À propos de La Grande Zoé : deux portraits alphabétiques

il y a
1 min
562
lectures
41
Qualifié

L'écriture c'est l'inconnu. Avant d'écrire on ne sait rien de ce qu'on va écrire. En toute lucidité. Marguerite Duras.  [+]

Image de Eté 2016
Le Monde – 1er septembre 1930 – Pages spectacles.
Article de Marcel Polochon.

Nous avons assisté, hier au Moulin Rouge, à la première du nouveau spectacle de celle dont le Tout Paris parle : La Grande Zoé dans Follement à vous.

Elle nous est apparue Admirable, Bouleversante et Captivante.
Nombreux messieurs chuchotaient, loin des oreilles de leurs épouses, qu’elle était Divine, absolument divine.
Plus que jamais La Grande Zoé nous montre qu’elle peut être à la fois Élégante, Flamboyante et Glamour.
Dans son spectacle précédent elle était Honorée, la voilà Idolâtrée au point d’être Jalousée.
J’ose dire au risque de paraître pédant que, telle la porcelaine la plus fine, elle est de plus en plus Kaolinique.
Elle est si Longiligne, Magnifiée et Nimbée d’or qu’elle sera, sans aucun doute, un jour Oscarisée.
N’est-elle pas aux yeux de tous Prodigieuse, Quasi Ravageuse, Sidérante, Talentueuse ?
Oui, La Grande Zoé est Unique, Volcanique... Wagnerienne !
La Grande Zoé, notre Zoé, je le proclame haut et fort, est X fois Yang !
Zénithée pour toujours !


Le Monde – 2 avril 1952 – Pages spectacles.
Article de Marcel Polochon.

Hier soir, c’était le retour très attendu de La Grande Zoé au Moulin Rouge dans la reprise de son célèbre spectacle Follement à vous.

Mon cœur de vieil admirateur saigne car il me faut bien l’écrire : La Grande Zoé n’est plus ce qu’elle était...
Elle nous est apparue Absente, Blafarde, Craquelée et Désespérée.
Si Enrobée que tout en elle criait qu’elle était Finie.
La voilà devant nous Grisâtre, Hagarde, Ignorée et visiblement Jalouse du reste de la troupe.
Pas encore tout à fait K.O mais Larguée, Minée...
Comme je souffre de la voir ainsi Outragée, Pathétique, Quarantainisée, Rejetée !
Si Seule, Tremblante, Ulcérée, Vacillante, Wassinguée...
La Grande Zoé, je voudrais encore tellement pouvoir dire notre Zoé, est maintenant X fois Yin.
Zooéfiée à jamais.

41

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Lumière !

Maïra Richards

L'actrice principale trouvait que les tons jaunes la vieillissaient. L'acteur principal se plaignait que l'ombre des branches le dissimulait. Quant au metteur en scène, il trouvait que l'ensemble... [+]