Agathe

il y a
1 min
62
lectures
10

Je tente quelques textes. Prenez la liberté de commenter ; positif, négatif, tout est bon à prendre Merci d'être passé(e)  [+]

Un carré rouge, un carré noir.
Un carreau rouge, un carreau noir.

Une douce comptine, ou presque.
Noir, rouge ; rouge, noir.

Agathe a troqué le blanc pour le rouge.
C’est plus élégant, plus délicat.

La fraîcheur de la faïence apaise ses pieds nus, remonte ses mollets puis le long de ses cuisses.

Un frisson parcourt son ventre dans un instant d’ivresse.
Ses paupières luttent, ses yeux égarés cherchent un point d’attache.

Assise sur les toilettes, la vue d’Agathe se brouille, à fixer ce damier.
C’est finalement là qu’elle est le mieux.
Ailleurs il fait trop chaud, ce n’est pas supportable.
Plus rien n’est vivable, au demeurant.

La température extérieure a déjà battu tous les records de canicule, contrairement à son cœur, dont le tissu musculaire se fait glace.

Le carrelage sali est si disgracieux qu’il en devient esthétique.
Les lignes droites s’animent et se courbent, se cambrent et s’agitent.

Le regard d’Agathe s’envole, ses pensées explosent, son imagination s’affole.

Sa main se détend, s’ouvre. Ses poignets sont chauds et moites.

La lame tombe sur le sol.

Elle voit la tiédeur vermeille de sa sève recouvrir les carreaux de carrelage.

Le blanc devient rouge.

Agathe s’enfonce dans la fraîcheur d’une nuit sans fin.
Un sourire timide s’inscrit sur ses lèvres, dans une dernière parcelle d’humour.
Enfin elle réalise, enfin elle a tué « sa vie de chiotte ».

Un carré noir, un carré rouge.
Un carreau noir, un carreau rouge.

Dans la chaleur et l’obscurité, Agathe s’est glissée dans un froid manteau blanc.
10

Un petit mot pour l'auteur ? 16 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
J'étais convaincue d'avoir lu et "apprécié" ce drame... J'ai bien fait de parcourir votre page...
Image de rose aden
rose aden · il y a
Oh...
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Comme vous le dites... oh... je me demandais si j'allais retirer ce texte de ma page
Image de rose aden
rose aden · il y a
mais non, pas du tout. Parfois, on reste sans voix. Interdit. Mais, la vie, c'est ça aussi, ne plus la vouloir en fait partie. On a besoin de textes sur ce sujet. A ce propos: les mots de François Cheng...

Consens à la brisure, c’est là
Que germera ton trop-plein
De crève-cœur, que passera,
Un jour, hors de l’attente, la brise.

Entre cime et abîme, orage,
Un faucon guette l’instant de halte.
À flanc de falaise, une souche
Lui tend le bras, comme lui hors d’âge.

Haute tour, tu nous élèves à ta vue, portée
Par le souffle du soir. Le vol de l’aigle nous rend proche
L’âme errante des Anciens, mais à l’horizon,
Ceux qui s’en vont, peu à peu, s’effacent dans la brume.

Au sommet du mont et du silence,
rien n’est dit, tout est.
Tout vide est plein, tout passé présent,
tout en nous renaît.

Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
percutant !
tant par la forme que par le fond

Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Merci d'être passée me lire :-) bonne journée
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
des carreaux de glace rougis de sang pour tout linceul d'une vie vaincue en noir et blanc!
Image de Jeffrey-Lee Guwan
Jeffrey-Lee Guwan · il y a
métaphore et oxymore sont sur un carreau...
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
;-)
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Oh !... :((
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Il faisait trop chaud...
Image de lucile latour
lucile latour · il y a
carré carreau rouge noir blanc on y revient les mots se lancent.
Image de Philippe Salort
Philippe Salort · il y a
Atout cœur atout sang bravo !
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Merci !
Image de Isa. C
Isa. C · il y a
Glaçant!!

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Burn out

Lionel B.

Il a reçu un coup de fil, il a claqué la porte et est parti pour nous rejoindre. C’est ce qu’il nous a dit. Je ne suis pas certain que le mot « claqué » convienne car il me semble qu’il... [+]


Très très courts

Noah et Nuit

Francis Boquel

On a donc enfin l’explication de ces reniflements continuels, de ces mains sanglantes à force d’être grattées. Noah, six ans, est allergique aux chats.
Retour lugubre à la maison, dans la... [+]