32 lectures

5

Vadéa, ma muse, dragons et cornemuses,
Mon château en Automne, nue quand l'orage tonne,
Plus mon coeur s'use, plus j'aime et le donne.
"- Là !" Les aigles et buses, viennent et j'abandonne,

Ma chair en pâture, mon faible palpitant.
On s'est échangé l'eau et l'on ne l'a pas bu,
De larmes, d'encre et de sang, nous sommes repus.
Bercés dans les brûlures, ou par les froids mordants.

Vadéa, ma muse, Peau d'Âne et arquebuses
Absence ou présence, je me meurs en deux sens,
J'étouffe dans le lit, ces rêves qui m'abusent.

Je veux te faire taire, mais souffre du silence
Vadéa, ma muse, compagne d'infortune,
Tu suivras mon âme, tant que luira la Lune.

Thèmes

Image de Poèmes
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Coum
Coum · il y a
La variation est entendue dans ce nid de draagons.
·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
Envie que la lune luise longtemps ...douceur et vague à l'âme comme une légende qu'on relirait encore ...c'est beau ...
·
Image de Wynn
Wynn · il y a
La Lune est la touche merveilleuse de chaque jour, si elle n'était plus là, je crois que rien de pourrait rattraper les journées ternes
·
Image de Osolaris
Osolaris · il y a
"Vadéa, ma muse, Peau d'Âne et arquebuses" ce vers est étrangement poétique, il évoque.
·
Image de Wynn
Wynn · il y a
qu'évoque-t-il pour vous ?
·