1
min

Vieillir

Image de Danielle Nasom

Danielle Nasom

11 lectures

1

Pendant que le ciel paresse dans son bleu
Elle attend à l’ombre de sa vie.
Qu’attend-elle avec autant d’acharnement ?
Que les jours fêlés se rejoignent ?
Que les doigts ébréchés se recollent ?
Que le présent ait le goût du passé ?

Pourquoi ce vide sous la peau vieillie ?
Les pies picorent le silence.
Les roses de la nuit flottent sur l’espace apaisé.
Pourquoi aucune voix n’appelle ?
La solitude a rongé les souvenirs.
Les années ont cumulé les abandons.

Et pourtant, l’histoire est là !
Elle navigue sur des moments perdus.
Elle hésite entre phrases et images,
Se recroqueville sur des bonheurs oubliés.
Oh ! elle est encore là, l’histoire !
Protégée par des mots ambigus,
Conservée par des gestes ancrés,
Entretenue par les mirages du passé.

La fraîcheur du matin a avalé la nuit.
La lumière, curieuse, passe entre les volets.
Elle cherche où poser le nouveau jour sacré.
Quelle douleur va absorber son lustre ?
Quelle lassitude éteindre son éclat ?
Quel renoncement la diluer dans le quotidien ?

Pourquoi ce vide dans le corps affaibli
Alors que l’histoire est là,
Dans le roulis du sang, et le calme du jour.
Pendant que le ciel peaufine son bleu,
Elle attend que la peur dévore l’espoir.

Assise dans son nid de coussins
Elle épie le naufrage du temps.
Elle traque les ruines du passé.
Elle guette le délabrement des étais érodés.
Elle attire dans sa toile
Ceux dont le présent vacille,
Ceux que leur passé étouffe,
Ceux dont la charge est trop lourde,
Les innocents inconscients du danger,
Les aguerris qui se croient invincibles,
Les tendres engourdis par ses plaintes.
Elle distille alors un peu de son venin
Et chacun disparaît, un charbon dans le cœur,
Coupable d’il ne sait quelle faute irréparable.

Elle est à l’ombre de sa vie.
Voir s’affronter les siens
Émoustille son crépuscule.
Elle sent sa puissance.
C’est tout ce qui lui reste.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,