4
min

A dark lady

Image de Oushebti

Oushebti

73 lectures

36

Des «miracles» peuvent-ils survenir si tu consacres autant d'énergie à la réalisation de tes rêves qu'à alimenter ces peurs qui engendrent tant de cauchemars?

Nothing est le pseudo que j'ai choisi pour me promener incognito sur la toile.Je l'ai choisi après avoir vu le film Dead man qui met en scène Nobody,ce conquérant intrépide du rien.Mon activité de hackeuse bien intentionnée, grassement rétribuée,me conduit à explorer les tunnels invisibles du web.Trouver un chemin,au cœur du néant c'est ma marque de fabrique.Sélectionner les mots clés les plus efficaces,c'est mon job,cela déteint aussi sur ma vie privée et me permet d' atteindre les cibles émouvantes qui peuplent mon univers.Certains mots sont de véritables attracteurs étranges.Ils s'agrègent à mes projets comme des aimants.Je rends ces clés à mots lettres à notre galaxie lorsqu'ils ont achevé leur mission.Je guette l'apparition des nouveaux,choisis par qui?
En ce moment,promesse,alignement,écrire,ici sont les quatre mots qui papillonnent autour de moi.
J'alimente un fil twitter,comme l'araignée prépare son fil en fonction d'impératifs intérieurs.Je poste parfois,quelques agrégations de mots mais surtout,je suis reliée aux photographes naturalistes de toute la planète.Je me déplace beaucoup en pensée et ne voyage que si c'est nécessaire,j'ai une phobie de l'avion. Il y a tant à faire ici.Chaque semaine,je tente de maintenir le contact avec les SDF parisiens qui survivent sous des ponts obscurs.

Arpenter les couloirs sombres du temps,j'ai appris à le faire en compagnie de mon grand-père. Chaque automne,quand l'odeur des fleurs de lierre se répandait,ses difficultés respiratoires réapparaissaient, j'étais chargée de l'accompagner dans ses errances,à la tombée de la nuit.C'était à la fois,un plaisir et une souffrance de cheminer impuissante à ses côtés,au cœur de la nuit.Mais il n'y a que là,qu'il reprenait son souffle.Au plus fort de la crise,il pressait fortement ma main,attendant de moi,je ne sais quel hypothétique réconfort.Une fois la crise passée,son esprit se réorientait.Il se mettait à me nommer inlassablement les constellations,m'invitait à me documenter sur la vie et la mort des étoiles.
Un soir où mon grand-père suffoquait,le regard désespérément tendu vers le trou noir de Cassiopée,stupéfaite j'ai commencé à percevoir de longs escaliers,flottant comme des rubans s'échappant des arbres,autour de moi !
A partir de ce jour, je cessai de faire ce rêve récurrent,d'une spirale brisée,inquiétante.Mes songes furent alors peuplées d'escaliers,parfois coupés en deux par d'énormes ciseaux!Puis des demi escaliers descendaient du ciel et venaient s'associer à ces découpages,pour former de nouveaux assemblages.
Peu à peu, je m'habituai à ce que les arbres me laissaient voir. Des bals de lianes fluorescentes avaient lieu chaque nuit.
Heureusement,je me mis à pratiquer assidûment la course d'endurance.
Puis il y eut ce jour,où je découvris des alignements d'images entre les barreaux des échelles!Cela semblait être,ce qu'avaient vu les arbres:un vol de geai,l'arrivée d'une chouette,des chasseurs armés et il y avait des scènes figées mystérieuses dans des bulles transparentes.Dans l'une d'elle,je me vis en train de ramasser des graines de fusain.Un fois ,caressée du regard,la bulle éclata,l'image s'anima et migra vers une échelle.L'arbre avait-il besoin de voir cela?

Au décès de mon grand-père,nous quittâmes la campagne et ses chemins creux.L'expérience resta gravée et se poursuivit dans les parcs de Paris,où je retrouvais la présence apaisante des plantes.
Là,j'entendis dans un rêve,les échelles me suggérer d'apprendre à méditer et à visualiser la couleur noire!J'obéis.Etrangement de cette nuit apprivoisée, jaillit un matin,la forme d' une bague surprenante,que je pus acheter et qui ne me quitte plus.
Ce cadeau là,remplaça tous les mauvais souvenirs liés à de nombreux Noëls ratés.

Les premières expériences sont fondatrices et orientent notre destin.
Dans certaines conditions,le père Noël est une ordure,on cesse d'y croire et l'on se met en quête de présences rassurantes.Dans ma vie,le rôle des poly-mères est crucial!Les poly-mères?
Oui,ces substituts qui comblent l'absence,tels que livres,écrivains,héros,films,arbres centenaires.
En 1995,alors que je réclamais à corps et à cris un vélo de cross,pour déambuler avec la bande de garçons avec lesquels je traînais,c'est un ordinateur qu'on m'offrit,sans explications.Impossible de décrire l'effondrement qui suivit.Je ne pourrais pas fuir le climat familial oppressant.Aucun merci ne put sortir de ma bouche.
«Tu ne sais pas ce que c'est que l'amour d'une mère.Tu as un cœur de pierre.»
Effectivement,un coeur en schiste bleu de l'île de Groix,incrusté de quartzite.
Pourtant,c'est grâce à ce PC,que je réussis à capturer les sujets du bac blanc.Après cet exploit,le prof d'informatique me prit sous son aile.Je suis devenue chercheuse de failles dans les systèmes de sécurité des grandes entreprises.
Ce Noël,faisait écho à celui où je reçus une poupée,que je n'eus jamais le droit de toucher.Elle resta dans sa boîte sarcophage,sage comme une image belle et propre.A partir de cette«fête»là,un certain nombre de choses furent différées.

