À Fatna

il y a
2 min
117
lectures
107
Image de 1ère édition

Thème

Image de Très très court
Ma grand-mère était une femme exceptionnelle. Elle est décédée le 8 mars 2020, le jour de la fête de la femme.
Née en 1930 dans l’est du Maroc , près des montagnes Beni Snassen , elle s’est mariée très jeune et a eu cinq enfants et peut-être le même nombre morts prématurément.
Avec mon grand-père , paix à son âme, ils ont vécu heureux et se sont aimés pour toujours.
C’était une femme très croyante, elle se rendait souvent aux zaouias, visiter le tombeau d’un saint et prier.
Elle se rendait aux réunions des « fqarat » , ces femmes qui chantent en louant Dieu et ses prophètes ainsi que ses messagers, des chants typiques de la région orientale du Maroc.

Alors imprégnée d’une foi illuminée par ces chants, Moua Al Hajja comme on l’appelait , était douée d’un verbe unique, elle était capable d’improviser un chant en l’honneur d’un invité, d’un membre de la famille ou tout simplement de Dieu, et de son Prophète.
Elle savait faire des jeux de mots avec des rimes suivies, embrassées, bref, des rimes de toutes les sortes que vous pouvez imaginer. Elle pouvait vous parler d’une pomme avec poésie, d’un châle aux couleurs chaudes posé d’une telle façon sur son épaule. Elle était un poème. C’était l’incarnation de la poésie même.

Moua Al Hajja. Al Hajja car elle a accompli le Hajj, le grand pèlerinage à la Mecque en 1989 avec mon grand-père, qu’on appelait Boua Al Haj.

Depuis que je suis petite tous les ans durant les vacances d’été nous rendons visite à notre famille au Maroc, en particulier Moua Al Hajja.
Avant qu’elle ne tombe malade, elle aimait bien me raconter des tas d’histoires sur sa vie, sur ma famille, avec des détails très pointus , elle pouvait vous décrire comment telle personne à tel moment de la journée était vêtue, quel temps il faisait.
Moua Al Hajja était la mémoire de la famille.

Un peu d’air, c’est un bon thème pour évoquer ma grand-mère, enfin en paix.
Moua Al Hajja, qui était alitée depuis presque trois ans, qui n'avait plus revu la lumière du jour a quitté ce monde pour rejoindre Boua Al Haj.
Elle n’a pas beaucoup souffert .
Ma tante s’est occupée d’elle jusqu’à la fin, et lui a récité la shahada, l’attestation de foi récitée à un mourant ou par le mourant lui-même s’il le peut.
Elle enseigne le français dans une école primaire et elle devait jongler entre son travail et ma grand-mère , toute sa vie était organisée en fonction de Moua Al Hajja.
Je n’oublierais jamais un tel dévouement à une mère.

Alors avec ma famille nous sommes allés sur sa tombe.
Imaginez : dans l’allée qui nous menait vers le cimetière, il y’avait des centaines d’arbres fruitiers rangés telle une haie d’honneur, des oiseaux ici et là virevoltaient entre les rangées d’arbres. L’air était empli d’un parfum musqué, une brise nous accueillait comme pour nous dire «  vous êtes les bienvenus car ici reposent des êtres en paix » .
Arrivés près de la tombe de ma grand-mère étaient alignés mes ancêtres, mon arrière grand-mère, ainsi que mes grandes tantes et mes grands oncles. Et tout autour des orangers, des citronniers, des grenadiers et des papillons d’un blanc nacré, comme la couleur des foulards de Moua Al Hajja qu’elle nouait avec une bague. Ça n’a rien de fictif, je décris ce que j’ai vu avec des yeux ébahis ce jour là , un jour ensoleillé dans un endroit silencieux et paisible.

Alors à ce moment-là , ma tante récita une prière en son honneur. Nous restâmes quelques instants et parmi les coquelicots et les marguerites, je me sentais enfin en paix , d’avoir pu lui dire un dernier adieu.

Moua Al Hajja, ma plus belle histoire, c’est elle. Je l’aimerai jusqu’à l’éternité et au delà.
Pour elle je m’engage à ne pas abandonner mes rêves, mes projets.
Je n’oublierai jamais toutes ses prières, tous les souhaits qu’elles m’adressaient.
Je n’ai jamais cru en moi. Alors, il suffit que je pense à elle et à Boua Al Haj, qu’un regain d’enthousiasme s’élève en moi.

Elle me manquait déjà avant qu'elle meure,car elle ne parlait plus comme avant mais elle était toujours aussi drôle par moments. Que tu reposes en paix Fatna M., grand-mère éternelle...

Ta petite fille qui t'aime fort.
107
107

Un petit mot pour l'auteur ? 45 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Très belle plume Siham. J'ai aimé.
Je vous prie de lire mon texte pour le compte du Prix des Jeunes Écritures https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/homme-tas-le-bonjour-dalfred

Image de DEBA WANDJI
DEBA WANDJI · il y a
Style particulièrement attrayant . Cet hommage à un être cher, ici votre grand-mère, renvoie un boom d'émotions.
J'adhère et je vous invite à découvrir mon texte en course pour le prix jeunes auteurs https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/etoile-perdue-2
N'hésitez pas de laisser vos impressions en commentaires. Merci!

Image de Eric diokel Ngom
Eric diokel Ngom · il y a
J'ai bcp aimé ..un texte original et bien structuré.. une maîtrise des mots .. un style particulier merci de m'aider à progresser en donnant un commentaire à mon texte je suis nouveau bonne chance
Image de Gaelle Ghanem
Gaelle Ghanem · il y a
Bravo Siham, j'adore votre style! Très beau, vous avez ma voix!
Je vous invite à découvrir mon oeuvre: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/noir-cest-noir-il-me-reste-lespoir

Image de Ralf Dieudonné Jn Mary
Ralf Dieudonné Jn Mary · il y a
Bravo! Je vous invite également à aller lire, commenter et voter pour mon oeuvre en lice pour le prix des jeunes écritures:https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/j-ai-sauve-l-humanite
Image de Franck Belton
Franck Belton · il y a
Simple et beau. Merci !
Image de Lucile Lacombe
Lucile Lacombe · il y a
J'ai beaucoup apprécié votre texte. Il est très émouvant. On resent l'admiration d'un enfant face à une personne âgée, et les descriptions sont envoûtantes ! Bravo !
Ai passage, si vous le souhaitez vous pouvez passez me lire https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-creation-du-monde-1
Bonne continuation !

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
toutes mes voies
svp votes pour moi

Image de Cyrille Conte
Cyrille Conte · il y a
C'est un texte émouvant, où vibre l'amour d'une petite-fille pour sa grand-mère. Vous rendez son souvenir vivant et c'est un très bel hommage que vous lui faites, Siham.
Si vous le souhaitez, vous pouvez me lire : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/un-sale-petit-bruit-de-mort-1
Mes voix pour votre texte.

Image de Siham Allourkane
Siham Allourkane · il y a
Merci beaucoup !!
Image de Yann Olivier
Yann Olivier · il y a
Je n'ai pas de commentaire intelligent pour ce bel hommage, sinon dire que vous m'avez ému. Toutes mes voix.
Je suis aussi à lire avec Gypsie, si le cœur vous en dit : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/gypsie

Image de Siham Allourkane
Siham Allourkane · il y a
Merci beaucoup :)