72

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jeanne
Jeanne  Commentaire de l'auteur · il y a
Et court l’heure bleue
Temps suspendu entre deux
Et passent deux anges
Sur la ligne d’horizon
Terre bleue comme une orange.

Vol amoureux sous une lune de miel
Tel un papillon de nuit, ils surgissent
Céleste apparition en parures pharaon
Plumes soyeuses et pierres précieuses
Instant si prégnant, éphémère et fragile
Du bout des yeux, étreinte silencieuse
Princes des nuées, roi et reine immortels
Offrent aux dieux leur empreinte d’argile…
Aux dimensions de leurs macro-microsillons.

Vol silencieux sous une lune de miel
À travers la transparence des pennes
Les nervures se dévoilent en filigrane
La tête emplie de rêves et l’âme en peine
Ils frémissent, palpitent, pulsent à l’unisson
Le temps d’un baiser puis enivrés s’évanouissent
D’un battement de cils, un doux battement d’ailes
Seuls, émouvants dans la nuit blanche de leur âme…
Tissent, oscillent en ocelles au fil de leur divine idylle.

·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
photo ou dessin de vous?, Jeanne et texte merveilleux venu des tréfonds des univers, quelle maestria!
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Ce tableau n’est pas de moi, hélas je ne sais pas peindre ni dessiner, hormis un peu de peinture sur soie, alors je peins avec mes mots.
Moi je compose des bouquets, des poèmes de papier avec mon cœur, avec des fleurs et des pensées.
Merci infiniment Patrick pour ce joli compliment, ce charmant passage.

·
Image de Felix CULPA
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Merveilleuse interprétation. ...
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
... à nouveau désolée Virgo pour le retard à vous faire réponse, il vaut mieux tard que jamais et jamais trop tard pour remercier. Je lis plus bas que vous aviez écrit, commenté, c'est sans souci, compliment compte double, plaisir doublé, remerciements redoublés. :-) Bel après-midi et à tantôt de se mots croiser.
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Pas de problème, Jeanne. C'est moi qui n'ai pas vu que j'avais commenté deux fois.
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Le dessin est aussi poétique que votre poésie . Le déploiement des ailes est sublime !
Je participe au grand prix automne avec deux textes . Vous avez encouragé le premier texte ; pourrais-je vous demander d'encourager le second texte : " quand le temps s’arrête" . Merci beaucoup .

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Merci Ginette pour cette ravissante appréciation et désolée pour le retard à vous répondre. Pour information j'étais passée vous encourager sans pour autant commenter. Je vous fais réponse aujourd'hui sur les nouveaux fils ouverts sur ma page. Bel après-midi et a tantôt.
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
C'est vraiment sublime, je trouve ça tellement ingénieux sur le concept et la réalisation est superbe. Je ne m'y connais pas du tout en dessin mais c'est vraiment très beau
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Merci Adibro pour cette jolie appréciation, ce très beau compliment. Poser des mots sur une image, c’est le propre du haïsha. Moi non plus je ne m’y connais pas en dessin, alors je peins avec mes mots qui font écho au tableau, poème que je viens d’épingler en commentaire de l'auteur et a été repris mots pour mots dans L’heure bleue ayant concouru. Ainsi vous savez le fin mot de l'histoire.
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Tout est beau, les mots et l'illustration...
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
… mêmes mots repris dans L’heure bleue concourant sans illustration. Merci Virgo pour cette charmante appréciation, ces points de suspension restés en suspens, désolée pour le retard mais il vaut mieux tard que jamais.
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Les ailes de l'Amour, un face à face superbe de mots...
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
… … mêmes mots repris dans L’heure bleue concourant sans visage. Merci Lélie pour ce joli ressenti, ce charmant passage, ces points de suspension restés en suspens, désolée pour le retard mais il vaut mieux tard que jamais.
·
Image de Dominique Alias Suna Descors
Dominique Alias Suna Descors · il y a
Tout simplement magnifique... l'amour, une force qui inspire... un baiser papillon, la légèreté apportée par les sentiments vrais... Jolie soirée.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
L'amour un sentiment fort, puissant, précieux et prégnant.
" L’amour n’a pas de prix, il est hors de prix, hors du temps
L’amour est plus fort que la mort, est plus fort que le temps. " ... comme j'aime à l'écrire, le penser.
Merci infiniment Dominique pour ce joli ressenti, cette charmante appréciation.

·
Image de Granydu57
Granydu57 · il y a
Amours féeriques, amours elfiques...
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
... reflets, images d'un monde merveilleux où le temps, l'apesanteur n'existe pas, où seul compte l'instant présent, léger, prégnant, empli de pois de senteur. Merci infiniment chère Grany pour cette charmante appréciation, ces points de suspension qui m'invitent à une suite et auxquels je ne peux résister mais pour l'heure je me censure ou à poursuivre jusqu'au bout de la nuit. A tantôt qui à une heure du matin est déjà aujourd'hui.
·
Image de Granydu57
Granydu57 · il y a
Merci, Jeanne de la nuit qui pourtant écrit des textes bien éclairés.
Rayons de lunes partagés avec la plume de l'ami Pierrot afin de baigner de mots nos aurores parfumées aux pois de senteurs, fragrance qui invite à tout les possibles sous le soleil...A tantôt, après une grasse matinée réparatrice.
Pour moi, aujourd'hui, démarre vers 6H30, je suis une inconditionnelle des levers de soleil, l'appel de l'Est :-))

