1
min
Image de Samouraï

Samouraï

3 lectures

0

Les grenouilles sautent et bondissent comme mes cils quand je te vois car je t’aime, ma petite grenouille mouillée de larmes de joies. Elles t’inondent le visage comme des fontaines de jouvence qui te rendent belle pour l’éternité. Mais la vérité est que tu n’as nul besoin de ces fontaines. Ta jeunesse est là, pour les âmes des âmes. Hop, je te rejoins sur mon ressort et je bondis aussi. Hop, hop, c’est rigolo de voir le monde monter et descendre comme un yo-yo. D’ailleurs, parait-il que c’est somnifère alors ma grenouille, trouvons un petit terrier ou un lit pour dormir.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,