3
min

Aboulie, quand tu nous tiens …

Image de Papypik Cousin

Papypik Cousin

125 lectures

105

14h14, il faut absolument que j’arrive à attraper ce maudit train.... Pourquoi avoir perdu autant de temps.... C’est toujours pareil, je remets à plus tard les choses les plus importantes... fuir l’urgence... se réfugier dans le détail... Oui, et alors ? Est-ce grave après tout ? Mes amis connaissent ce trait pas toujours compris de mon caractère... parfois j’en joue avec je dois l’avouer une certaine dose de mauvaise foi... « Abouliquement » vôtre... j’aime utiliser cette formule pour une réponse tardive à ce qui semble être urgent... pour les autres !

Combien me faut-il de temps pour me rendre à la gare ? Allez, disons 1 heure, bon comptons une 1h30 si je ne trouve pas de place de parking facilement et puis il faut que je retire mon billet.. Je suis encore bien au chaud dans mon lit. Dehors il fait un temps de chien... tiens d’ailleurs il faut que je le sorte mon chien. Le petit déjeuner, zut je n’ai plus de pain.... une priorité toujours... déjeuner avant de prendre une douche... un vrai dilemme... se priver de petit déjeuner ? Je gagnerais un temps fou !
Si j’adopte cette option, inutile de se précipiter hors du lit...Il n’est que 10h30... j’ai largement le temps ! Je n’ai pas pris le soin de fermer les volets avant de me coucher, je remonte le drap au dessus de ma tête pour réfléchir dans l’obscurité. Ne pas chercher de solution, attendre qu’elle vienne, qu’elle s’impose... d’elle même.

Le chien vient d’aboyer, il a faim... moi aussi ! 11h30, une heure de gagnée... ou de perdue... simple vision des choses. Ce sursis m’a gratifié d’un mal de tête qui va m’obliger à poser un pied à terre... Je n’avais pas remarqué... les chiffres du réveil clignotent... la rangée de zéros s’animent tel un métronome...Ah oui çà me revient, en rentrant à 6h00 ce matin, je me suis pris les pieds dans les fils électriques... j’ai dû rebrancher machinalement la prise.
Mettre un pied à terre... quelle drôle d’expression... le plus difficile va être pour le deuxième... dilemme de bipède... il va falloir ensuite poser les mains sur le lit de chaque côté de mon corps pour l’aider à se redresser... Aïe, faire des étirements, le sol va bouger un peu... rechercher l’équilibre... avancer le pied droit... non, le gauche, cela sera plus de circonstance... traverser le living pour entrer dans la salle de bain... ouvrir l’armoire à pharmacie... rechercher...merde... je me souviens, j’ai fini mon tube d’aspirine le week-end dernier ! Et dire que ce dimanche devait s’annoncer sous les meilleurs auspices...

Sonnerie du téléphone... il est où ? merde, merde et merde plus qu’une sonnerie pour répondre, ce doit être elle ! ah il est sous le lit... trop tard...je vais attendre le message qui ne devrait pas tarder...
Bip bip, tiens, il vient d’arriver. Il va falloir que je me lève pour récupérer mon portable... mettre un pied à terre puis l’autre ou se laisser glisser et se mettre à genoux... se pencher... tendre le bras... l’attraper...non... enfin oui, il faudrait le faire mais cela m’épuise rien que d’y penser. Je sors la tête des draps... tiens, la migraine semble s’estomper. Il pleuvait déjà toute à l’heure ? Oui il me semble que oui mais quelle heure est il ? 12h13 ? Mais c’est pas vrai...midi passé! Aurais je encore une fois replongé dans le sommeil ? Au moins la prise d’aspirine semble moins urgente... quelques minutes de gagnées. Je sors le bras gauche par dessus la couverture, il fait froid dans cette chambre, j’aurais dû allumer le chauffage... bon allez, je me penche sur le bord du lit jusqu’à toucher la tête au sol... hum... une aigreur dans la bouche... je l’aperçois à portée de main ce téléphone, le saisis et repose la tête sur l’oreiller juste à temps pour stabiliser le tournis que cet effort a déclenché.

888... vous avez un nouveau message reçu aujourd’hui à 12h11... « Chéri c’est moi... je suppose que tu es dans la salle de bain...peut être même déjà parti. Bon je ne veux pas te retarder, je suis tellement heureuse de te retrouver ce soir. Appelle moi quand tu seras dans le train, j’ai hâte de t’entendre » ...fin du message...si vous souhaitez rappeler votre correspondant dites rappeler... pour répéter...
Non, je raccroche... inutile de rappeler, que pourrais dire ?

