SRAS-Cov

il y a
1 min
9
lectures
0

Conteurs à ses heures perdues, adepte du calme et des moments intimistes de l'âme, praticien des pensées vagabondes. NB: Après lecture jetez un œil sur les explications en fin de page et  [+]

Sous un velux, en vacancelle
le regard halé vers le ciel
les yeux éclairés par le noir
j'étrangle en moi mes cauchemars
Une pensée en vient et tue
Les réflexions d'un être qui mue
Dans le gris sordide de la ville
Que je contemple las et vide.
La vie qui défile au dehors
Dit: je ne suis pas encore mort
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !