Une silhouette bleue posée sur le soir rouge

il y a
1 min
785
lectures
663
Finaliste
Jury
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Souvenir d’une rencontre et d’un amour passé envoutant. L’atmosphère et le rythme donnent de la force à un fond simple mais criant de

Lire la suite

Après avoir pratiqué l'athlétisme, l'escalade, l'alpinisme à haut niveau et été un professionnel de la randonnée à pied et à raquettes, il est temps pour moi d'essayer de déchiffrer mes  [+]

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Dans le soir qui bascule comme une balançoire,
Qui vient et qui revient et puis ne revient plus,
Qui tout à coup rougit et glisse dans la nuit
Comme sur du savon noir aux mains d’un savant fou,
Moi je t’ai rencontrée et je t’ai racontée
Aux mille vents perdus là-haut sous les étoiles
Et que le ciel dévore, quand il prend ses grands airs.

Tu étais tel un rêve dans le jour qui s’achève,
Une silhouette bleue posée sur le soir rouge,
Un bel enchantement, qui d’un seul coup, d’un seul
Fit que soudainement, moi, je n’étais plus seul...
Les rides arides du passé, lors, tel un grand rideau
Se sont toutes écartées pour te laisser passer
En mon cœur, en ma vie, faite de trop de nuit...
C’était il y a longtemps, mais les vents se souviennent
C’était il y a longtemps, mais je n’ai pas oublié...

Tu m’as dit « Je suis là, surtout ne bouge pas,
Je détourne mon pas pour être près de toi,
Je suis comme une peur
Une buée, une vapeur
Qui ce soir vient dormir
Au creux de ta certitude,
Les toujours, les jamais
Ne seront pas pour nous,
Je suis là, j’apparais,
Et puis je disparais. »

Dans une vague nuit sur une mer sans vagues
Tu as posé ta tête au creux de mon épaule
Et puis ton beau sourire s’est envolé vers moi.
C’était doux, c’était fou, tu m’as donné tes lèvres
Pour que je lise en toi bien mieux que dans un livre,
C’était tout, c’était fou
Tu étais juste un rêve,
Une silhouette bleue posée sur le soir rouge,
Tu étais juste un rêve,
Mais moi, je t’ai aimée.

C’était il y a longtemps,
Mais les vents se souviennent,
C’était il y a longtemps,
Mais je t’aime toujours.

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Souvenir d’une rencontre et d’un amour passé envoutant. L’atmosphère et le rythme donnent de la force à un fond simple mais criant de

Lire la suite
663

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !