1
min
Image de Jean Calbrix

Jean Calbrix

523 lectures

117

Qualifié

Ah ! qui dira l'angoisse aux noirceurs de vitrain
Du poète émotif devant la page blanche ?
L'idée est là, c'est sûr, mais rien ne se déclenche.
Il est comme une gare orpheline d'un train.

Et puis vient une ligne, une rime, un quatrain.
La page se recouvre et c'est déjà dimanche.
Mais voilà que son vers boitille et se déhanche,
Bloquant net son allant et tout son bel entrain.

Il chiffonne la page et de nouveau s'élance,
Il griffonne une phrase, et c'est encor malchance.
Son stylo le trahit, pauvre vieux aux abois.

Et soudain sous sa plume, il ressent la caresse
D'un insecte or et noir sourdant du sombre bois ;
Ô, qui saura conter son bel instant d'ivresse !

PRIX

Image de Eté 2015
117

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Aristide
Aristide · il y a
Quelle richesse des rimes ! J'en suis béat !
·
Image de Dominique Alias Suna Descors
Dominique Alias Suna Descors · il y a
C'est trés beau !!!
·
Image de Claire Pegan-Lhermitte
Claire Pegan-Lhermitte · il y a
C'est donc vrai que le premier vers lui est donné par les dieux et qu'ensuite le poète est bien seul pour écrire le reste ?
·
Image de Chtitebulle
Chtitebulle · il y a
J'aime beaucoup !
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Merci d'avoir aimé, Isabelle !
·
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Je poursuis mes découvertes en attendant, peut-être une parution de Jean Calbrix en éphémère ou saisonnier, y en a_t_il de prévues ? Ici c'est tout à fait cela, les affres des auteurs et l'inspiration qui finit par vaincre la page blanche et c'est un poème très agréable à lire.
·
Image de Guill26POET
Guill26POET · il y a
L'angoisse du poète bien décrite, +1
·
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Le thème n'est pas nouveau et pourtant le lecteur est emballé. Question de forme et de style, parfaits? Ce sont vos mots, toujours justes et riches de sens qui viennent étoffer le propos, lui donnant toute sa chair. Et le ton, mi-empathique mi ironique, qui lui donne tout son relief
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
J'aime les mots qui claudiquent et l'insecte qui fait bzzzzzzzzzzz sous la plume du poète...j'aime aussi l'angoisse qui cède la place à l'ivresse et les rimes riches, si riches et les ponctuations abondantes.....encore merci
·
Image de Bodeneau
Bodeneau · il y a
Merci de dévoiler les coulisses de la création poétique. ils ne savent pas combien nous galéons pour tisser nos perles d'or ! mon soutien !
·
Image de Volsi
Volsi · il y a
Tâtonnement poétique, trébuchant sur la page... c'est joli
·