A la belle étoile

il y a
1 min
84
lectures
38
Finaliste
Jury

Inconditionnelle de la nouvelle, mes premiers textes ont eu la faveur des journaux, quand les journaux publiaient encore des nouvelles... plusieurs romans à mon actif... ma plume d'oiseau griffe la  [+]

Image de 2016

Thème

Image de Tintamarre du soir
C’est le soir. La nuit se faufile dans le silence qui s’éparpille. Seul au crépuscule, je regarde, au loin, les feux s’éteindre aux volets qu’on tire. Le monde s’endort, oubliant jusqu’au bruit qui l’a porté aux confins du jour. Le corps gavé d’heures inutiles, l’esprit fourbu et sec, je flirte avec l’ennui. La source mirifique s’est évanouie dans l’aridité des jours. L’oasis a disparu et avec elle l’arbre à rimes. Le désert tue le poème.
Sur le coin d’une feuille arrachée, je griffonne. Les courbes s’emmêlent au gré des hasards, butent aux marges de la page. Je comble les pleins à l’encre noire. Se dessinent des paysages insolites, naissent des déserts hardis que soufflent les vents amers d’un dieu déchu. S’élèvent des dunes aux sommets effilés, le soleil s’y fend comme un melon qui a trop bu. Derrière, la nuit tombe sans fracas, léguant aux étoiles l’immensité bleuie. À la barbe d’un nuage, la lune me sourit. Je cherche un nom au poème. Le mot résiste, la plume troue le papier, les lettres ont mauvaise mine.
Je me lève. Mes pieds moites s’enfoncent dans le sable gris. Je marche jusqu’aux dunes. Il me faut gravir la pente. L’Ourse éclaire mon visage pâle où sèchent des larmes de sueur. Mes doigts empoignent le sable mouvant, je monte un genou puis le second, le dos rond, le menton dans mon cou. J’étends un bras, à peine plus haut, hésitant à lever l’autre. Sur mon front, le Lion creuse la ride. Claquement sourd. Froissement d’ailes. Une ombre grandit sur le tableau. C’est Pégase qui déchire les ténèbres, Calliope en amazone. La muse joue. Roulent les rondes, valsent les croches, volent les noires, les blanches sont au diapason.
L’inspiration manque encore mais déjà sonnent les trompettes. La portée se déroule sur le flanc de la dune, comme une échelle de fortune que j’escalade jusqu’au sommet. J’agrippe l’aile tendue, la crinière offerte. Le cheval monte dans les airs, la musique s’égaille. Soudain, Pégase marque l’arrêt, oreilles dressées, naseaux dilatés. Tonnerre de Zeus ! Vifs comme l’éclair, les mots pressés dégringolent la voûte en de folles arabesques. Plic, plac, ploc, il pleut des vers que je regarde s’écraser sur la table, éclabousser le gravier. Pégase rue. Je tombe doucement, le ventre sur les cailloux, le nez dans les lettres humides, la bouche ouverte sur les mots que je ramasse du bout de la langue.
Je me redresse en ahanant, vomissant sur la feuille mes plus belles rimes. Fouette Cocher, l’aube viendra sacrer l’aède !
38
38

Un petit mot pour l'auteur ? 14 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de de l air
de l air · il y a
Mon vote pour cette inspiration qui est enfin venue...
Image de Sibipa
Sibipa · il y a
J'aime l'onirime qui habite votre texte poétique, je me suis promenée dans le ciel étoilé du désert. Un joli moment de lecture.
Image de Boubou
Boubou · il y a
merci! j'espère que cette promenade vous inspirera autant
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
De belles images pour ce tintamarre bien trouvé! Bravo! Merci de venir faire un tour sur ma page pour lire et soutenir, si vous les aimez, “Coups de Vent”, “Je Voudrais Bien t’Aimer Encore”, “Paradis Reconquis” et “Un Soir Retentissant”! Bonne journée et bonne chance!
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
"La plaine retentit du galop de Pégase" comme aurait pu dire Henri de Règnier qui lui parlait des centaures. Un joli tintamarre mythologique. Bravo, Boubou ! +5
Si vous aimez faire du patin à glace, je vous invite à venir ici : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/verglas

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Belle inspiration aux allures poétiques, j'aime + 5
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Me suis je bien exprimée ? Je sous entendais des flots d'inspiration semés par une pluie d'étoiles filantes.
Image de Boubou
Boubou · il y a
je pense que c'est mieux dans ce sens, mais ça marche aussi dans l'autre...
Image de Xoux34
Xoux34 · il y a
une très belle plume qui fait naitre des images oniriques et originales... votre poème mérite plus de votes !!! bonne chance et n'hésitez pas à venir découvrir ma page
Image de Boubou
Boubou · il y a
merci pour votre soutien; j'irai volontiers découvrir votre production.
Image de Bennaceur Limouri
Bennaceur Limouri · il y a
Il y a de l"épique" dans ce beau texte aux mots et images minutieusement et poétiquement glanés. N'est pas poète qui le veuille. (je doute du mode de "vouloir"). Mes 4 points et mon abonnement tout en vous demandant de soutenir "Veillée hivernale", "Amour adolescent", "Lettre d'un candidat..." et autres poèmes sur ma page si le coeur vous en dit et bonne chance.
Image de Boubou
Boubou · il y a
bonjour, merci beaucoup pour votre quadruple vote! J'en suis profondément touchée. Sans hésitation, j'irai voir votre production. (je pense effectivement que n'est pas poète qui veut).
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Une pluie d'étoiles qui laissent filer l'inspiration !!!
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bravo. +1. A vos risques et périls, je vous invite à lire et éventuellement voter pour Riviera, catégorie Nouvelles/Hiver 2017, cela me déridera peut-être: http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/riviera