·
Image de Le Vrai Monde NC
Le Vrai Monde NC · il y a
Deux amoureux, comme les deux ailes du papillon, ils n'existent que lorsqu'ils ne font qu'un, sachant qu'il y a peu ils n'étaient que chrysalide... L'horizon nous porte vers l'avenir, mais pour mieux immédiatement nous tuer à coeur ouvert. Parce que finalement, mourir ainsi, est-ce vraiment si grave ? Est-ce vraiment une fin, si ce n'est une fin en soi ?
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Désolée pour ce retard à vous répondre, parmi tout ce trafic ce commentaire s'est perdu sur la route du temps. J'aime beaucoup votre point de vue, c'est tout à fait cela, ils ne font qu'un, ils ne sont qu'une seule aile deux en une. A frémir de leur feu, vibrer de leur passion et puis mourir un peu, pas tout à fait pour mieux renaître de leurs cendres. Non, ce n'est pas grave, seule la mort véritable l'est, pour nos deux amoureux, c'est un nouvel horizon, un éternel recommencement. Merci Le Vrai Monde pour ce si joli ressenti, ce charmant point d'interrogation. Si vous l'appréciez toujours, passez visiter L'heure bleue, sa sœur jumelle et puis Empreinte de nuit, deux compositions finalistes situées sur les paliers du dessus. Pour information la finale bascule demain mercredi et les propulsera soit aux oubliettes soit en haut de l'affiche.
·
Image de Le Vrai Monde NC
Le Vrai Monde NC · il y a
Merci pour votre réponse. J'ai moi-même eu quelques petits soucis qui m'ont éloigné de ce petit océan de poésie. J'aime cette idée de mort qui peut être belle pour elle même. Une sorte de plénitude. Avoir le sentiment d'avoir bien vécu, d'avoir pris la vie comme une offrande.
·
Image de Jarrié
Jarrié · il y a
Un pur bonheur ! Savez-vous que Bonaparte Wise (félibre irlandais !) ami de Mistral a écrit le ''papillon bleu'' parpaillon en provençal.
·
Image de Grenelle
Grenelle · il y a
Dommage qu'il n'y ait pas de BD à la SV
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Merci Grenelle pour votre charmant passage. Veuillez excuser mon ignorance mais c'est quoi la SV...
·
Image de Afa
Afa · il y a
L'œuvre avant l'heure pour le prochain concours 18 ! Chaos et lumière inséparables. A apprécier de loin et de près. Mon vote.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Merci Afa pour cette charmante appréciation. Vous avez dit concours 2018... il n'est pas interdit et même recommandé de passer à L'heure bleue, visiter sa sœur jumelle en lice sur le palier du dessus. Pour l'heure, belle soirée.
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
C'est joli !!!!! Romantique, poétique ET esthétique !! Bravo !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Merci Patricia pour cette jolie appréciation, romantique est un mot particulièrement charmant et cher à mon cœur. Cette heure bleue est plus visuelle mais de l'ajout de l'image, des goûts, des préférences et des couleurs. Belle soirée et à tantôt pour d'autres mots.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et court l’heure bleue
Temps suspendu entre deux
Et passent deux anges
Sur la ligne d’horizon
Terre bleue comme une orange.

Vol amoureux sous une lune de miel
Tel un papillon de nuit, ils surgissent
Céleste apparition en parures pharaon
Plumes soyeuses et pierres précieuses
Instant si prégnant, éphémère et fragile
Du bout des yeux, étreinte silencieuse
Princes des nuées, roi et reine immortels
Offrent aux dieux leur empreinte d’argile…
Aux dimensions de leurs macro-microsillons.

Vol silencieux sous une lune de miel
À travers la transparence des pennes
Les nervures se dévoilent en filigrane
La tête emplie de rêves et l’âme en peine
Ils frémissent, palpitent, pulsent à l’unisson
Le temps d’un baiser puis enivrés s’évanouissent
D’un battement de cils, un doux battement d’ailes
Seuls, émouvants dans la nuit blanche de leur âme…
Tissent, oscillent en ocelles au fil de leur divine idylle.

·
Image de Philippe Barbier
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
C'est un mot précieux. Merci d'être passé sur ce palier-ci...
·
Image de Muirgheal James
Muirgheal James · il y a
magnifique, je le partage
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Partagez, partagez... votre enthousiasme, si vous passez voir son frère jumeau, sa sœur jumelle situé(e) sur le palier du dessus, le papillon en sera d'autant plus ravi. ;-) Pour l'heure, belle nuit et à tantôt qui à deux heures du matin est déjà aujourd'hui.
·
Image de Efikan
Efikan · il y a
Magie d'un instant suspendu à un éternel baiser.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Désolée, je ne vous avais pas vu à ce palier-ci puisque je vous avais vu au palier du dessus. :-). Merci Efikan d'être passé, je vous souhaite de très jolies fêtes d'Avant et d'après.
·
Image de Maryse
Maryse · il y a
Mes voix renouvelées Jeanne pour ces instants magiques passés avec vous
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Merci Maryse d'avoir répondu présente. Belle soirée et à tantôt pour d'autres mots.
·
Image de Maryse
Maryse · il y a
A bientôt Jeanne ! Belle soirée à vous également !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et court l’heure bleue
Temps suspendu entre deux
Et passent deux anges
Sur la ligne d’horizon
Terre bleue comme une orange.

Vol amoureux sous une lune de miel
Tel un papillon de nuit, ils surgissent
Céleste apparition en parures pharaon
Plumes soyeuses et pierres précieuses
Instant si prégnant, éphémère et fragile
Du bout des yeux, étreinte silencieuse
Princes des nuées, roi et reine immortels
Offrent aux dieux leur empreinte d’argile…
Aux dimensions de leurs macro-microsillons.

Vol silencieux sous une lune de miel
À travers la transparence des pennes
Les nervures se dévoilent en filigrane
La tête emplie de rêves et l’âme en peine
Ils frémissent, palpitent, pulsent à l’unisson
Le temps d’un baiser puis enivrés s’évanouissent
D’un battement de cils, un doux battement d’ailes
Seuls, émouvants dans la nuit blanche de leur âme…
Tissent, oscillent en ocelles au fil de leur divine idylle.

·
Image de Jusyfa
Jusyfa · il y a
Très belle association.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Merci pour cette jolie appréciation, posée ici aussi Jusyfa.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et court l’heure bleue
Temps suspendu entre deux
Et passent deux anges
Sur la ligne d’horizon
Terre bleue comme une orange.

Vol amoureux sous une lune de miel
Tel un papillon de nuit, ils surgissent
Céleste apparition en parures pharaon
Plumes soyeuses et pierres précieuses
Instant si prégnant, éphémère et fragile
Du bout des yeux, étreinte silencieuse
Princes des nuées, roi et reine immortels
Offrent aux dieux leur empreinte d’argile…
Aux dimensions de leurs macro-microsillons.

Vol silencieux sous une lune de miel
À travers la transparence des pennes
Les nervures se dévoilent en filigrane
La tête emplie de rêves et l’âme en peine
Ils frémissent, palpitent, pulsent à l’unisson
Le temps d’un baiser puis enivrés s’évanouissent
D’un battement de cils, un doux battement d’ailes
Seuls, émouvants dans la nuit blanche de leur âme…
Tissent, oscillent en ocelles au fil de leur divine idylle.

·
Image de Damien Malène
Damien Malène · il y a
Tout cela forme un univers merveilleux, au-delà, au-dessus des vicissitudes des contingences de la vie, ailleurs dans les rêveries.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait Damien de repasser, pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Merci Damien pour ce joli ressenti, cette superbe appréciation. Si vous désirez la reproduire plus haut, L'heure bleue est en lice. Belle journée et à tantôt de vous découvrir... enfin je veux dire votre page; ne pas se découvrir d'un fil par les temps qui courent, glissent et glacent.
·
Image de Fabienne Liarsou
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Ravie Mafalda que cela vous ait plu autant. Je vous dis à tantôt en souhaitant que vos compositions prennent leur envol.
·
Image de Marie Hélène Peneau
Marie Hélène Peneau · il y a
Jolies paroles sur cette œuvre de mon voisin
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Votre voisin... Qu’il est plaisant d’avoir de tels voisins. Et moi et moi et moi, mon voisin le plus près (outre l’ex Maire exfiltré de Nissa la Bella) est l’artiste Ben et le plus proche à vol d’oiseau est Elton John et puis plus bas vers la mer, Le petit palais où a résidé S. Guitry. Merci Marie Hélène d’être passée déposer cette jolie appréciation.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et court l’heure bleue
Temps suspendu entre deux
Et passent deux anges
Sur la ligne d’horizon
Terre bleue comme une orange.

