1
min
Image de Samouraï

Samouraï

8 lectures

0

Les rayons plongent en moi et perforent les pores de ma peau, c’est plutôt agréable. Rien ne me contrôle, tout s’allonge et souhaite revenir à la simplicité. Toutes mes cellules crient l’amour que j’ai pour toi et moi je reste muet. Ma bouche demeure bloquée dès que les papillons me rappellent le bonheur partagé. Je les chasse mais il ne me reste rien, un simple souvenir d’une vie abrogée et rythmée par des sauts de plaisir, d’îles en îlots. Fauchée par le temps précieux qui manque à tous. Un air incompris qui me fait pleurer tant je ne vis pour rien et pourtant je ne fume point, je ne suis pas le même qu’avant. J’ai peur de te perdre toi aussi, ces boucles d’or si légères. Ces ressorts à rebond violet, ces paupières de soie, tes grâces d’antan, pour demain aussi.

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,