A la recherche du bonheur

il y a
3 min
835
lectures
125
Finaliste
Public

Lycéenne de 16 ans, j'aime beaucoup les histoires, et ce depuis toujours. C'est pourquoi j'aime beaucoup lire (que ce soit romans, BD ou atres...) et que j'aime également regarder des films! ;)  [+]

Image de 2014

Thème

Image de Très très courts
«Non Clément, nous ne partons pas. Cela a été décidé il y a plus d’une semaine déjà!
-Comment? Pourquoi? Vous saviez que j’attendais ce voyage depuis si longtemps! Ne pourrons-nous jamais découvrir autre chose que la France? Notre pays est très beau, certes, mais j’ai besoin de découvrir un ailleurs, de me dépayser! Quelle est l’utilité de posséder autant d’argent si ce n’est pas pour le dépenser au profit de choses qui nous font plaisir! Papa et toi aussi vouliez partir, alors pourquoi changer d’avis si brusquement? Ce n’était l’affaire que de quelques jours, rien de plus!
-Ecoute, je suis navrée de ne pas t’en avoir parlé plus tôt, mais ta sœur a des examens dans quelques jours. Elle a besoin de réviser, ne sois pas égoïste... Clément, attends!»
Rapidement, un sentiment de fureur m’envahit tout entier, quel poison! Mais j’étais aussi tellement triste... Je ne voulais plus réfléchir, je décidai alors de respecter la promesse que je m’étais faite jadis, à propos de ce voyage: « un refus de leur part et je m’en vais ». S’il y avait eu un inconnu, il m’aurait sûrement pris pour un capricieux, mais quelle importance en ce moment précis! Ni une, ni deux, j’enfourchai ma mobylette et me mis en route pour un road trip qui avait pour objectif de me changer les idées.
Ah, sentir le vent dans mes cheveux... Qu’il était bon de vivre dans la campagne, de me sentir si proche de la nature! Malgré la douceur du parfum des fleurs d’amandiers, ma colère ne pouvait pas me quitter. Je n’arrivais pas à me détacher des dernières paroles de ma mère: «Nous ne partons pas».
Encore une fois, mes parents me frustraient. J’avais du mal à ne pas en vouloir à Pauline, qui avait toujours eu ce qu’elle désirait; du maquillage, des vêtements, des places de cinéma pour ses soirées entre amies... Elle réclamait, puis elle obtenait. Je discernais une pointe de favoritisme de mes parents envers elle et ce depuis toujours, mais je n’en tenais pas rigueur. Et puis, c’était mon unique sœur, je l’aimais. J’acceptais totalement que mes parents la gâtent, d’ailleurs, cela ne m’enlevait rien puisqu’au niveau des possessions matérielles, très peu m’attirait! En revanche, j’avais toujours eu besoin de mes livres... Ô livres adorés ! Ils faisaient partie des rares choses que je demandais à mes parents, c’est pourquoi, je pense, ils me les cédaient toujours.
Mais voilà, j’aimais aussi beaucoup voyager. Et c’est pourquoi j’avais décidé que, pour une fois, je n’avais pas besoin d’avoir de scrupules pour demander à ceux qui m’avaient donné la vie un cadeau qui me tenait à cœur; je désirais partir quelques jours en Italie avec eux. Et là, j’apprenais qu’après avoir accepté ma demande, emplissant mon cœur d’une joie sans limite, ils me reprenaient sans gêne ce bonheur finalement fictif. N’avais-je donc pas droit au bonheur?
Telles étaient mes pensées lorsque je m’aperçus que la route m’avait mené, inconsciemment, à la rue des Lilas. La rue où vivait Cléa... Oh ! Rien que le fait de penser à elle me faisait rougir ! Ne pouvais-je donc pas freiner cette timidité abominable qui m’envahissait, m’étouffait, me gâchait l’existence ? Mais il était temps; avant une quelconque excursion, il fallait que je profite de cet élan pour lui annoncer les sentiments dont j’étais empli lorsque je la voyais, avec ses longs cheveux ébène et ses yeux émeraude. Je me résignai donc à faire une pause et sonner à sa porte. Par chance, elle m’ouvrit en personne, et bafouillant, j’osai lui dire ces quelques mots:
«Excuse-moi de débarquer comme ça, à l’improviste, mais il fallait que je te le dise... Heu, Cléa, je t’aime.».
Je sentis mes joues brûler, et mon cœur battre à toute allure, pour n’avoir finalement qu’une réponse très déstabilisante:
« Et alors?»
«Quelle honte, mais quelle honte! Un lâche, c’est ce que je suis!» m’écriai-je, en pensées bien évidemment, lorsqu’après les deux mots qu’elle avait prononcés qui avaient eu sur moi l’effet d’une épée transperçant mon cœur, je m’étais enfui sur ma mobylette. «Elle a dû me prendre pour un fou! Qu’est-ce que je suis bête de lui avoir avoué, elle doit avoir des tas de prétendants!» Je mis un certain temps à ‘dérougir’ pour enfin pouvoir penser à autre chose qu’à cette honte que je venais d’avoir, essayant de profiter de la magnifique nature qui m’entourait.
Mais là, en découvrant un panneau sur lequel le nom de ma petite ville était recouvert d’une croix, pour annoncer aux routiers qu’ils sortaient du village, je sortis de mes pensées précédentes – dans ma plus grande joie !-, pour me poser une question plutôt logique; où pourrais-je aller? Il était temps d’arrêter de vouloir tout anticiper... Je décidai alors de me laisser simplement porter par la route, où qu’elle mène. Et enfin, je réussis à me trouver dans la simplicité, et à me détacher du monde social. Je ne portais pas de casque et je n’avais personne pour me dire que j’étais imprudent, je n’avais pas emporté de téléphone aux ondes nocives, pas faim, pas soif. J’étais bien. «Oui, c’est le bon terme» me dis-je alors que j’arrivai près d’une colline abritant diverses fleurs dont je ne connaissais pas tous les noms, mais de couleurs et de beauté sans limite!
Cette perfection naturelle me fascinait. Que le monde était beau! Je ne voulais même plus penser aux horreurs humaines, j’aurais voulu qu’à ce moment tout le monde pense à ma façon, ait droit à ce plaisir des yeux, écoute le bruit des insectes merveilleux et sente les odeurs les plus surprenantes et exceptionnelles.
Ah, quelle satisfaction d’être là isolé après un petit road trip que je désirais me remémorer toute la vie. Moi, adolescent d’habitude si timide, avait traversé des choses si agréables en cette journée magnifique. Dans le fond, je n’avais pas de quoi être comblé; le voyage de mes rêves annulé, la fille que je chérissais depuis si longtemps n’avait pas répondu à mes avances... Mais je me sentais si vivant! Et je me jurai de m’accrocher à ce sentiment de bonheur pour toujours, car c’était possible. J’étais heureux, vivant.

