;

il y a
1 min
14
lectures
0

Insta : rebello_ergo_sum Puis il est des soleils d'hiver trop douloureux pour être confrontés  [+]

Elle marchait dans la rue le sourire aux lèvres, un foulard de soie flottant sur ses épaules, un horrible petit sac à main vert à son bras, ses longs cheveux séquestrés dans un petit chignon, des yeux d'un bleu... des yeux bleu. Rien de plus. Vide, sombre, malheureux.
Elle marchait dans la rue le sourire aux lèvres car elle se devait de rester forte. Elle semblait sûre d'elle, sûre du monde dans lequel elle était, sûre d'être en sécurité. Elle savait qu'elle n'avait rien à craindre, plus maintenant. Les tueurs, les tueurs ne se tuent pas entre eux.
Ainsi marchait-elle dans la rue le sourire aux lèvres et lui s'éteignait lentement, les lèvres, closes.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Jour de septembre

Marianne Brandy

Ça y est ! C’est le grand jour !
Luc enfile son manteau, prend son cartable, embrasse sa maman et quitte à regret le doux nid familial. Mauvais temps dehors, temps d’un lundi de... [+]