Je laisse tomber le téléphone par terre, le chien en profite pour venir me lécher le poignet. Il s’assoit me regarde d’un air suppliant... bon, allez viens... grimpe... doucement... oui oui inutile de me nettoyer les oreilles... ARRETE ! Tiens toi tranquille et profite que l’on soit seuls sinon les « on ne met pas un chien dans le lit » ou les « tu sais que cela peut amener des maladies » ne manqueraient pas de t’obliger à battre en retraite. Allez COUCHEZ... !
12h35... le temps joue contre moi... je renonce à contre cœur au petit déjeuner mais ne vais pas pouvoir éviter la douche ! La porte ouverte de ma chambre semble m’inciter à franchir le pas... oui c’est pourtant simple... pour franchir son pas il suffit d’en faire un puis un autre et un autre encore et recommencer...
Je suis certain qu’elle va m’attendre, qu’elle va se renseigner sur le quai d’arrivée du train... Elle va se précipiter vers moi, me sauter au cou... elle va me dire. « j’ai tout prévu pour notre soirée... tu n’es pas trop fatigué j’espère » Et puis, elle va parler, parler et parler encore... m’abreuver de questions... « pourquoi tu ne m’a pas rappelée... dis donc... tu as une drôle de mine »
Ah... le silence... le calme de la solitude... le préserver... le conserver...s’en délecter...
Pourquoi y renoncer, s’en priver ? Je regarde sans regrets, sans remords cette porte qui me paraît de plus en plus lointaine...13h30... à quoi bon... je me retourne de l’autre côté du lit vers mon chien qui ronfle... je ne vais pas tarder à en faire autant...

PRIX

Image de 5ème édition

Thème

Image de Très très courts
105

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Mille et une façon d'interpréter ce texte...bravo ! belle découverte même si je débarque.... A bientôt sur nos pages respectives...
Image de Mama Durodie de Charrin
Mama Durodie de Charrin · il y a
Trop drôle ! L indécis sympathique de service...j espère qu il a fini par se trouver de l aspirine ! :) on l aime bien, on lui pardonne tout allez ! Mes voix quand il aura émergé !
Je vous invite pour une virée dans le métro quand vous serez sorti du fond du plumard ! ;)

Image de Papypik Cousin
Papypik Cousin · il y a
Merci
Image de Marie
Marie · il y a
Réussi !
Image de Papypik Cousin
Papypik Cousin · il y a
Merci
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Très original cette histoire de procrastination ! Bravo, Papypik ! +5
Image de Papypik Cousin
Papypik Cousin · il y a
Merci
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Très réussie cette matinale en cavale ;-). La sieste fut bonne j'espère...
Image de Papypik Cousin
Papypik Cousin · il y a
Merci
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Allusion allégorique à la matinale. Une aboulie qui vous réussit, votre ttc est de grande qualité. Mon vote
Image de Papypik Cousin
Papypik Cousin · il y a
Merci oui c'est vrai l'allusion est clairé 14h 14 un rdv à ne pas louper merci
Image de Martin
Martin · il y a
L'aboulie, le début de la procrastination ?
Un petit air du Diner de Benabar, aussi.
J'ai adoré la chute, qui justifie cet autre côté ...

Image de Papypik Cousin
Papypik Cousin · il y a
Merci oui c'est vrai je n'avais pas pensé au Dîner
Image de Nualmel
Nualmel · il y a
J'ai surtout apprécié la suite de fausses bonnes excuses pour s'extirper du lit. Gueule de bois ? Trop de médocs ? On s'en fout un peu, mais on a tous connu un jour des matinées du dimanche aussi difficiles. Et j'ai trouvé cela drôle... On se sent pas trop glorieux dans ces moments là !
Image de Papypik Cousin
Papypik Cousin · il y a
Vous savez j'ai fini de culpabiliser .... non en fait vous l'avez compris l'ai juste fait une transposition train 14h14/TTC à envoyer avant 14h 14 .... j'ai loupé le train mais réussi à cliquer sur "Envoyer" avant l'heure fatidique
Image de Nualmel
Nualmel · il y a
Culpabilser ça sert à rien. et c'est un point de départ sympa pour trouver l'inspiration !
Image de Louise Mercier
Louise Mercier · il y a
Texte troublant et angoissant! Bravo pour le rendu! Mes votes!
Image de Papypik Cousin
Papypik Cousin · il y a
Merci et vous avez raison ce fut angoissant cette matinale mais ce sentiment m'a permis sinon d'arriver à temps à la gare du moins de conclure ce TTC à un train d'enfer
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle histoire originale avec une prise de conscience du passage inéluctable du temps qui semble tout laisser au hasard ! On ne peut pas s'empêcher de penser à une mise en abyme délibérément bien construite pour triompher des rigueurs de cette Matinale ? Mes votes ! Une invitation à lire et soutenir “ De l’Autre Côté de Notre Monde” qui est en lice pour la Matinale en Cavale, 5ème edition. Merci d’avance et bonne journée!
Image de Papypik Cousin
Papypik Cousin · il y a
Merci pour ce compliment très élogieux d'autant plus précieux qu'il est je n'en doute pas très très désintéressé
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
C'est mon ressenti, Papypik ! Bon dimanche !