à la gare

il y a
1 min
44
lectures
6

"The writer is by nature a dreamer. A conscious dreamer" McCullers. L'écriture me permet d'entrer dans un autre monde, un monde rempli d'émotions..Laissez-moi vous emporter avec moi.. Merci ♡  [+]

Je suis arrivée, je suis là, je l'attends...J'attends que le train arrive à la gare. J'ai peur qu'il ne vienne pas. Il est 12h, dans cinq minutes, il seras là, à mes côtés. Je n'arrive plus à attendre, c'est trop long, j’espère qu'il fera vite. 12H05, il n'est pas là, je ne tiens plus en place, mes mains se resserrent, je tremble. Je fixe le sol puis d'un coup je vois le train passer. Il s’arrête, j'en suis sûre, il est dedans. Je le cherche, mon cœur s’accélère, mon corps se fige je ne tiens plus en place. Les wagons se vide petit à petit, je vois une trentaine de personnes descendre sourire aux lèvres. Je le cherche, va t-il sortir ?. Je regarde une dernière fois ma montre, il est 12h32 et là, je l’aperçois sortant du wagon. Qu'il est beau, je ne peux pas m’arrêter de le regarder. Mes yeux ne quittent plus les siennes. Il a toujours ce magnifique sourire. Mon cœur s’arrête de battre, je ne vois plus que lui, tout le monde autour de moi a disparus. J'avance d'un pas, il viens vers moi, lâche son sac par terre et me prend dans ses bras. A ce moment très précis, je ne bouge plus , mon cœur bat à une vitesse considérable, je ne veux plus qu'il me laisse, j'ai besoin de ses bras. Il se penche vers moi et me murmure à l'oreille qu'il m'aime. Il place ses mains sur mes joues, me l'ai caresses, il ferme les yeux et m'embrasse...

-J'entends un bruit et me réveille en sursaut. Je me suis endormie sur un banc à la gare. Je demande l'heure, il est 19h précise. Maintenant, je sais, je t'attendais toi, ce n'étais qu'un rêve, pourtant il semblait si réelle. J'attendais ce moment depuis des mois, notre moment à nous deux. Un moment qui aurait dû rester gravé dans mon cœur à jamais. Mais tu n'est pas là, tu n'est pas descendu de ce foutu train, ni d'aucun train. En vérité tu n'y a jamais monté...Tu est un menteur, tu m'avais promis de ne jamais me laisser, de ne jamais me faire souffrir. Je m'effondre en larmes devant tout le monde, moi qui suis le genre de fille à cacher sa souffrance. Tu m'a fait attendre depuis le matin, qui était tu en réalité ? Pourquoi as-tu fait sa ? Je t'aimais moi, tu m'a briser mon cœur. Tu m'avais promis, on c'était promis de se retrouver, tu m'a menti. Je souffre...Je me lève, regarde une dernière fois derrière moi et m'en vais...

6

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,