01/01/2014

il y a
1 min
7
lectures
0
En ce moment précis 13h50, je pourrais hurler jusqu'à ne plus à avoir de voix et en avoir mal à la gorge, je pourrais danser sans fin jusqu'à ce que mon corps me lâche, je pourrais marcher à en avoir les pieds en feu et en sang, mais surtout je pourrais pleurer jusqu'à ce que je n'ai plus de larme à épuiser.

0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,