Vol amoureux sous une lune de miel
Tel un papillon de nuit, ils surgissent
Céleste apparition en parures pharaon
Plumes soyeuses et pierres précieuses
Instant si prégnant, éphémère et fragile
Du bout des yeux, étreinte silencieuse
Princes des nuées, roi et reine immortels
Offrent aux dieux leur empreinte d’argile…
Aux dimensions de leurs macro-microsillons.

Vol silencieux sous une lune de miel
À travers la transparence des pennes
Les nervures se dévoilent en filigrane
La tête emplie de rêves et l’âme en peine
Ils frémissent, palpitent, pulsent à l’unisson
Le temps d’un baiser puis enivrés s’évanouissent
D’un battement de cils, un doux battement d’ailes
Seuls, émouvants dans la nuit blanche de leur âme…
Tissent, oscillent en ocelles au fil de leur divine idylle.

·
Image de Anonymous71
Anonymous71 · il y a
Même avec un caractère plus confidentiel, vos dernières œuvres dont celle-ci ont fait leur oeuvre du côté de vos adeptes. J'ose à peine imaginer votre essor de ce côté si vous décidiez de vous ouvrir aux Saints Gafa's qui régissent à aujourd'hui les performances des textes en compétition sur le site. Excellente journée à vous douce poète nocturne des journées de vos semblables diurnes
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait Anonymous de repasser, pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Vous ici Anonymous, quel plaisir, quel honneur, quelle belle et bonne surprise ! Je l'avoue, j'ai pêché mignon, j'ai décidé de m'ouvrir non aux St Gafa's inquisiteurs, gonfleurs artificiels de compte-cœurs mais au St Graal, au Trésor et au Comité de Salut Public, à la caverne et tel Guillaume, Ali Baba et son précieux sésame à ce que s'ouvrent les portes-fenêtres grand ouvertes. Merci d'être repassé, passé une nouvelle fois si joliment. Belle journée à vous aussi monsieur le poète en vers, en prose et en pause diurne.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Joli tableau, peinture ? Et belle poésie, Bravo Jeanne.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait Lise de repasser, pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
En effet, un papillon signé Siudmack, un artiste de talent. Merci infiniment Lise d'être passée par ici. A votre gré passez Côtés clair obscur, vous y croiserez un lapin de lune qui muse, cavale, fait son cirque dans le quartier de la dame de la nuit. Belle journée et à tantôt pour plus de mots.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et court l’heure bleue
Temps suspendu entre deux
Et passent deux anges
Sur la ligne d’horizon
Terre bleue comme une orange.

Vol amoureux sous une lune de miel
Tel un papillon de nuit, ils surgissent
Céleste apparition en parures pharaon
Plumes soyeuses et pierres précieuses
Instant si prégnant, éphémère et fragile
Du bout des yeux, étreinte silencieuse
Princes des nuées, roi et reine immortels
Offrent aux dieux leur empreinte d’argile…
Aux dimensions de leurs macro-microsillons.

Vol silencieux sous une lune de miel
À travers la transparence des pennes
Les nervures se dévoilent en filigrane
La tête emplie de rêves et l’âme en peine
Ils frémissent, palpitent, pulsent à l’unisson
Le temps d’un baiser puis enivrés s’évanouissent
D’un battement de cils, un doux battement d’ailes
Seuls, émouvants dans la nuit blanche de leur âme…
Tissent, oscillent en ocelles au fil de leur divine idylle.

·
Image de Violette
Violette · il y a
Plus envoûtant que le parfum !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Planant, prégnant, mystérieux, enveloppant tel " Le silence de la nuit " un très joli sonnet léger, aérien empli, empreint de charme à qui je souhaite belle chance. Merci chère Violette pour cette superbe appréciation.
·
Image de Violette
Violette · il y a
Vos poèmes Jeanne nous emportent ailleurs, moments magiques où l'on rejoint vos rêves !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et vous m'en voyez ravie. Quoi de plus plaisant que de faire rêver, voyager, prolonger l'instant le temps d'un instant. Les rêves sont faits pour rêver, les papillons pour papillonner et les fées et magiciens pour enchanter le monde. Merci Violette pour ce si joli compliment.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un murmure qui s'élève en une nouvelle voix... :*
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait chère Epitaph de repasser, pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Merci ma chère Epitaph pour cette jolie et musicale appréciation. Heureuse de vous lire, à votre gré passez Côtés clair obscur, vous y croiserez un lapin qui fait son cirque dans le quartier de la dame de nuit.
Je vous souhaite le, les meilleurs sur vos chemins présents et à venir. Et si voulez voulez rire, sourire, vous détendre, lisez ci-dessous nos échanges avec Joëlle. J'en ris encore. :-)

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et court l’heure bleue
Temps suspendu entre deux
Et passent deux anges
Sur la ligne d’horizon
Terre bleue comme une orange.

Vol amoureux sous une lune de miel
Tel un papillon de nuit, ils surgissent
Céleste apparition en parures pharaon
Plumes soyeuses et pierres précieuses
Instant si prégnant, éphémère et fragile
Du bout des yeux, étreinte silencieuse
Princes des nuées, roi et reine immortels
Offrent aux dieux leur empreinte d’argile…
Aux dimensions de leurs macro-microsillons.

Vol silencieux sous une lune de miel
À travers la transparence des pennes
Les nervures se dévoilent en filigrane
La tête emplie de rêves et l’âme en peine
Ils frémissent, palpitent, pulsent à l’unisson
Le temps d’un baiser puis enivrés s’évanouissent
D’un battement de cils, un doux battement d’ailes
Seuls, émouvants dans la nuit blanche de leur âme…
Tissent, oscillent en ocelles au fil de leur divine idylle.

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Ben mince alors : j'ai disparu de cette page alors que j'avais un "avis de réponse"... Serais-je passée "de l'autre côté" ? ;-)
Bises, Jeanne :)

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait ma chère Joëlle de repasser, pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
:-) Nous avons disparu toutes deux, à tous les coups, c’est un coup du lapin… de lune of course, qui ruminait son foin, boudait dans son coin, tout chagrin, chafouin que l’on ose lui préférer un papillon. Plus simplement, le fait de supprimer mon texte (que je remonte régulièrement comme les aiguilles d’une montre) a emporté nos commentaires ainsi que mon dernier message d’excuses.
Magie, magie, voici le vôtre que j’avais fort heureusement gardé au chaud :
Joëlle Brethes • il y a 5 h
C'est superbe, Jeanne ! Et j'adore ton tercet et son visuel... :-)

Merki beaucoup Madame pour cette superbe appréciation, Joëlle a dit j’adore, il ne faut pas me tenter car jade, or j’adore.
Et je ne me souviens plus de la suite. C’est tout la nuance entre avoir de la suite dans les idées ou des idées de la suite.
Si, cela me revient d’un coup…. à cette heure-ci Mam Joëlle doit se préparer à aller se coucher, à moins qu’elle ne soit déjà dans les bras de Morphée. Zzzzzzz zzzzzz Bzzzzz bzzzzzz , Biz soufflées. :-))))
P. S : je vais de nouveau supprimer le texte afin de le remonter tout en haut de l'affiche, et là c'est sans souci puisque aucun j'aime ou message ne lui est associé.

