1
min

virtuel

14 lectures

0

Virtuel

Derrière le vide de l'écran
C'est la débâcle des sentiments
Tous ces mots que l'on déclame
Qui s'entrechoquent et se pavanent
La raison qui s'installe, vaincue,
Au chevet de l' inattendu.
Des coeurs qui vacillent
Des âmes qui babillent
Des corps en plein naufrage
Qui oublient d'être sages
Des yeux qui dérivent
Sur le bitume du néant.

Des rêves en récidive
Qui tournoient à l'infini
Des envies inoffensives
Stupides agonies
Crépuscules dérisoires
Vies sur dévidoirs.

Miroirs aux alouettes
Chemins vers l'absurdie
Soupirs aux envies muettes
Impostures définies
Ames en jachère
Esprits délétères.

Mais, parfois, les mots deviennent sons
Les images deviennent visages
Les amitiés se vivent au diapason
La réalité éclipse les mirages
Faisceau de sentiments sincères
Fin d'une Amitié éphémère.

Marie

Copyrigh
0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur