You Hanoï Me Part. 2

il y a
1 min
2 987
lectures
2543
Finaliste
Public

Voyageur et cogitateur chronique, l'écriture accompagne mes ressentis et mes rêveries depuis l'adolescence. Aujourd'hui, c'est le temps d'éclore et de partager. "Nouvelles dystopiques & Poèmes  [+]

Image de Printemps 2018
Colonial urbanisme,
Sur la scène d’un théâtre, je plonge,
Des marionnettes nageuses, dansent
Dans le bouillon cérébral,
Les choristes psalmodient les cantiques,
Gutturales et intenses...

La jonque sur la grande étendue,
Je vogue à vue,
Voiles tendues, gonflées par les poumons
D’un Zéphyr essoufflé
Un slalom, entre le cauchemar et moi,
Sur une flaque d’huile, d’où s’érigent
Des pains de sucres aiguisés,
Affûtés, par des lames de fond millénaires...

Un fleuve sanguinolent, de détresse, détritus
Un grand écart métallique, l’enjambe
Ses pieds plantés,
Rouillés des poutres, aux rivets
Cancer du fer,

Le rail qui fend la ville,
Un coup de Klaxon me sidérant,
L’arrière-train,
Et moi, funambule, sur les rails infinis
Qui fracture, sans freins, aucun
Les parois occupées, râpées,
Par la carcasse ferroviaire, de l’animal
Et sa longue queue ferrée...

L’odeur, évidemment
La fragrance alimentaire,
Qui m’arrachent les naseaux,
Et mes narines, enivrées,
Les soupières géantes, le wok enflammé
Volcan de saveur, éruption papillaires
Fourmillements dans l'assiette,

Une brûlure gourmande,
Et les rouleaux de printemps,
L’aigre-douceur des agapes, caresse mon âme
Attablés dans la rue, à genoux,
Mon cauchemar et moi, affamé

Jonglerie de baguettes,
En bois de bambous,
Acrobates citadins, du moderne et du passé
Mon cerveau est là,
Bien assis, à jamais, je l’espère,
Dans le strapontin,
Et, l’écran de mon inconscience défile, encore,

Et puis, enfin, sonne le réveil, comme la gueule de bois du voyageur,
Une aventure nouvelle, un petit coup de réel.

2543

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !