Vendredi 13

il y a
1 min
43
lectures
2

21 ans déjà, et l'écriture m'anime chaque jour un peu plus. Je ne sais pas trop comment me présenter, alors je ne me présente pas. J'espère simplement que les mots et les histoires formés pa  [+]

Vendredi 13, nouvelle étape dans l'histoire de l'horreur
Soirée mortelle, la barbarie a répandu son odeur
Des innocents dans un bain de sang, voilà leurs armes
Notre courage contre leurs balles, voilà nos armes
Ils veulent nous faire mal, mais c'est eux qui se noieront dans nos larmes
Alors tendons nos mains, barrons leur le chemin
Pour que notre force triomphe de ces gens inhumains
Au moins 128 âmes se sont envolées vers le ciel
Faisons maintenant en sorte de leur donner des ailes
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 6 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Java
Java · il y a
C'est magnifique et très émouvant... Je ne sais pas vraiment quoi dire d'autre... Bravo pour ce poème choc! +1
Image de Paul Bryden
Paul Bryden · il y a
Merci ! Ecrit vraiment sous le coup de l'émotion ..
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Ton texte démarre façon "rap" et s'arrête un peut rapidement à mon goût. Il est vrai que tu es davantage le poète de l'amour (malheureux) que celui de la dénonciation de l'horreur terroriste. Mais ça fait du bien de lâcher ses mots et d'exprimer sa compassion pour les victimes de telles atrocités.
Puis-je t'inviter à lire 2 textes qui m'ont plu dans ce contexte violent qui est le nôtre actuellement :
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/paris-en-vers-et-contre-tout
http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/des-briques-rouges
+1

Image de Paul Bryden
Paul Bryden · il y a
Merci d'être passée Jöelle ! Je me suis senti le besoin de dénoncer et de parler de ces horreurs, d'où ce texte !
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Heureusement que tu m'as répondu : ça m'a permis de voir que j'avais oublié de cliquer pour t'offrir mon vote : la recherche puis le copié-collé des liens te permettant d'aller voir les deux textes d'auteurs dont je te recommandais la lecture m'avaient oblitéré l'esprit. Excuse-moi ! Ceci dit, quand de telles choses arrivent : proteste et réclame ton dû !!!! ;-)
Bises :-)

Image de Paul Bryden
Paul Bryden · il y a
Il n'y pas de souci Jöelle, l'important est votre avis, je ne fais pas la course aux votes, surtout quand le texte n'est pas en compétition !