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
A cette heure-ci, Joëlle, levée peu avant à 5h (heure de La Réunion a : 1/ petit-déjeuné, 2/ fait une lessive ;-),3/ est allée chercher le pain et le journal pour son mec, 4/ a lu le journal et fait qques-uns des mots croisés et autres sudokus qu'il proposait en attendant 5/ l'ouverture des magasins pour faire ses courses, puis après divers rangement, 6/ elle est allée à une réunion importante pour la préparation du prochain salon du livre de La Réunion (prévu au Port du 19 au 21 avril 2018). Elle vient de déjeuner et répond à ses mails et messages ShE avant de reprendre ses lectures ;-) ;-) ;-)
Tu peux effacer... ;-)
Bises... ;-)

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Joëlle superwoman, superbe fée du logis, hyperactive, s'est mélangé les pinceaux, a lu le pain, a mangé le journal, a rangé son bonhomme dans le placard. Elle est partie au Salon, elle est revenue at home, a cherché sa moitié, a regardé sous le lit s'il n'y était pas, elle ne l'a point vu, s'est dit : il me semblait qu'il était encore là ce matin, est retourné au salon, salle à manger, a entendu des appels au secours qui provenaient du placard, a libéré l'individu, en l'occurence son mec comme elle dit et lui a répondu : mais qu'est-ce que tu fais là dans le placard à balais ! Allez du balai, je bosse moa ! Et si Joëlle n'existait pas, il faudrait l'inventer. Je n'efface pas, je garde pour les longues soirées d'hiver, qui bien entendu n'existent pas sur l'Île, c'est tous les jours l'été (des) indien.
Et demain c'est dimanche, et le dimanche c'est comme la sieste, c'est sacré, sacrément divin. Pour l'heure, belle journée sous le soleil... précisément qui aujourd'hui ne montre pas le bout de son nez, ne nous darde pas de ses rayons, est parti à la Réunion baignée par les alizés.

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Mdr !!!!!!!!!!!!!!!
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et demain dimanche, c'est Monsieur qui apporte le rayon de lune et le croissant de soleil, en vertu de la nouvelle grammaire : Le masculin ne l'emporte plus sur le féminin. Non mais !
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Ben... figure-toi que souvent, le dimanche, il cuisine ! ;-)
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Ici c'est Monsieur qui fait les courses et tout le tralala pendant que Madame papote autour d'un thé. Il cuisine comme un chef mais c'est moi qui suis derrière le piano. Sa maman l'a bien dressé, l'a bien éduqué, et quand je suis en Afrique les africaines n'en reviennent pas. Une perle aux petits soins, aux petits oignons, un homme en or et l'or j'adore. ;-)
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Waouh... Ce mec en or est à mettre dans le coffre-fort pour éviter de te le faire piquer ! ;-)
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
En effet mais c'est une ligne droite qui n'emprunte jamais un chemin de traverse, en vertu de quoi personne ne peut me le chiper, sauf la faucheuse ça va de soi. Il faut dire qu'il a une femme en or pur, précieuse, éclatante, éternelle comme le diamant. :-)
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Hihihi... "Sa femme" est surtout : modeste !!!! (mais tu as raison, on n'est jamais mieux servi(e)(s) que par soi-même ;-)
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
... très modeste sans rire mais bon c'était histoire d'animer le lieu, d'amuser la galerie. Et je dirais même plus, on n'est jamais aussi bien servi(e) que par soi-même. Je vous laisse, j'entends Madame est servie, une fois n'est pas coutume et ces mots doux résonnent agréablement à mes oreilles. :-)
P. S : Heureuse qui comme Jeanne a lu, a vu le minois fleuri d'Epitaph.

·
Image de MT Olivieri
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait M-T de repasser, pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Voici un cri du cœur qui me va droit au cœur. Merci MT, à ne pas en douter, vous avez bon goût et vos tableaux sur votre page le prouvent.
·
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Quelle romantique vous faites ma chère Jeanne...C'est très joli et tellement bien dit :)
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait ma chère Romane de repasser, pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Quelle romantique je fais… quelle romantique je suis... fleur bleue en effet... papillon. Merci chère Romane pour cette appréciation charmante et fleurie.
·
Image de Praxitèle
Praxitèle · il y a
Même une libellule en serait jalouse de ces mots qui papillonnent^^
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait Praxitèle de repasser, pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de Praxitèle
Praxitèle · il y a
J'aime le Lys^^
Belle soirée Jeanne
Marc

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Merci Praxitèle pour ce très joli compliment. A faire pâlir la lune et les étoiles. Dites-moi puisque je vous ai sous la plume, je voulais savoir si l'image sur votre médaillon était celle d'une mante religieuse ou l'effet de mon imagination...
·
Image de Praxitèle
Praxitèle · il y a
Bon soir Jeanne,
Il s'agit d'un insecte doté par la nature de deux paires d'ailes (j'aimerai savoir comment poster des photos avec un petit poème à l'intérieur) présent depuis plus de 300 millions d'années sur terre et surtout dans les airs, une partie de sa vie...