Certaines scènes restent durablement tatouées intérieurement.

Les délires perfectionnistes de ma mère étaient sans limites.Elle quitta son travail d'esthéticienne pour devenir psychothérapeute!Quand on n'a pas de pouvoir sur soi!A force de côtoyer la misère sans la soulager,ni apporter une once de changement,elle fit une grave dépression qui la mena à l'hôpital psychiatrique.Elle qui ne voulait plus dépendre du maigre salaire de facteur de mon père.Lui,quand il rentrait du travail,c'était pour s'isoler et jouer de la guitare,ou écouter Atmosphère de Joy division en boucle.Je suis le fruit de l'association de ces deux mondes incompatibles.Quand les liens ne libèrent pas,il est préférable de les dissoudre.Comment ne pas perdre sa vie à tenter de la gagner?
Lire m'a toujours permis de traverser l'amer.Curieusement,ma bibliothécaire préférée me fit lire K-Pax,ce qui détourna mon regard du spectacle insoutenable qu'offraient ces deux étoiles en fin de vie, quasiment mortes.Ils me faisaient penser à deux trous noirs à proximité desquels le réel semblait déformé.Est-ce utile d'explorer le cosmos alors qu'ici règne une obscurité épaisse?

Cette année,à l'époque où les scarabées apparaissent sur les sentiers,j'ai encore déménagé.Comme toujours,cela ressemble à une naissance.Changement de place,nouvelles coordonnées.
Depuis que j'occupe ce petit nid,les mots clés qui m'escortaient :chanter, bouger,autoriser,curiosité m'ont fait rencontrer un compagnon inespéré,qui a su m'amadouer.Il est chanteur.Tout autour de lui, je percevais des sphères pleines d'images de concerts à l'étranger.D'un simple regard,j'ai les ai brisées.Les images,comme activées,ont migré vers un damier d'images qui flottait sur ses épaules comme une cape.Trois jours après,son groupe était invité à Turin.
Mon balcon fait face à deux solides platanes au pied desquels je ramasse de la pouzzolane,cette pierre légère à la structure alvéolaire.Bien sûr,ils bullaient.Une sphère m'attira:dedans,je me voyais arriver en train à Istanbul!Elle se cassa.Trois jours après,je recevais l'argent qui m'aida à réserver mon trajet.
Justifier ma présence auprès des SDF,ces étoiles essoufflées,devint superflu,un regard bienveillant pouvait valider certains projets.Voir les gens buller,observer tous ces cristaux de temps figés,crépiter,devint l'une de mes activités consolatrices.

La vraie toile,n'est-ce pas ce voyllage délicat,composé d'échelles dansantes,aptes à capturer les grains de lumière indispensables à notre croissance?

Quelle chance de pouvoir faire évoluer ces bulles de temps en gestation.Depuis que le futur est devenu moins menaçant, je chante presque chaque jour en choeur avec les Monthy Python:Always look on the bright side of life.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très courts
36

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fred
Fred · il y a
très beau
·
Image de Lyriciste Nwar
Image de Doria Lescure
Doria Lescure · il y a
ou s'arrête le rêve semble commencer un réel plus fantastique encore. Etrange et captivant récit, un peu ovni dans la masse mais il est fait des rêves et ça, c'est beau. Voici mes voix.
·
Image de Oushebti
Oushebti · il y a
La manière dont sont tissés nos rêves ne cesse de me questionner , malgré tout ce qui a été dit sur le sujet !
·
Image de Jean-claude Jayet
Jean-claude Jayet · il y a
Je vous accorde mes voix pour ce beau texte. Cordialement jc JAYET MOLOCH la guerre civile Espagnole.
·
Image de Oushebti
Oushebti · il y a
Je vais aller m'immerger dans votre guerre civile espagnole
·
Image de Topscher Nelly
Topscher Nelly · il y a
Idée originale. Mes voix.
Mon "Don" vous plaira peut-être?

·
Image de Oushebti
Oushebti · il y a
Je vais aller m'immerger dans votre guerre civile espagnole
·
Image de Oushebti
Oushebti · il y a
Zut j'ai mélangé les commentateurs !
·
Image de Oushebti
Oushebti · il y a
Bien sûr, je vais me rendre sur le Don .
·
Image de Polotol
Polotol · il y a
Philo à grande échelle. A+
·
Image de Oushebti
Oushebti · il y a
Merci pour ces mots encourageants.
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Étrange récit comme une sourde mélopée qui envahit les mots leur donnant un sens impossible à joindre .
Une invitation à découvrir " la fontaine aux bulles " en lice également .. Merci beaucoup .

·
Image de Oushebti
Oushebti · il y a
Il y a une certaine convergence avec la fontaine aux bulles ?
Les méandres du ruban linguistique nous échappent parfois.
Comme vous le suggérez si bien on tend des sortes de cordes et on attend.

·
Image de Oushebti
Oushebti · il y a
Message encourageant. Il y a tant de textes qu'on ne sait par lesquels commencer.La fourchette d'or m'attire par son titre. Merci Chantal
·
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Une idée originale, je vote !
Aimerez-vous ma fourchette d'or ou mon soleil nocturne ? Merci au cas où...

·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Une Dark Lady avec le pouvoir de concrétiser ses visions... Une bien jolie idée.
·
Image de Oushebti
Oushebti · il y a
Le pouls voir ....
Donné à certains hommes politiques on peut se demander quelle vision ils ont du futur !

·