1
min

Vent du matin

Image de Dany Okoumba

Dany Okoumba

17 lectures

0

J'ai dans le cou la marque d'un baiser
De la fraîcheur aguicheuse du matin
Qui se promène en exposant son teint
Incolore et son parfum boisé.

Il souffle un vent à l'allure de brise,
Un vent capricieux que ne maîtrise
Même pas la placide mère nature
Qui le laisse courir tel un être immature.

Il souffle un vent tel un gel qui frise
Notre chevelure avec une main
Invisible qui nous console de la crise
De notre sensibilité d'être humain.

Il souffle un vent propre à l'aube,
A cet instant magique où le lobe
De l'oreille frétille sous une voix
Suave qui nous retient dans nos draps.

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,