125
125

Un petit mot pour l'auteur ? 18 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Pour info, si tu repasses un jour par là. Tu avais aimé "A sa mémoire" et "Le chien Valentin". Tu peux les retrouver tous les deux en finale (Poèmes).
Image de Sophie Dolleans
Sophie Dolleans · il y a
L'échange de votes et/ou l'achat de votes sur certains sites que short édition a déjà identifiés sont bien interdits. Le site sur lequel vous proposez un échange rentre bien dans la catégorie ci-dessus. Bien sûr que la promotion des textes est encouragée, cela sert à la fois l'auteur et l'éditeur, mais il faut rester dans un esprit de partage et non d'échange. La différence peut être subtile. Des auteurs se sont vus retirer un bon nombre de votes dès que short a identifié achats ou échanges de votes. 39 votes, c'est un bien maigre résultat malgré votre appel d'échange. Reste cependant la suspicion de votre place en finale qui peut laisser un goût amer...

Image de Cm
Cm · il y a
j'aime bien ta nouvelle et j'aime ta maturité! J'ai voté pour toi et je ne connais pas Ohmydollz! Il faudra que tu participes à d'autres challenges pour avoir à nouveau le plaisir de te lire!
Image de Anicia
Anicia · il y a
Tu a dis voté mais il y a toujours le même nombre de vote à moins qu'il faut 24h avant que le vote soit compté humhum
Image de Anicia
Anicia · il y a
Une oeuvre qui ne mérite pas d'être sélectionner pour gagner. La personne gagne des votes malhonnêtement via un jeu nommé Ohmydollz la preuve en image :
http://img4.hostingpics.net/pics/2432854568.png Chaque être humain doute de ses capacités mais de la à corrompre et tricher pour gagner , je plaint la personne pour avoir une mentalité aussi basse et aucun respect pour les autres qui ont mis leurs cœurs dans leurs œuvres !

