran

Lili Caudéran

718 lectures

593

FINALISTE
Sélection Jury

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Ces descriptions de photos nous plongent, avec beaucoup de douceur, dans une nostalgie savoureuse. Finalement, ces images s’imposent à nous et font...

Lire la suite

Couleur sépia.
On voit la vieille camionnette plateau Citroën de l'oncle Henri avec laquelle il livre le charbon. En ce chaud dimanche de juillet, elle transporte la famille sur des bancs ou des chaises en paille. C'est le traditionnel pique-nique estival. La vieille guimbarde tousse et crache lamentablement en montant les côtes mais toute cette joyeuse troupe chante à tue-tête. On s'installe sur des couvertures au bord de la rivière. Mes deux grands-mères en tablier noir tricotent. À l'arrière plan, deux silhouettes de dos, mes parents, se dirigent main dans la main vers le sous bois pour une sieste amoureuse. Ils sont si jeunes. La casquette vissée sur le crâne, grand-père Édouard montre fièrement sa prise, un superbe brochet. J'ai trois ans, torse nu et en culotte Petit Bateau, je berce tendrement mon baigneur en fixant l'objectif.

En noir et blanc.
Papa est fier de son acquisition : une splendide moto sur laquelle je trône crânement. C'est une Terrot aux chromes étincelants. Nous roulons à travers la forêt des Landes vers la dune du Pilat. Je suis assise entre mes deux parents, aucun de nous ne porte de casque. En ce temps-là, on voulait vivre à fond sans se soucier de sécurité. Maman porte un pantalon, un col roulé très moulant, des lunettes noires et elle noue son foulard à pois sur ses cheveux comme Grace Kelly. Papa a endossé sa canadienne en cuir. Il chante des airs d'opérette. Mes parents sont amoureux, insouciants... Bientôt, j'aurai une petite sœur, je suis une petite fille de cinq ans heureuse et légère.

En couleurs mais très pâles.
Papa vient de passer son permis de conduire et d'acheter à crédit sa première voiture : une Ami 6 break bleu ciel. Levés à l'aube et excités comme des puces, nous roulons vers les Pyrénées. C'est le weekend du quinze août et notre premier grand voyage. On s'arrête au bord de la nationale dans un café qui « reçoit avec ses provisions » et qui fait station service. Je donne le biberon à la dernière petite sœur, nous sommes quatre filles maintenant comme dans l'histoire du docteur March, sauf que papa n'est pas médecin mais ouvrier. Maman fait un chèque pour l'essence et demande au pompiste d'attendre la fin du mois pour le présenter à la banque. Papa chante du Luis Mariano et fume gauloise sur gauloise en conduisant. Pour passer la nuit, nous nous installons au bord du Gave. Maman, si fatiguée, et le bébé pâle et frêle dorment dans la voiture. Papa et ses trois filles passent la nuit à la belle étoile, enveloppés dans des couvertures. J'ai treize ans et j'ai perdu beaucoup de mon innocence.

En couleurs.
J'ai quinze ans et je pose à côté de mon Solex noir tout neuf. Il faut d'abord pédaler de toutes ses forces pendant plusieurs mètres avant de décrocher et de lancer le petit moteur. On ne laisse pas les pieds sur les pédales, ça fait trop « plouc », non, on les pose bien joints sur la plateforme étroite entre les deux roues, pour frimer. J'ai attaché mes cheveux en catogan avec un ruban de velours, je porte un petit pull Shetland bien court et une jupe écossaise bien courte aussi ! J'ai maquillé mes yeux comme Twiggy. Je me rends au lycée privé, ou peut-être que c'est dimanche et que je vais rejoindre ma copine Mercédes au cinéma Le Paris pour voir Angélique marquise des anges ? Le ciel est rempli de gros nuages qui annoncent l'orage.
Le bonheur, c'est comme un petit beurre Lu qui s'effrite, il ne faut pas en perdre une seule miette.