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
... désolée Praxitèle, je ne vous avais pas vu(e) dans le flot des commentaires. Merci pour cette explication, cette leçon de choses, la demoiselle a donc quatre ailes, elle a bon goût, à apprécier ainsi les véhicules anciens. :-) Je vous avoue que les mantes religieuses ne me ravissent pas, ne m'enchantent guère. Quant à comment éditer un haïsha, c'est plus compliqué, plus facile à dire qu'à faire. C'est une première pour moi, de fait j'ai suivi les explications de mon amie Flore. La procédure est assez longue, quoique ! le mieux est que je vous écrive un mot en MP. Je vous dis à tantôt, dès que possible. Si vous ne me lisez pas, sonnez fort à la clochette des notifications.
·
Image de Praxitèle
Praxitèle · il y a
Une photo vous attend ^^
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
J'étais déjà passé. C'est toujours très beau. L'amour sublimé....
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
… porté à son summum, son maximum. Merci Lange d’être re-passé aussi joliment, légèrement ou quand un ange passe.
·
Image de Didier Poussin
Didier Poussin · il y a
Aux ailes déployées
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
En effet papillon. En trois mots et pas un de plus ou de moins et ce sera le dernier... jusqu'au prochain. :-) Merci Didier d’avoir apprécié l'instant éphémère, effet terre, effet univers, en un mot effet frisson.
·
Image de Nessim
Nessim · il y a
ce baiser "géostationnaire" de Siudmak se trouve plus aérien encore avec ces mots posés.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
En effet un artiste de talent, un baiser en vol colibri à effet papillon. Merci Nessim pour ce joli passage. Je passerai voir comment se porte votre Baiser manqué…pas si manqué à mes yeux.
·
Image de Romain Bellail
Romain Bellail · il y a
Quand le jour souhaite de beaux rêves à la nuit ! Ces deux-là ne font que se croiser et n'auront jamais plus de temps à se consacrer qu'un baiser. L'un travaille de nuit et l'autre de jour.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait cher Rombel de repasser, pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de Romain Bellail
Romain Bellail · il y a
Eh bien disons mercredi...oui je passe vous lire mercredi.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
:-) A l'heure et au jour qu'il vous plaira, il n'y a pas le feu au lac comme dirait Lancelot. Précision, le bureau de vote se tient au palier du dessus, si je vous dis cela, c'est parce que des électeurs étonnés ne comprennent pas pourquoi on ne peut pas voter ici-même deux fois.
·
Image de Romain Bellail
Romain Bellail · il y a
Et si j'ai pas envie ;-)
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et si j'ai pas envie que vous n'ayez pas envie. ;-)
·
Image de Romain Bellail
Romain Bellail · il y a
Qu'est-ce que vous êtes négative ;-)
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Cela me fait penser lors d'une radiographie ou panoramique je ne sais plus, où le manipulateur, le médecin m'avait dit : je préfère l'original au négatif et à qui j'avais répondu : moi aussi. :-) Pour l'heure, je vais fermer l'écran géant, couper le son et l'image, tenter de rejoindre Morphée et fermer les yeux.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
- + - = + ;-)
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et vice versa ou quand la nuit souhaite bonjour au jour ! Tous ces bouts mis bout à bout, ça fait plus d’un baiser à effet papillon.
A la croisée des chemins, au point de rencontre, au point de vue du temps, en effet ils se voient peu mais intensément, ils se croisent tous les jours à la tombée de la nuit, toutes les nuits au point du jour. Ces deux là ne font qu’un, l’un et l’autre, l’une et l’autre inversent les horaires, inversent les pôles, frôlent les aurores boréales polaires.
Rêve et/ou réalité… L’un nous emmène nous transporte dans une autre dimension où le temps n’existe pas ou si peu, l’une nous ramène à la réalité… mais où est le poète disparu, qui de Neptune ou de Pluton, la notion raison, terre à terre aurait-elle émergé, repris le dessus. :-) Tout comme ce que le rêve est aux plages, aux séquences de sommeil, le soleil est à la lune ce que la nuit est au jour, essentiel essentielle et vice versa. Côté double, contraires et complémentarités, le yin et le yang, le féminin, le masculin en vice versa, versants opposés tels l'adret et l'ubac, le jour et la nuit, la terre et le ciel, le bing et le bang, le blanc et le noir, l'ombre et la lumière, le soleil et la lune, double face, face visible, face cachée de la lune… l’un sans l’autre ne sont que pales reflets, illusions, effet de réfraction.
Rêver… C’est permis et même recommandé par la Faculté, faculté de s’envoler au pays de Morphée. Au pays des rêves parsemés d’étoiles et de Nuits blanches : https://www.youtube.com/watch?v=Vub4R_MBG5U
Un court métrage pour lequel j’ai écrit une composition qui fait partie de mon recueil de textes.
Alors cher Rombel, rêve éveillé ou rêve profond, profondément endormi, réalité ou fiction, si vous me le demandez, je vous le dirai… peut-être. Merci pour cette charmante appréciation.

·
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Et se réveiller
Et que l'on vous dise :
Vous reprendrez bien un baiser ?

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait Zutalor de repasser, d'en reprendre un petit dernier pour la route, :-) pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et je répondrai :
Un ? J’en reprendrais bien deux
Prolonger l’effet
Et puis un rayon de lune
Et un croissant de soleil.

Ainsi être aux anges
Mourir encore une fois
Just pour le plaisir
Plus jamais se réveiller
Ne pas déranger je dors

A cette heure-ci qu’est-ce que vous prenez… Un verre d’eau de vie, de jus de fruits, de raisin nouveau. Merci Zutalor pour cette charmante attention. User, abuser c’est recommandé par la Faculté. J’ai écrit sur ce thème du baiser à la mode russe, à l’esquimaude, sans oublier the french kiss et je ne vais pas plus en avant, sauf à vous écrire un long pavé et à vous endormir, ce qui n'est pas le but, quoique ! :-)

·
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Oh la la Jeanne !
:-))

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Oh la la la, c’est magnifique ! ★•.•´¯`•.•★..♩.♬´¯`♬.* ‘ •♫♫*♥*♫♫ • ‘ * :-)))
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Quelle sensualité dans ce dessin si symbolique et dans ces vers évocateurs !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait Fred de repasser, pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
J’ai trouvé et apprécié !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Vous avez dit sensualité… malheureuse,
Correspondance des sens… C’est un délit, un trouble délicieux un instant furtif.
C’est le trio des trois Grâces sensualité, sensibilité, sensitivité, le trium porté au summum de la féminité et de la masculinité.
C’est l’accord parfait, c’est le choc des Titans, titanes et Titanides, c’est une force d’attraction irrésistible, c’est l’union du feu et de l’eau.
C’est indicible, c’est un océan de bonheur, c’est un vol stationnaire, c’est un courant ascendant, descendant, c’est une vague de bonheur éternelle.
C’est une rencontre qui rend tout contre. Ce sont les prémices, promesses d’un nouveau jour quand l’aube se lève, au point du jour, aux premières lueurs, premiers rayons du soleil. Prémices, promesses d’un jour qui s’achève quand le crépuscule (des dieux) tombe, quand surgit l’heure bleue, quand tombe la nuit, quand elle abat le jour.
Heureuse qui comme Jeanne a fait un long et beau voyage et gratifié Fred d’un long pavé comme par le passé. Et encore je l’ai raccourci de plusieurs longueurs, histoire de vous épargner, vous ménager par ces temps qui courent et concourent. :-) C’est un clin d’œil en passant, vous qui savez l’impermanence des choses et des gens. ;-) Merci pour cette belle appréciation, ce très joli ressenti.

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et court l’heure bleue
Temps suspendu entre deux
Et passent deux anges
Sur la ligne d’horizon
Terre bleue comme une orange.

Vol amoureux sous une lune de miel
Tel un papillon de nuit, ils surgissent
Céleste apparition en parures pharaon
Plumes soyeuses et pierres précieuses
Instant si prégnant, éphémère et fragile
Du bout des yeux, étreinte silencieuse
Princes des nuées, roi et reine immortels
Offrent aux dieux leur empreinte d’argile…
Aux dimensions de leurs macro-microsillons.

