1
min

Versificare humanum est

Image de Bruno Adjignon

Bruno Adjignon

17 lectures

3

Poète, ô bienheureux, qui des lianes de sons
Et de sèmes fiévreux et d’images nacrées
(A l’instar des torrents où l’on voit des poissons,
Charmés par les courants, étincelles diaprées,
Godiller au milieu de galets bouillonnants)
Dissémines aux feux follets de la fortune.
Tu te fais le héraut des atours déclinants,
Des âmes à l’envers hululant sous la lune.
L’on en reste, parfois, pantelant, chaviré,
La tête en un château. Seul un feu follet danse,
Servant d’une princesse au cœur désemparé !

(Tes vers en ex-voto fragmentent le silence.)
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
chavirant et chaloupé en diable.
·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
Merci Patrick. Vous êtes un connaisseur.
·
Image de Teddy Soton
Teddy Soton · il y a
La valet du roi ?
·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
???
·
Image de Teddy Soton
Teddy Soton · il y a
Je pensais que cette poésie représentais le valet du roi. Je me trompe ?
·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
Non, du tout.
Bonne nuit à vous.

·