Une promesse de route

il y a
1 min
31
lectures
2

Quand ta colère fait meubler mon âme d'émotions... Quelques larmes stillent à l'orée de mes paupières, reliques d'une plaie peu profonde C'est te mentir si du regard j'ai l'air gagnant  [+]

Au début, ton regard m'a été une promesse de route...
Pourvue d'une de tes ailes, dans tes cieux je me suis plongée afin d'y voir de près ta lumière ;
Qu'on s'aimerait comme l'eau et la soif, cela se savait !
Que des ornières nous serviraient de repères après chaque envol, tu m'as appris à le croire les yeux clos ;
Éprise de toi et toi de moi, des serments sur nos lèvres ont vibré au point de faire blanchir certaines de nos nuits ;
Et dire que tant de frissons ont fait bouillir nos cœurs d'impatience, quoi de plus mémorable !
Mais à présent je me sais à toi...
De blanc et de dorure tu m'as parée ;
Mon annulaire scintille de ton or et ma chevelure, de ta guirlande !
Battant, ton héroïsme me vernis d'allégresse ;
Chaque caresse de ta main m'épluche...
Et dans les couloirs de ton palais, plane cette odeur de toi qui m'envoûte tant !
Déserts, épines et fleuves ont beau être des prochains adversaires, avec toi je crains peu...
Ton silence est mon assurance,
Tes bouquets?, mes bosquets,
Tes lèvres, mon hydromel,
Et tes valleuses, d'étroits sentiers vers un ciel étoilé...
Aimant et métal, c'est Nous mon prince !
Je t'aime à en mourir, à en mourir, mais alors vraiment...


Texte dédié à ma sœur BIJOU ONDZE et à son aimé AMBETO. Heureux mariage à vous !
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !