« A new life »

il y a
3 min
1336
lectures
130
Finaliste
Public

L'écriture me procure des sensations indescriptibles. Par la force des mots que je pose sur de piètres bout de papier, je me sens libre. Ecrire est plus qu'une passion, c'est un mode de vie ©  [+]

Image de 2014

Thème

Image de Très très courts
Ah la route, longues lignes de bitumes tracés au milieu des paysages, après des centaines de kilomètres parcourus, je me décide enfin à écrire dans ce petit carnet. La vie est courte et le temps est notre ennemi, il s'empare peu à peu des évènements que l'on souhaitait garder dans notre esprit et ne laisse que de piètres fragments. Et peut-être est-ce pour moi le seul moyen de me raccrocher à cette société que depuis des mois, je fuis au fil des kilomètres. J'ai vingt et un ans et je me nomme Jin Boston, un nom aux connotations américaines. Une petite partie d'Amérique résonnant en moi constamment. Et en ce jour, je vais conter mon histoire, mon petit bout de chemin.

On m'a souvent reproché à l'école d'être tête en l'air et de ne pas toujours me concentrer. Et aujourd'hui, cela reste dans mes gènes. Je suis un doux rêveur, une sorte d'homme emprisonné dans la société et ayant besoin de penser pour se libérer des chaînes du quotidien. J'ai construit ma vie en ne me posant pas de questions, j'ai grandi dans un cocon familial plus que parfait. Auprès de moi, ma mère me protégeait des malheurs de la vie, quoi que je fasse, elle était présente pour me conseiller ou me consoler. Mon père lui était plus discret, un fantôme revenant le weekend. Un homme d'affaires prisé qui travaillait dur. Pourtant, moi ce que je voyais, ce n'était qu'un individu qui ne se souciait point du bien-être de sa famille.

Ma vie ne se démarque pas des autres, les rêves ont été ma source de force pour braver les épreuves auxquelles la réalité nous confronte. Comme chaque homme sur cette Terre, je suis de nombreuses fois tombé. La passion a été l'une de mes premières chutes, l'une de mes plus douloureuses blessures. Voyez-vous l'amour est un sentiment incompréhensible, il débarque du jour au lendemain et fait naître un attachement fort envers un quelconque individu. Les sentiments sont des choses sur lesquelles l'homme n'a aucune emprise. De plus, c'est souvent lors de l'adolescence que l'on découvre cette sensation indescriptible d'être envoûtée par une personne.

J'ai accordé trop vite ma confiance, alors qu'il faudrait prendre du temps pour mieux discerner la véritable personnalité de l'être aimé. On ne peut se fier aux paroles des gens, elles peuvent bien vite disparaître selon le bon vouloir d'autrui. Il est vrai que l'amour rend aveugle, il ne nous fait pas réagir et nous plonge droit dans le gouffre quand l'autre ne souhaite que profiter de nous. À dix-sept ans pour la première fois, je suis tombé amoureux d'une jeune femme. Une superbe demoiselle qui m'émerveillait et qui pourtant résidait à des centaines de kilomètres de mon domicile. Malgré cela, la distance ne m'a pas empêché de m'amouracher. J'ai cru en cette complicité, j'ai cru en ses douces paroles, j'ai succombé à ses baisers lorsque nous nous retrouvions. Persuadé en la véracité de cet amour, je me suis donné corps et âme afin de lui montrer que je tenais à elle. Mais un jour tout à basculer.

Il est impossible de prévoir les actes des autres, impossible de discerner lorsqu'ils mentent . Un matin de juillet, ma dulcinée s'en est allé. Elle a décidé de prendre un autre chemin, de choisir son destin en compagnie d'un autre homme. La distance a été l'excuse la plus plausible à ses yeux. Pourtant lorsque l'on aime vraiment nous sommes prêts à tout afin d'aviver la flamme de cette relation et de garder cette complicité si spéciale.