Vol silencieux sous une lune de miel
À travers la transparence des pennes
Les nervures se dévoilent en filigrane
La tête emplie de rêves et l’âme en peine
Ils frémissent, palpitent, pulsent à l’unisson
Le temps d’un baiser puis enivrés s’évanouissent
D’un battement de cils, un doux battement d’ailes
Seuls, émouvants dans la nuit blanche de leur âme…
Tissent, oscillent en ocelles au fil de leur divine idylle.

·
Image de Maryse
Maryse · il y a
L'heure bleue ; le temps de fermer les yeux, un instant précieux doux et tendre comme un baiser...
"C'est une heure incertaine, c'est une heure entre deux,
où le ciel n'est pas gris même quand le ciel pleut" (F. Hardy)

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait Maryse de repasser, pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
C’est un instant précieux. C’est quand "Le soleil s’est couché, la nuit pourtant n’est pas tombée. C’est l’heure suspendue... L'heure où l'homme se retrouve enfin en harmonie avec le monde et la lumière." disait Jacques Guerlain. Il évoquait son moment favori où "la nuit n'a pas encore trouvé son étoile"
Comme écrit précédemment : L’heure bleue, c’est l’heure où le ciel s’enflamme, où l’horizon s’embrase de dégradés orangés, se nuance de roses, de pastelles poudrées.
« L’heure bleue, c’est l’heure des amoureux, l’heure bleue c’est un instant suspendu entre deux, L’heure bleue c’est tout l’or et le vert de tes yeux. » Extrait de L'heure bleue (ma toute première) présente dans mon recueil de poèmes.
L’heure bleue, c’est l’heure que je préfère, celle qui a inspiré des poètes, des artisans parfumeurs...celle qui nous inspire vous et moi aujourd’hui. Merci Maryse pour cette jolie appréciation. Haiku, tanka, quant à Miroir, mon beau miroir... dans ses reflets, je me suis mirée. et hier dans mon propos envers Fred, Geny, Joëlle, vous faisiez partie des trois et quatre Grâces dont je copie/colle ici mon commentaire :

Et je souris et même plus. Sur le parcours de la Matinale cavale, le trio des trois et quatre grâces se suivent à la queue leu leu, défilent (défilaient il y a peu) en file indienne. Fred Sur son chemin a doublé Joëlle qui lui a dit A demain, a doublé Jeanne au lapin du Côtés clair obscur quand Geny telle Vénus a effectué une Sortie de l’eau… et Maryse d’interroger son Miroir mon beau miroir, suis-je toujours la plous belle du pays en me doublant à son tour. Et aux dernières nouvelles Geny vient de griller la priorité à Joëlle et vice versa sont maintenant au coude à coude. Dernière minute : deux miroirs double face se font face et le lapin dans tout cela... Il est hors jeu. Comme je répondais à un ami qui me disait qu'il creusait l'écart, " Pour l’heure il ne creuse plus, il fait le grand écart, il muse sur les chemins, quand il a un petit creux, grignote un brin, il se repose, il regarde les candidat(e)s courir :-) qui lui font un petit coucou en passant. Et le lapin de lune dans sa grande sagesse de dire : Qu’il est doux de ne rien faire quand tout s’agite autour de soi et La fontaine enchantée de lui murmurer Rien ne sert de courir, il faut partir à point". Quel suspense, quelle cavale et la cavalerie.

Merci Maryse d'être passée si joliment.

·
Image de Jean-Francois Guet
Jean-Francois Guet · il y a
j'en ai les ocelles qui frémissent ;)
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait Jean-François de repasser, pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de Jean-Francois Guet
Jean-Francois Guet · il y a
j'y vole Jeanne j'y vole :)
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
J'arrive ! :-)))) je tente de me frayer un passage parmi toute cette foule.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
:-) Quoi de plus naturel que l'aiguille oscille aux abords du triangle isocèle et s'affole aux abords du triangle des Bermudes. Merci pour cette charmante et sensible appréciation.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et je fais de nouveau remonter la suite du texte, sauf à ce qu'il soit noyé sous le flot des commentaires. S'il vous est possible de répondre, commenter dessous. Merci de votre compréhension.
·
Image de Gisny
Gisny · il y a
Jeanne vous avez réussi à créer à capter, entre les deux portraits de profil, la ressemblance formelle dans la finesse des traits mais, plus encore, l'harmonie spirituelle, un souffle ambiguë et fascinant. Sans omettre la virtuosité poétique, esthétique qui nous offre un tableau vivant de votre grand talent de poète.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
J'avoue que je bois vos mots comme du petit lait. Que dis-je ! Je les savoure comme un nectar exquis. Et je me dis, et je me dis : mais à qui donc s’adresse ce commentaire élogieux. Je regarde devant, derrière, sur les côtés, personne sur ma ligne d’horizon. Merci amie Gisny pour ce merveilleux ressenti. Comme pour Délice orangé, lisez mon commentaire envers Gina… bis. ;-)
·
Image de Gisny
Gisny · il y a
C'est bien vous, Jeanne et personne d'autre, soyez-en assurée ! Bon dimanche à vous.
·
Image de Sergueï
Sergueï · il y a
très joli, com'd'ab
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait Sergueï de repasser, pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de Sergueï
Sergueï · il y a
sauf en Corse, on ne peut voter deux fois :-D
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
:-)))) C'est certain Sergueï et je dirai même plus sûr et certain mais le fait est que vous n'êtes pas au bon bureau de vote, qui se situe au palier du dessus à la Une.
·
Image de Sergueï
Sergueï · il y a
j'ai trouvé !! euréka !!
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Comme d’hab... ♪ Comme d’habitude… It is my way, ma plénitude. Merci Sergueï pour cette charmante appréciation.
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Papillon de nuit
à l'heure où la lune fuit
amour éternel

Bon week-end Jeanne, sous l'heure et le ciel bleus !

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait Geny de repasser, pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Il me plaît bien Jeanne ! Merci pour l'info et surtout bravo !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Ne vous ayant pas trouvée près du lapin de lune, je vous écris ici Geny. S'il vous plait de (re)passer Côtés clair obscur, c'est reparti pour un tour de manège. Belle soirée.
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Mais avec grand plaisir Jeanne ! Belle soirée à vous !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Oh que c’est gentil, mille et un mercis Geny pour ce très joli haïku. Et je repense à votre papillon en compétition.... de mon côté, j'’ai proposé ce poème au Comité sans l'image hélas.
Beau dimanche sous le soleil précisément. L’heure bleue, c’est l’heure où le ciel s’enflamme, où l’horizon s’embrase de dégradés orangés, se nuance de roses, de pastelles poudrées.
« L’heure bleue, c’est l’heure des amoureux, l’heure bleue c’est un instant suspendu entre deux, L’heure bleue c’est tout l’or et le vert de tes yeux. » Extrait de L'heure bleue (ma toute première) présente dans mon recueil de poèmes.
L’heure bleue, c’est l’heure que je préfère, celle qui a inspiré des poètes, des artisans parfumeurs. Extrait de mon commentaire ci-dessous envers Gina Bernier.