Image de Trejrfore
Trejrfore · il y a
Je n'oblige personne à voter, je remercie simplement les personnes qui auront lu mon travail et l'auront récompensé
Image de Anicia
Anicia · il y a
Tu te contre dis toi même. Cela est bien marquer "échanger" et non "S'il vous plaît lisez ce texte et vote pour lui si vous trouvez qui mérite de gagner"La langue française est un joyeux rare et étincelante, elle est d'une diversité incroyable concernant les définitions des mots, chaque mot n'a pas la même signification et ça tout le monde le sais sinon on ne s'embêterais pas à créé et renouveler tout les ans les dictionnaires.Et tien aussi sur ce même jeu tu essaye de me corrompre en me donnant des codes pour que je retire mon message ici. Et bien tu ne fais qu'aggraver ton cas. Et non tu ne passe pas le concours honnêtement , tu ne ne te prend pas en main, tu choisi une option de facilité qui est interdite.
Image de Cm
Cm · il y a
Anicia, c'est bien de critiquer les autres mais il faudrait peut-être apprendre à écrire... et utiliser ce fameux dictionnaire!
Image de Anicia
Anicia · il y a
Tu est bien incultes, il n'y a pas que l'écriture (orthographe) qui compte là preuve avec le mouvement littéraire du surréalisme mais peut-être que tu fais pareil lors des contrôles, tu donne de l'argent pour les réponses.
Image de Guest
Guest · il y a
Juste une dernière chose; as-tu au moins pris le temps de lire mon oeuvre avant de poster tes commentaires? ;)
Image de Anicia
Anicia · il y a
Tien maintenant on se retrouve à 3 comptes et un vote de plus bravo ;)
Image de Trejrfore
Trejrfore · il y a
Quelques points à éclaicir, même si c'est une perte de temps de me justifier devant toi, car tu sembles très peu ouverte d'esprit pour t'acharner sur moi à ce point:- Cm a raison; avant de critiquer ma manière de parler tu devrais toi-même te remettre en question car tu as un sérieux problème avec l'orthographe
- l'orthographe est la BASE de la langue française; elle dirige le sens des phrases. Et ce qu'on pourrait qualifier de surréaliste, c'est bien ton orthographe!!! ;)
- J'essayais simplement de me faire un peu de publicité sachant que Short Edition est un site très bien mais malheureusement peu connu. Il est donc difficile d'avoir des votes "passivement", c'est pourquoi je prends du temps à partager ce que j'ai fait avec les autres afin qu'on connaisse mieux ma nouvelle.
- ce n'est pas de la triche étant donné que j'ai écrit moi-même et seule cette nouvelle, tout comme les autres concurrents que je respecte; tu ne peux donc pas dire que je n'ai pas mis "mon coeur" dans cette nouvelle, tu n'étais pas là lorsque je l'ai écrite il me semble.
- tu me fais rire lorsque tu emploies les mots "triche" et "interdit", car je ne sais pas sur quelles règles dans ce concours tu te bases; il n'y a rien qui interdise de faire de la pub pour ses oeuvres, au contraire on nous y inciteIl y a tant d'autres choses sur lesquelles je pourrais te reprendre mais je vais arrêter dès à présent de répondre à tes commentaires car ils n'en valent pas la peine et ne sont même pas fondés sur de bons arguments (ils ne sont pas constructifs, si ce terme t'est plus familier).Si tu es une finaliste qui a plus de votes que moi, eh bien tant mieux je te souhaite simplement bonne chance, ce dont tu auras besoin avec une écriture pareille.

Image de Anicia
Anicia · il y a
- Je ne critique pas je donne une opinion ;)
-L'orthographe n'est pas la base de langue français plusieurs études on été mener , toute les lettres peuvent être mélanger a part la première et la dernière (je passe les les règles) et on n'arrive quand même à lire. Et pourquoi ? Car le cerveau ne lis pas toute les lettres ;)
-On vois très bien que tu ne connais pas le mouvement du surréalisme.
- Un peu de publicité ? En payant des gens pour avoir des votes alors qu'il ne prendrons même pas le temps lire , donc non désolée ce n'est pas de la publicité gratuite pour le site Short Edition mais simplement une publicité payante pour que tu gagne.
- C'est de la triche si puisque tu paye des gens pour qu'on vote pour toi ;)
- Oui la pub est autorisé mais pas de payer pour avoir des votes. Dans tout concours c'est interdit cette méthode de gagner.On vois bien que tu te base sur des choses visuels et que tu ne prend pas le temps de réfléchir. Qui sais tu paye pour avoir des votes sa se trouve tu as même payer pour qu'on écris cette nouvelle.

Image de Anicia
Anicia · il y a
Qui ne te dis pas que je suis une des finaliste et qui plus ai à plus de vote que toi ? ;)L’orthographe et la conjugaison ne sont rien quand on écrit c'est même pour cela qui a eu le mouvement du surréalisme mais tu est peut-être trop incultes pour savoir ça. Au vu de cela ça ne m'étonnerais pas que c'est une amie à toi ou alors un compte que tu a créé.Car ce qui est drôle c'est que dans les minutes qui suivent tu ma envoyer un message priver "Tu n'as que ça à faire en fait, de surveiller les moindres commentaires postés sur ma nouvelle. C'est p.a.t.h.é.t.i.q.u.e."Oui je surveille pour m'assurer que les tricheuses dans ton genre ne gagne pas.
Image de Multi-colors
Multi-colors · il y a
Coucou c'est moi Multi-Colors de Ohmydollz :)
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Cette fragilité, cette fraîcheur de l'écriture me touchent. J'étais passé à côté la première fois. +1
De mon côté, je suis "Matinal" en poèmes ( Si j'avais su...) et d'autres petites choses en cours de compétition, si tu aimes...

Image de Khidaa
Khidaa · il y a
superbe histoire, j'espere que tu vas gagner <3
Image de Trejrfore
Trejrfore · il y a
Merci beaucoup, c'est très gentil! <3