C'est à partir de cet instant que ma vie a pris un véritable tournant. Je me suis forgé un cœur en pierre alimenté par la hargne et la déception. J'ai compris que la vie n'était pas rose et que rien n'était éternel. J'ai pris ma mobylette, un petit sac et je suis parti sans prévenir dans le but de me rendre près de mon âme-sœur pour la supplier de revenir vers moi. Un cœur brisé a de tels pouvoirs qu'il nous permet de nous dépasser pour reconquérir l'être auquel on est tant attaché. Il m'a fallu quatre longues journées de route et plusieurs arrêts afin de soulager cette pauvre bécane qui n'était pas habituée à rouler autant. J'ai réussi à rallier la capitale française et cette ville de Rouen qui me fascinait tant. Arrivé sur place les souvenirs étaient présents mes mains tremblaient et mon cœur battait à une vitesse hallucinante. Cependant, je n'ai pas eu le courage de frapper à sa porte, je suis resté planté tel un piquet devant la façade. Les larmes ont coulé et je me suis résigné à repartir, si elle avait choisi de s'en aller, elle ne reviendrait pas pour mes beaux yeux. C'est lorsque je pris la route que je me jurai de ne déprendre d'autrui et de trouver un moyen d'être heureux sans être oppressé par cette société.

Aujourd'hui, ce rêve d'adolescent s'est concrétisé, j'ai déjà parcouru la moitié de la France. Deux mois que j'ai quitté le domicile. J'ai certes fait du mal à ma mère en quittant le cocon familial sans perspective concrète d'avenir, mais il le fallait afin que je me sente enfin dans mon élément. Mon père lui n'a même pas porté une once d'intérêt au fait que je parte. Je crois qu'au fond de moi, je hais cet homme qui ne m'aura jamais rien apporté à part de l'argent.

Tout homme doit trouver un moyen de se sentir libre un jour ou l'autre. Cette société est complexe et ce monde ne tourne pas rond. La nature humaine elle-même n'est pas parfaite. Personnellement, j'ai souhaité tout arrêté afin de parfaire mon destin, j'ai choisi la liberté plutôt qu'un quotidien où je ressentirai cette solitude qui depuis mes dix-sept ans est pesante. Je vis maintenant au jour le jour, il me suffit d'un sac à dos, de provisions et de mon moyen de transport pour pouvoir profiter de cette vie en me laissant porter par la beauté des paysages qui m'entoure. Je vais enfin pouvoir laisser mes pensées virevolter au gré du vent et profiter de mon existence sans me soucier de l'avenir. Qu'importe l'issue de mon voyage, parfois, il faut savoir tout plaquer pour trouver meilleur ailleurs.
130
130

Un petit mot pour l'auteur ? 62 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Rodolphe Ragain
Rodolphe Ragain · il y a
Bon bah finaliste, la partie était perdu d'avance vu les talents mais cela fait plaisir d'avoir été finaliste :)
Merci à tous

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Belle surprise que cette route empruntée ! :) Un souffle de liberté bienvenu !
Bonne finale Rodolphe !

Image de Siparazar
Siparazar · il y a
"A new life" ? "Life" tout court !
Joli texte, bravo Rodolphe !

Image de Rodolphe Ragain
Rodolphe Ragain · il y a
Ce n'est pas faux, merci :)
Image de Roselyne Cros
Roselyne Cros · il y a
Et vous avez bien fait, la liberté n'a pas de prix et c'est ainsi qu'on construit son destin, car à un moment donné, il faut se prendre en mains et ne pas dépendre des autres. J'ai voté bien sûr !
Image de Rodolphe Ragain
Rodolphe Ragain · il y a
Merci beaucoup :)
Image de Lily W.
Lily W. · il y a
J'ai revoté.♥
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Et j'ai failli passer à côté du second tour !
" Si j'avais su..." ' C'est juste à côté aussi... ( Poèmes ).

Image de Rodolphe Ragain
Rodolphe Ragain · il y a
Merci pour votre second vote ;)
Image de GabeDavid
GabeDavid · il y a
très beau et efficace. vous lire fut un bon moment passé en compagnie de vos mots. mon vote. je participe également à la compétition, n'hésitez pas à venir me lire.
Image de Rodolphe Ragain
Rodolphe Ragain · il y a
Merci beaucoup, je vais passer avec plaisir :)
N'hésitez pas à lire mes autres écrits :) .

Image de Mahmoud Touleimat
Mahmoud Touleimat · il y a
The veritable road trip a mobylette is here... Je vote +1
Image de Rodolphe Ragain
Rodolphe Ragain · il y a
Merci beaucoup :)
Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Beaucoup de maturité et beaucoup de fraîcheur, un mélange qui te feras sans doute aller loin. +1
Image de Rodolphe Ragain
Rodolphe Ragain · il y a
Merci :)
Image de Virginie Colpart
Virginie Colpart · il y a
+1!!! bonne route Rodolphe!
Image de Rodolphe Ragain
Rodolphe Ragain · il y a
Merci :)