·
Image de Papillon
Papillon · il y a
Sublime!
D'un baiser léger j'embrasse cette oeuvre!
;-)

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
" Papillon, ce doux billet plié, cherche une adresse de fleur. " J’étais sure que vous alliez passer :-), effet papillon garanti et fait vibrer la corde sensible. Que cette charmante attention lui porte bonheur. Suivez le fil, j’ai eu la folie de le proposer en compétition . Merci de vous être posé, les ailes de votre médaillon me font comme toujours un effet… papillon. ;-)
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
La magie opère . . . une véritable symbiose entre texte et image, merci pour ce bel instant, comme un moment suspendu où règne la beauté ! Merci Jeanne !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait Francine de repasser, pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Avec plaisir Jeanne !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
En effet une symbiose, une osmose, une harmonie, une symphonie, à l’aube jusqu'au crépuscule (des dieux). Merci Francine pour cette belle appréciation. Pour prolonger l'instant suspendu, lisez mon commentaire envers Gina Bernier.
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
. . . comme un prolongement de cette magie, votre réponse à Gina est aussi très poétique, j'aime beaucoup votre écriture Jeanne ! Au plaisir !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Au réel plaisir Francine. Belle après-midi.
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Beau dimanche à vous également Jeanne !
·
Image de Anonymous71
Anonymous71 · il y a
On ne voit bien qu'avec le coeur, alors laissons les yeux fermés et les ventricules papillonner
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
C’est très juste, en accord avec la vision de St EX. Ventricules gauche et droit.... En effets papillons, deux ailerons, deux éléments moteurs, agents propulseurs qui animent le mécanisme du cœur et des sentiments.
" La beauté est dans les yeux de celui (celle) qui regarde " comme disait un certain William Blake. Mercis Anonymous d’être passé, avoir pris, volé du temps au temps, trouvé l’entrée les yeux fermés.

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et court l’heure bleue
Temps suspendu entre deux
Et passent deux anges
Sur la ligne d’horizon
Terre bleue comme une orange.

Vol amoureux sous une lune de miel
Tel un papillon de nuit, ils surgissent
Céleste apparition en parures pharaon
Plumes soyeuses et pierres précieuses
Instant si prégnant, éphémère et fragile
Du bout des yeux, étreinte silencieuse
Princes des nuées, roi et reine immortels
Offrent aux dieux leur empreinte d’argile…
Aux dimensions de leurs macro-microsillons.

Vol silencieux sous une lune de miel
À travers la transparence des pennes
Les nervures se dévoilent en filigrane
La tête emplie de rêves et l’âme en peine
Ils frémissent, palpitent, pulsent à l’unisson
Le temps d’un baiser puis enivrés s’évanouissent
D’un battement de cils, un doux battement d’ailes
Seuls, émouvants dans la nuit blanche de leur âme…
Tissent, oscillent en ocelles au fil de leur divine idylle.

·
Image de Gisny
Gisny · il y a
Commenter vos poèmes, Jeanne, peut, être, irrespectueux, jamais à la hauteur de leur valeur, de leur perfection, qui se passent, naturellement, de tout jugement superfétatoire. Qui sommes-nous pour émettre des qualificatifs sur vos textes d'une évidence consommée d'esthétisme porté au plus haut degré d'achèvement. Mais alors, comment exprimer notre joie, par quelle attitude, quel témoignage exprimer à l'artiste - que vous êtes - notre satisfaction ! Puisqu'il est, non moins évident, que nous écrivons pour être connu, reconnu, apprécié ( si possible...! ) par nos lecteurs ; persistons, par conséquent, à vous remercier d'être qui vous êtes, dans votre ensemble absolu et tellement attrayant.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Que c’est joliment dit, pensé, écrit, exprimé comme toujours. Commentaire irrespectueux, je ne le pense pas, sauf à vouloir dénaturer intentionnellement la pensée de l’auteur(e), je dirai maladroit, indélicat. Mais vous savez bien qu’une fois posée, déposée sur la page, une composition quelle qu’elle soit, appartient au public, aux lecteurs et lectrices. Livrée à elle-même, au regard de l’autre, des uns et des unes, elle prend son envol, vole de ses propres ailes, elle vit sa vie d’artiste, de bohème, de vagabond(e), d’ange, de papillon, de libellule ou de lapin de lune, au temps de vie plus ou moins éphémère. Mots, toile, tableau, peinture, quel que soit le support, par nature, son essence même est une matière vivante. La beauté est dans les yeux de celui ou celle qui regarde… et dans son cœur aussi.

Mais alors comment exprimer son ressenti, ses émotions, ses sensations… tel un arc-en-ciel, les couleurs se déclinent et se mélangent à l’infini, infiniment joli, extrêmement beau, merveilleux, fabuleux, formidable, splendide, magnifique, superbe, grandiose, sensationnel, génial, génialissime, sensuel, sensitif, sublime, sublimissime, subliminal, transcendantal, planant, fort, prégnant, touchant, émouvant, captivant, inouï, incroyable, phénoménal, en un mot extraordinaire. :-) Les qualificatifs et superlatifs mis à notre disposition ne manquent pas dans le vocable, le champ lexical.

Et je prends votre bouquet de fleurs et de pois de senteurs à sa juste valeur. C’est moi qui vous remercie infiniment précieuse et merveilleuse amie. Restez ce que vous êtes, à savoir quelqu’une d’extraordinaire, extra, pas ordinaire qui évolue dans les hautes sphères, loin du train-train quotidien de la Terre, planète bleue comme une orange qui nous semblait étrangère, souvenez-vous nous en avions discuté du temps d’Orange, c’était… hier, c’était du temps d’avant. Et autant en apporte et en emporte le temps sur les ailes du vent, sur la Route du Temps et vice versa et inversement.

·
Image de Gisny
Gisny · il y a
J'ai envie de réagir comme vous, Jeanne, je regarde à gauche, à droite, mais qui est concerné par tant de gentillesse ! Je me souviens, Jeanne, de nos discussions du temps d'Orange - La route du Temps - Je n'ai pas trouvé l'équivalent contenant différents thèmes où deviser, faciles d'accès et d'une infinie diversité. Sans doute n'ai-je pas cherché, là où il fallait ! Peu importe, vous êtes l'une de mes essentielles et cela me suffit. Je suis revêtue d'une peau de chagrin. Chaque jour m'apporte un peu de ce qui est nécessaire pour survivre, même si ce nécessaire se réduit peu à peu par la force du destin. Bonne journée à vous.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Rires ! Ping pong comme au tennis, balle et belles de match. Temps d'Orange... Souvenirs, souvenirs prégnants et plaisants et puis à la fermeture du forum, bien des intervenants sont restés à la porte de la nouvelle auberge de Vertgan, sont partis vers d'autres aventures. Dommage et intérêt ! Dans votre quête du Graal, du paradis perdu, il se peut que vous n'avez pas tapé à la bonne porte, en effet peu importe, l'essentiel comme vous dites est d'avoir trouvé son, ses essentiel(le)s au féminin, au masculin. Quelle est cette peau de chagrin qui vous colle à la peau, ce nécessaire de vie et de survie qui se rétrécit de jour en jour, quelle est cette ombre qui grise votre vision et fronce vos sourcils, quel est ce nuage gris foncé qui s'accroche sur votre ligne d'horizon, si vous le désirez, touchez-m'en deux mots en MP. Belle journée mon amie.
·
Image de Papillon
Papillon · il y a
Magnifique, tout bonnement magnifique!
;-)