PRIX

Image de Hiver 2018 - 2019
593

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marie-Noelle Parade
Marie-Noelle Parade · il y a
Merci pour ce rappel d'enfance; Personnellement, mes parents n'avaient pas de voiture, c'était les voyages en train. Mais quand même, mes amies vivaient ce genre de chose, et elles me racontaient. J'ai donc voyagé avec vous.. Merci pour vos phrases courtes et précises, au vocabulaire recherché et simple en même temps. ça colle parfaitement avec le défilé de vos souvenirs racontés avec une brièvement claquante. Je m'abonne. Si vous voulez voir ce que j'écris, et me soutenir pour le grand prix de la Nouvelle Hiver 2019, ma nouvelle en compétition s'intitule "Photomaton" et c'est ici https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/photomaton-3
·
Image de Lili Caudéran
Lili Caudéran · il y a
Merci infiniment pour votre passage , je ne manquerai pas de vous rendre visite également.
·
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Que de souvenirs, notamment celui du Solex, qui si l'on ne prenait pas garde à sa béquille qui ballottait, dans un virage un peu serré, s'accrochait sur l'asphalte et nous envoyait dans les décors ! J'y ai pour ma part laissé un bas de survêtement de l'équipe de France d'athlétisme, auquel je tenais, cadeau d'un lanceur de javelot kanak.
·
Image de Laurent Martin
Laurent Martin · il y a
On a envie d'avoir la suite !
·
Image de Lili Caudéran
Lili Caudéran · il y a
Je vous invite sur ma page pour lire d'autres épisodes de la vie de Lili...
·
Image de Laurent Martin
Laurent Martin · il y a
Je me suis abonné à votre page pour suivre vos oeuvres
·
Image de Lili Caudéran
Lili Caudéran · il y a
C'est très sympa, merci. J'irai aussi vous rendre visite.
·
Image de Laurent Martin
Laurent Martin · il y a
C'est gentil!
Si je peux me permettre de vous conseiller quelque lecture, il y a un texte en lice pour le TTC
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/paillasson-le-herisson

Il y a également un ancien texte sur la 1ere guerre mondiale ´scissor sisters'
A bientôt
Laurent

·
Image de Dimaria Gbénou
Dimaria Gbénou · il y a
Cela me fait un vrai rappel de mon enfance. Au passage, je suis en finale. N'hésitez pas à visiter ma page.
·
Image de DOUMA ESPERANCE
DOUMA ESPERANCE · il y a
J'ai aimé vous lire.
Vu que je ne peux écrire de poèmes aussi beaux, je vous invite humblement à découvrir mon conte en compétition.
Ça me ferait très plaisir.
D'avance merci
Excellente nuit à vous.

https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/par-dessus-tout-1

·
Image de DOUMA ESPERANCE
DOUMA ESPERANCE · il y a
Votre texte a bien mérité sa place !

C'est la 6 ème recommandation que je lis...je crois bien .... mais j'avoue que c'est la meilleure.
Moi je n'ai que des photos en couleurs...je suis encore très jeune.😊
Merci pour partage Lili.

·
Image de Lili Caudéran
Lili Caudéran · il y a
C'est moi qui vous remercie Douma.
·
Image de Firmin Kouadio
Firmin Kouadio · il y a
Je clore ma lecture avec un sourire reconnaissant. Merci beaucoup de nous partager ce plaisir, Lili.
·
Image de Nonostra
Nonostra · il y a
Toute la vie dans un petit carton,
Photos en noir et blanc et journaux en coupure,
Toute une vie qui se résume au fond
D’une vieille boîte à chaussure.

Merci de nous avoir ré-ouverte la votre...

·
Image de Lili Caudéran
Lili Caudéran · il y a
Merci pour ce très joli commentaire comme un petit cadeau...
·
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
J’étais absente et je le regrette...Quelle jolie nostalgie. Bravo Mamounette :)
·
Image de AKM
AKM · il y a
Bonne chance !
Je vous invite à lire ma nouvelle et à apporter vos critiques :
« ...- Il m’a embrassé par surprise, je me suis laissée faire comme pour voir jusqu’où il voulait aller, il m’a déshabillé mais avant que le pire ne se produise je me suis sauvée.
Au fur et à mesure qu’elle me décrivait la scène, une peur grandissait en moi, la peur de l’entendre sortir les mots : « J’ai couché avec un autre homme », et à la fin elle laissa bientôt place à des suspicions... »
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/les-mots-du-coeur-1
Merci

·