Vue sur l'Arno (melo florentin)

il y a
1 min
51
lectures
1

Hello – j'aime lire, écrire, raconter, rimer, rêvasser, coucher sur le papier mes souvenirs, phantasmes et sentiments – pour me faire plaisir, pour vous faire plaisir – entrez dans mon  [+]

L'Arno coule paresseusement,

Entre des rives sableuses,

Sous de ponts portant maisons,

Un homme se hâte vers le fleuve.




Il tient un panier de fleurs de saison,

D'innocents violettes blanches,

Sur la berge une femme l'attend,

L'homme la saisit par les hanches.




Dans une barque il l'entraîne,

Du pont resonne un bruit,

Une ombre s'enfuit de la scène,

La femme gît sur de violettes rougies,



L'Arno s'en va rageusement,

Portant dans son sein liquide,

Vers la Mer Tyrrhénienne,,

Un des ces antiques drames perfides.




souvenirs de Florenz

1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,