Acte de naissance

il y a
1 min
19
lectures
3

Saint-Maur, jeune dans sa tête... croit aux fantômes - du moins ceux qu'il croise dans ses écrits. . Passionné de tout, mais surtout de sa femme !... Sous son vrai nom (il en a un) il a déjà  [+]

Un jour, il y longtemps, et la lune en poissons, peu importe comment, je suis bel et bien né ! Marseillais de naissance et Provençal de cœur. À moins que ce ne soit, ma foi, tout le contraire... Des affres du passage, il ne m’est rien resté. Rien que de très banal, rien qui ne soit notable. Bien qu’à croire ma mère, mon cri primal fut tel qu’on l’entendit plus loin que notre Bonne Mère. Il surgit, m’a-t-on-dit, quand je n’avais encore que la tête sortie de cet étroit conduit qui mène les naïfs du bonheur à la vie ! Je jaillis affamé en quête de laitance ! Impénitent glouton, vagissant affamé, je mis à moi tout seul Phocée en désarroi. Mes pauvres géniteurs, sous mon coup de semonce, coururent en tous sens, pour me trouver à boire. Médecin, sage-femme, infirmière et consorts s’égayèrent partout en quête de nanan. Bientôt il n’y eut plus en ville qu’un mot d’ordre : rassasier au plus tôt cet estomac hurleur !
L’histoire de mon cri prit une telle ampleur qu’elle effaça d’un coup toutes les galéjades dont Marseille, peuchère, a le culte sacré. Elle trône à présent en mythe fondateur, surpassant, et de loin, celle de la sardine !
3

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,