10

Un petit mot pour l'auteur ? 11 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Christine Śmiejkowski
Christine Śmiejkowski  Commentaire de l'auteur · il y a
Salut !
N'hésitez pas à découvrir mes autres sonnets en compétition dont https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-blues-de-lelephant

Image de Diamantina Richard
Diamantina Richard · il y a
C'est beau et mérité, je suis "fan" de son talent aussi
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Bel hommage vibrant d'émotions, cela donne envie d'en découvrir le destinataire, bravo Christine !
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
On sent tout ce que toi, tu sens , ce qui te fait vibrer ...et cette émotion jolie ...ben c'est un cadeau ...j'espère qu'il va le savoir ...recevoir ainsi des mots, c'est magnifique
Image de Christine Śmiejkowski
Christine Śmiejkowski · il y a
il m'a déjà remercié !!!
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
oh super ..bel échange alors ...
Image de Christine Śmiejkowski
Christine Śmiejkowski · il y a
le voici:

- Merci Christine pour ce superbe sonnet, j'apprécie énormément cette petite attention

- Toi tu chantes, tu joues la comédie et moi, j'écris
Ah les artistes !!!

- Exactement ! Rien ne nous arrête

Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
c'était sympa dis donc ...souvenir à garder ..
Image de Didier Poussin
Didier Poussin · il y a
L ' oiseau sombre
Image de Christine Śmiejkowski
Christine Śmiejkowski · il y a
On l'a découvert avec ça (Bécassine): https://www.tf1.fr/tf1/the-voice/videos/frederic-longbois-becassine-chantal-goya.html
et il s'est qualifié samedi passé lors de l'audition finale avec " l'aigle noir" de Barbara :https://youtu.be/XApRjb9Zols
(le coatching : https://youtu.be/zmJLZRDRo5Y)

Image de Christine Śmiejkowski
Christine Śmiejkowski · il y a
C'est un sonnet évidemment ...

Ta prestation a rapacé les deux autres
Le diamant bleuté s’est envolé là-haut
Tirant l’émotion, ainsi comme il le faut
Dans les rêves d’enfant, mais aussi dans les nôtres

Tu nous as transportés, toi notre patenôtre
Vers des cieux étoilés, brillant de mille émaux
Tes ailes emportaient tous nos mots et nos maux
Mais tu le sais déjà, tu n’as besoin d’apôtre

Ce chemin, tu nous l’as construit y a longtemps
Comique quelquefois, comme ce soir touchant
L’aigle de Barbara nous tirant plein de larmes

Nous sommes avec toi, à regarder la voix
Tu es là sans humour, ton seul talent comme arme
Tu es monumental, Toi, Frédéric Longbois

Vous aimerez aussi !