Image de Garance

Garance

107 lectures

23

Qualifié

Il porte le soleil sur ses épaules
Embrasant ses rouges plaies
Piqûres sur sa peau pâle et pure

La chaleur de l’été brûlant
Le caresse allègrement
Faisant frémir ses lèvres orangées

Il palpe son visage souffrant
De ses mains fines et raffinées
Aux doigts délicats et distingués

PRIX

Image de Eté 2017
23

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Dominique Tesson
Dominique Tesson · il y a
Mes votes
·
Image de Guilhaine Chambon
Guilhaine Chambon · il y a
Un beau poème , Je vous invite à découvrir Au fait qui est en finale et si le cœur vous en dit de visiter ma page et de vous balader dans mes mots . Très belle journée
·
Image de Efikan
Efikan · il y a
Rayonnant...Mon vote. Je vous convie à un "Zen espoir" en compétition.
Bonne journée à vous.

·
Image de Jeremy Julien
Jeremy Julien · il y a
C'est jolie et imaginatif. Mon vote !
·
Image de Petit soleil
Petit soleil · il y a
quand le soleil transperce plutôt que de chauffer. Belle image. Bravo.
·
Image de Dominique Tesson
Dominique Tesson · il y a
J'ai aimé ce poème et vous avez mon vote. Je vous invite à lire "La porte océane"
·
Image de Incarnationfusionnelle
Incarnationfusionnelle · il y a
c'est tout simplement éblouissant de beauté
·
Image de Garance
Garance · il y a
Merci pour tous vos commentaires. Il me font chaud au coeur et me donne envie de vous offrir plus avec de nouveaux poèmes en cours. J'irais bien évidemment voir vos oeuvres. Je suis de nature curieuse.
·
Image de Charlotte Talon
Charlotte Talon · il y a
attention au soleil on le sait pourtant
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un joli poème haut en couleur pour une texture délicate que le soleil arrose. Bravo, Garance ! Vous avez mon vote.
J'ai ici un ttc pour le fun et le rire si cela vous tente : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/beee (en finale)

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Il est confortable ce lit où, assise en tailleur tu contemples la grisaille. Des rires, des exclamations, des « Tu as vu ?» « Il est sublime, non ? » se déversent des ...

Du même thème