1
min

12 mars

Image de Polina

Polina

16 lectures

3

D'abord la douleur a torturé mon âme, m'arrachant les mots, m'arrachant les larmes.
Puis elle s'est diluée dans ma mémoire, a ressurgi par soubresauts, surprenant mes instants de calme.
J'ai alors commencé à poser des mots sur les maux, tentant de donner un peu de sens au néant. J'ai oublié de compter, les années, l'absence, sans accepter vraiment.
Cette envolée vers le firmament, cet abîme du temps.
Je ne t'ai pas tout à fait rattrapée
Dans cette éternité.

Thèmes

Image de Très très courts
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Sauvagere
Sauvagere · il y a
Non, on ne rattrape jamais mais on garde dans son coeur...
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Douleur de l'absence , sublimée.
·
Image de Polina
Polina · il y a
C'est un peu ça: essayer de transformer une douleur atroce en quelque chose de beau, parce qu'on supporte tellement mieux les choses si elles sont belles... Mettre mes noirceurs en lumière...
·