16 lectures

5

Vogue au pied des méandres avec gourmandise
Sans quoi...
Tu recevras des éclaboussures
Et la grenaille te plongera dans l’amertume

Quand tu saisiras ta baguette de chef d’orchestre
La sonnerie des escarpins retentira
Les chameaux se mettront à poil
Le public prendra un air éberlué
Et tu feras le mort
De quoi mettre le diable au parfum

Depuis belle lurette
Tu seras parti sur les routes
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Une belle écriture
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
L'italique, c'est bien, mais une explication ne serais pas de refus. Que vous êtes hermétiques, vous les poètes ! Reste la musique qui, comme tj est très belle.
Image de Véronique Pédréro
Véronique Pédréro · il y a
Perso, j'avais juste envie pcq je trouve ça + joli.
Image de Ch. Deguerrelasse
Ch. Deguerrelasse · il y a
Bonne idée, d'utiliser des italiques pour trancher sur la morosité des jours... Je suis votre abonnée.
Image de Véronique Pédréro
Véronique Pédréro · il y a
Perso, j'aime mieux les italiques pour les poèmes.

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème