3
min

Trois lettres pour une vie

Image de Stella Cescon

Stella Cescon

391 lectures

141

Qualifié

Tim saisit son stylo et prend le papier à lettres :

« Cher père Noël,

J’aimerais, pour Noël : la nouvelle figurine de mon dessin animé préféré, un jeu Ds, j’aimerais passer un Noël avec toute ma famille.
C’est tout ce que je te demande, cher père Noël. J’espère que tu pourras satisfaire mes requêtes.

Tim, 6 ans. »

***

Jean-Luc arrive sur le lieu de son nouveau travail. Il ne cesse de se répéter que c’est temporaire. Il ne fera pas ce travail toute sa vie. Il ouvre la porte de son bureau, s’installe sur la chaise tournante et saisit la liasse de lettres qui est entassée sur son bureau. Elles commencent toutes par la même phrase : « Cher père Noël ».

Jean Luc est un jeune écrivain qui cherche du travail pour arrondir ses fins de mois. Il doit lire toutes ces lettres et essayer d’y répondre. Il ouvre la première enveloppe :

«  Cher père Noël,
J’aimerais, pour Noël : la nouvelle figurine de mon dessin animé préféré, un jeu Ds, j’aimerais passer un Noël avec toute ma famille.
C’est tout ce que je te demande cher père Noël. J’espère que tu pourras satisfaire mes requêtes.

Tim, 6 ans. »

Que c’est mignon ! Et si touchant. « J’aimerais passer Noël avec toute ma famille ». Comme si le père Noël pouvait exaucer un vœu pareil…
Que peut-il faire, lui, pour répondre à la requête de cet enfant ? Rien. Il ne peut rien, à part lui écrire une lettre.
Jean Luc saisit un stylo et se met à écrire d’une calligraphie soignée ces mots :

« Tu auras, ce que tu veux petit bonhomme. Tu le mérites. 

Père Noël. »

C’est tout : deux phrases qui pourraient être écrites par n’importe qui. Deux phrases qui s’envoleront dans le vent. Deux phrases qui ne serviront sans doute à rien. Mais qui toucheront le cœur d’un enfant.

***

Tim saisit un stylo et du papier à lettres. Ça fait tellement longtemps qu’il n’a pas écrit une lettre.

« Cher père Noël,

Je sais depuis longtemps que tu n’existes pas. Je suis sûrement en train d’écrire à un étudiant qui cherche à arrondir ses fins de mois, en faisant des petits jobs par-ci par-là. Moi aussi, je vais bientôt être étudiant. Je suis en train de terminer le lycée.
Il y a 11 ans, je t’écrivais une lettre, comme tous les petits enfants. Je ne m’attendais pas à recevoir une réponse de ta part. Mais un beau matin, ma mère m’a apporté une enveloppe contenant ta réponse. Deux simples phrases, qui ont provoqué une joie absolue.
Devine quoi ? Mes requêtes ont été exaucées. J’ai pu passer Noël avec toute ma famille et j’ai eu les cadeaux que je souhaitais !
Je ne crois pas à la magie. Mais je crois aux coïncidences. Si mes souhaits ont pu être exaucés une fois, pourquoi ne pourraient-ils pas être exaucés deux fois ?

Cher père Noël, ou plutôt chère personne qui est en train de lire cette lettre, cette année, je souhaite que mes parents comprennent ma passion, qu’ils acceptent que je m’y dédie entièrement.
J’aimerais devenir dessinateur.

Voici tout ce que je demande.

Tim, 17 ans. »

***

Jean Luc arrive devant son bureau. Même s’il est un écrivain reconnu maintenant, il aime ce petit travail temporaire pendant les fêtes. Il saisit la liasse de lettres. Au sommet de la pile, il y a une lettre de Tim. Serait-il possible que ce soit la même personne qu’il y a 11 ans ? Jean Luc se souvient parfaitement de cet enfant de 6 ans qui avait souhaité passer Noël avec toute sa famille. Il ouvre la lettre et la lit. Un sourire se dessine sur ses lèvres lorsqu’il réalise qu’il est en train de lire la lettre de Tim, qui lui avait écrit 11 ans plus tôt.

Jean Luc saisit un stylo et écrit :

« Suis tes rêves, Tim : ils connaissent le bon chemin. Tu mérites le meilleur dans la vie. »

***

Tim saisit un stylo et du papier à lettres.

« Cher père Noël,

Je t’envoie une dernière lettre, après 11 ans de silence. J’ai suivi mes rêves : aujourd’hui, je suis devenu dessinateur. J’aimerais te remercier. Tu trouveras ces remerciements peut-être un peu naïfs, mais qu’importe. Sans toi, je n’en serais peut-être pas au point où j’en suis. Tu as su me redonner du courage dans les moments les plus délicats. Merci. Tes quelques phrases m’ont permis d’avancer, de grandir, de réaliser mes rêves.

Dans ma deuxième lettre, je te disais que la magie n’existait pas. Mais c’est faux. La magie existe et tu en es la preuve. À chaque fois que je t’écrivais, mes vœux devenaient réalité.

Merci.

Tim, 28 ans. »

PRIX

Image de Hiver 2020
141

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de YT MAYA
YT MAYA · il y a
C'est beau
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Simple, et tellement joli ! J'ai adoré ! et je ne l'avais pas découvert ! bravo !
Image de JACB
JACB · il y a
Ben! Voilà ! Vous ne faites que me conforter dans l'idée qu'il faut toujours croire au Père Noël , il a toujours une oreille attentive et une puissance de conviction à toute épreuve. Belle idée, cet échange épistoliaire qui fait fi des années , de la mâturité pour suivre le fil de la persévérance...de la reconnaissance aussi. Un joli texte tendre et sympathique. Bonne continuation Stella.
Image de Eli Ferry
Eli Ferry · il y a
Wallah t es un poète
Image de coquelicot Coquelicot
coquelicot Coquelicot · il y a
Trop beau pour être vrai, mais tellement optimiste. A moins que ? Ne suffit-il pas de croire en ses rêves pour qu'ils se réalisent... Mes voix, Coquelicot, en concours pour le prince oublié
Image de Maria Piera Damaso Scappucci
Maria Piera Damaso Scappucci · il y a
Comme l’ecrit Gibran “aies confiance en tes rêves car en eux se cache le portail de l’éternité” et ton âme, Stella, a aussi la force de chercher la verité qui va audelà des rêves!
Image de Chantane P.
Chantane P. · il y a
Moi aussi je vais faire ma lettre au père Noël avec un peu de retard mais qui sait ... Pour Stella la récompense pour cette histoire pleine de tendresse
Image de Stephanie Doukkali-Burel
Stephanie Doukkali-Burel · il y a
C’est excellent! Bravo Stella ! Je lirai ton histoire à nouveau mais avec mes enfants en plus! Tu écris vraiment bien.. continue d’écrire toujours, encore et encore, pour toi et pour les autres ..
Image de Mélanie Coplo
Mélanie Coplo · il y a
Félicitations Stella ! J'ai beaucoup aimé ! C'est toujours agréable de te lire et encore plus maintenant ! Tu t'es bien trouvée dans l'écriture, continue ! C'est bien de croire en ses rêves, c'est le Père Noël qui l'a dit 😉👍
Image de Eliza
Eliza · il y a
Très sympathique !

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème