12 lectures

1

Venise au masque de Satin,
Venise, ce soir, au flambeau éteint.

Ombre d’une vestale qui se glisse aux balcons,
Des fleurs plein les mains,
Une rose épinglée sur son sein.

Venise à la fête de Samain,
Invitée outrageuse du carnaval des fous.
Le fil du destin se noue.

Sorcière à la robe claire,
Loin déjà, tu entendais sa roue.
Bohémienne au masque végétal,
Maudite du sang féodal,
Femme enfin, sous l’éclair fatal !

Danse sous le chêne, le bûcher est encore loin.
Et ta course, sous des larmes persécutées reflue,
Danse sous les serpentins aux visages déformés de torsades,
Aux brumes enlacée des multiples nuages,
Le cavalier ce soir, devant la rose n’ôtera pas son masque.

Les grelots tintent de l’or du sang,
Les tambourins éclatent sous les rires du temps.
Venise à la cheville gracile,
Venise sur scène charme de ses jupons.

Danse pour moi, enfant du ciel,
Sous la pluie qui lèche ton corps,
Humide couleur,
Danse pour moi, Bohémienne insolente,
Sorcière, ancêtre de mon sang,
Sorcière qui à mes pieds dévoile ses yeux de feu.

Thèmes

Image de Poèmes
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,