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Papillon s'est envolé ailleurs, peut-être tel le furet repassera-il... papillonner, se poser à L'heure bleue sa sœur jumelle, située sur le palier du dessus. ;-) Pour l'heure, belle journée.
·
Image de Papillon
Papillon · il y a
Oups...oui un peu ailleurs en ce moment...mais il me semble que j'avais voté ...parce que je ne peux voter sur votre page (?)
Bonne journée Jeanne
;-)

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et je souris Papillon... en effet ce n'est pas une illusion et même une réalité et bien évidemment et tout naturellement vous ne pouvez ici déposer une nouvelle fois un grain de voix, je faisais allusion, vous parlais de L'heure bleue en lice située au palier du dessus. Pour l'heure, belle fin de soirée et à tantôt qui à minuit passée est déjà aujourd'hui. ;-)
·
Image de Papillon
Papillon · il y a
Oups...
;-))

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Merci infiniment Papillon d'être passé au bon palier, à la bonne heure, toqué à la bonne porte. Pour l'heure, belle journée et à tantôt pour d'autres mots.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait Papillon de repasser, pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Merci Papillon pour ce compliment enthousiaste, je vous réponds un peu plus haut.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
De bien jolis mots, à tire-d'ailes où dans un baiser papillon, tendre et doux, deux ne font plus qu'un !
Merci Jeanne de votre visite amicale sur ma page poétique. Mon vote, bonne soirée.
Amitié de plumes
Roserimes

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait Roserimes de repasser, pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bonsoir Jeanne,
Mon vote à nouveau, bonne chance, amitié de plumes,
Roserimes

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je n'ai pu revoter Jeanne,
Désolée.
Amitié de plumes, Roserimes

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Ne soyez pas désolée Roserimes, c'est normal, vous n'êtes pas sur L'heure bleue en lice à la Une. Belle soirée et à tantôt.
Toutes mes amitiés poétiques.

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Deux en un, et tout est dit et joliment dit, écrit. Merci Roserimes pour ce charmant ressenti.
Poétiques amitiés.

·
Image de Flore
Flore · il y a
Superbe Jeanne. Ce papillon, ses ailes au féminin et au masculin, avec chacune leur personnalité, un moment intense où les deux se rejoignent. L'intensité et l'éphémère comme le papillon.La fragilité féminine, la force masculine des gemmes, l'une complétant l'autre. Un moment où le temps est suspendu, et où les yeux disent plus que des mots...Intense, superbe. Le poème, un hymne à la personne aimée, mais que c'est beau....
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
C’est tout à fait cela ma chère Flore, une harmonie, une osmose, des oppositions en vice versa, nul besoin d’ajouter des mots à vos mots bleus, vous avez très bien dépeint l’instant où l’on aimerait arrêter le temps, un instant, un instant seulement qui serait une éternité... à ne pas trop le " décortiquer ", sauf à en briser le charme. Lisez plus bas ce que j’ai écrit à Gina.
Merci encore mon amie pour votre aide, vos précieux conseils et indications sur la marche à suivre, premier essai, premier haïsha, toujours quelque peu délicat la première fois. Savez-vous quoi… je trouve que le cadre penche un peu, en vertu de quoi, j’ai bien envie de le décrocher pour le replacer. Rires !
J’ai un vilain défaut, où que je sois, dès qu’un tableau, une toile est de travers, n’est pas positionné'e) parfaitement, ni lune ni deux, je l’ajuste à sa juste place. Et cela fait sourire les gens.

·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
C'est très beau on dirait du Salvador Dalí.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
S'il vous plait L'ange de repasser, pour information L'heure bleue est en lice.
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Je repasse, à vol d'ange, ça va vite.....
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
... Rires, à vol d'ange ou d'oiseau, repassez quand vous voulez, c'est le palier au dessus de celui-ci.
·
Image de Lange Rostre
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
A faire frémir les moustaches du Maître. :-) Et moi et moi et moi je me cache pour rougir. Merci L’ange pour cette si belle, trop belle comparaison, comme vous le dites, on dirait, juste une illusion. ;-)
·
Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
Jeanne ,que j'aime lire vos poésies, elles me transportent loin aux confins du réel et de l'imaginaire.Un vol de nuit qui révèle bien d'autres vies éphémères. je voyage sans contrainte, et j'embrasse .... effet papillon, ou papillons de nuit, la beauté de ce monde qui vit, qui se cache ou meure quand l'aube se lève.Jeanne trop bien l'image.
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Au fil de la journée deux mondes différents se croisent, des plages de temps défilent, des instants de vie se succèdent, sur la ligne d’horizon, des tons, des teintes, des couleurs varient du levant au ponant.
Prémices, promesses d’un nouveau jour quand l’aube se lève, au point du jour, aux premières lueurs, premiers rayons du soleil. Prémices, promesses d’un jour qui s’achève quand le crépuscule (des dieux) tombe, quand surgit l’heure bleue, quand tombe la nuit, quand elle abat le jour.
L’heure bleue, c’est l’heure où le ciel s’enflamme, où l’horizon s’embrase de dégradés orangés, se nuance de roses, de pastelles poudrées.
« L’heure bleue, c’est l’heure des amoureux, l’heure bleue c’est un instant suspendu entre deux, L’heure bleue c’est tout l’or et le vert de tes yeux. » Extrait de L'heure bleue (ma toute première) présente dans mon recueil de poèmes.
L’heure bleue, c’est l’heure que je préfère, celle qui a inspiré des poètes, des artisans parfumeurs. Merci Gina pour cette charmante appréciation.

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et court l’heure bleue
Temps suspendu entre deux
Et passent deux anges
Sur la ligne d’horizon
Terre bleue comme une orange.

Vol amoureux sous une lune de miel
Tel un papillon de nuit, ils surgissent
Céleste apparition en parures pharaon
Plumes soyeuses et pierres précieuses
Instant si prégnant, éphémère et fragile
Du bout des yeux, étreinte silencieuse
Princes des nuées, roi et reine immortels
Offrent aux dieux leur empreinte d’argile…
Aux dimensions de leurs macro-microsillons.

Vol silencieux sous une lune de miel
À travers la transparence des pennes
Les nervures se dévoilent en filigrane
La tête emplie de rêves et l’âme en peine
Ils frémissent, palpitent, pulsent à l’unisson
Le temps d’un baiser puis enivrés s’évanouissent
D’un battement de cils, un doux battement d’ailes
Seuls, émouvants dans la nuit blanche de leur âme…
Tissent, oscillent en ocelles au fil de leur divine idylle.

·