Vague-à-lames, vogua l’âme

il y a
1 min
240
lectures
122
Qualifié
Image de Automne 2017
Heure crépusculaire, où le spectre des couleurs se fait fantôme livide,
Le mas craquait sous le poids des ans,
Et les secondes, sournoises comme des toxines,
S’étaient accumulées en la pauvre matière fatiguée, la saturant.

La tristesse, telle une humidité humaine, semblait sourdre
De l’intérieur même des Âmes,
De ces deux jolies dames
Impuissantes devant l’inéluctable cranté, n’ayant plus que quelques grains de vie à moudre.

À l’étage, le Grand Homme se préparait pour un long voyage immobile,
Sans but, sans retour, et sans grâce,
Son corps, comme un Quai, tel Atlas,
Retenait d’un fil ténu le vaisseau prêt à voguer sur l’eau de là vers l’île

Où chacun, marin ou non, fait naufrage à tout âge, en s’échouant
Sur cette plage de silence éternel,
« Grève de la fin » où le bruit des semelles
S’estompe irrémédiablement dans les Sables du temps.

La vie était là... elle s’en est allée, dans la minute entamée,
Telle une atmosphère qui quitte une planète,
Et s’arrache à la gravité de cet astre mort, délabré,
Continuant à tourner en Orbite dans les têtes...
Comme une Lune, éclairé du seul souvenir de tous les êtres aimés...

122

Un petit mot pour l'auteur ? 62 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Duje
Duje · il y a
Poétiquement superbe
Image de Teddy Soton
Teddy Soton · il y a
Entrée vers un autre monde !
Avez vous lu ma Frénésie ?

Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
L'heure de tous les possibles ... !
(et il est encore temps de rejoindre le R.E.R de 6h12 ... http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/au-prochain-arret)

Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
'' Le passage'' vers un autre monde.. Triste et beau..
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Émotionnellement très puissant . J'aime beaucoup. Mes votes avec plaisir. Je vous invite à découvrir mes 3 haïkus dont: Matou sans papiers et http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/grand-noir-du-berry
Image de Lionel Viala
Lionel Viala · il y a
Merci beaucoup ! Je suis très touché ! Je ne manquerai pas à mon tour d'aller faire un petit tour dans votre jardin de mots.
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Mes voix sans hésitation pour cette écriture tranchante et sans concession. A l'occasion je vous invite à pousser les portes de mon univers ou plusieurs textes crient pour tenter de vivre encore un peu, merci, comme "Gamin le pont" ou "Bitume", toujours en lice.
Image de Lionel Viala
Lionel Viala · il y a
Merci Beaucoup ! C'est très gentil ! Je vais de ce pas vous rendre visite !
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
Émotions et détresse sont très bien décrites dans votre texte très réussi. Les mots sont rudes et sans appel. J'aime beaucoup. Vous avez les votes d'Arlo qui vous invite à découvrir son poème " sur un air de guitare* retenu pour le prix hiver. Bonne journée à vous.
Image de Lionel Viala
Lionel Viala · il y a
Merci mon cher Arlo, je suis touché ! Je ne manquerai pas à mon tour de faire un tour dans votre univers ! Très bonne journée à vous également.
Image de JAC B
JAC B · il y a
Je découvre votre écriture par hasard et en suis émue. Pléthore de belles images pour cette agonie mise en vers. C'est fort, beau, profond. +5 Lionel
Image de Lionel Viala
Lionel Viala · il y a
Merci chère JACB, j'apprécie d'autant plus votre commentaire qu'il y avait beaucoup de moi dans ce poème... (J'y parle de mon père en filigrane)
Image de JAC B
JAC B · il y a
C'est d'autant plus émouvant ! Ayant perdu père et mère à quatre mois d'intervalles il y a peu, j'admire la force que vous avez trouvé pour mettre en mots votre peine...Moi je n'ai pas encore versé de larmes et je pense à eux comme si ils étaient là...
Image de Lionel Viala
Lionel Viala · il y a
Toutes mes condoléances pour ce qui vous est arrivé, et qui doit-être très très dure à vivre pour vous... Pour ma part, j'ai encore fait mieux que le poème, puisque j'ai fait un livre sur mon incroyable père qui était un véritable Tonton Flingueur; j'ai fait une bio romancée joyeuse racontée sur le mode San Antonio; pour moi, il a fallu que j'écrive la page avant de la tourner... Vu votre prose, je ne peux que vous conseiller d'écrire sur ce douloureux sujet, vous servir de l'eau de vos émotions en y trempant votre plume... Je vous fais de grosses bises, chère JACB !
Image de JAC B
JAC B · il y a
Merci pour vos encouragements Lionel.
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
J'aime bien l'idée du délabrement. bravo et mes voix
Image de Lionel Viala
Lionel Viala · il y a
Merci, merci ! C'est très gentil ! Le temps qui passe ne nous contourne pas, hélas : il nous passe dessus !
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
c'est vrai. Il nous rend meilleur-e-s
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Une belle et riche écriture :)
Image de Lionel Viala
Lionel Viala · il y a
Merci beaucoup chère SakimaRomane ! ;-)) J'ai essayé de faire une écriture plus riche que les pâtes Barilla avec deux, trois oeufs frais en plus dans le poème, c'est ce qui fait toute la différence ! Eheh ! Je plaisante, mais ce poème n'est pas étranger à la disparition de mon père...

Vous aimerez aussi !