ABSURDE

il y a
1 min
16
lectures
1

Entre les espaces de la nuit l'absence a glissé ses épines de rosiers pour recoudre en vain la déchirure du jou  [+]

Sur le quai d’une gare, un agent de l’ombre croisa l’ombre d’un agent sifflant le départ d’un train. Bien à l’ombre de l’agent de quai, une flaque d’eau faisait des jeux d’ombres que ne perçut pas l’agent de l’ombre qui glissa et dessina un magnifique salto en ombre chinoise sur le mur.
Se demandant ce qui se tramer dans son ombre, l’agent de quai se retourna et vit passer comme une ombre l’agent de l’ombre.
Se retrouvant les fesses dans la flaque d’eau, l’agent de l’ombre prit ombrage de la situation. L’agent de quai se précipita au secours de l’agent de l’ombre qui n’était plus que l’ombre de lui-même. Cette ombre au tableau fit ombrage à l’agent de l’ombre qui dans sa chute frôla la mort et croisa le diable qui lui proposa de lui racheter son ombre. Celle-ci, affolée par cette sombre proposition, sauta hors d’elle-même et s’enfuit au bout du quai poursuivi par l’agent sans ombre. L’agent de quai voyant l’agent sans ombre courir après son ombre se dit, en voilà un qui n’a pas peur de son ombre.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,