Une nuit de février

il y a
1 min
136
lectures
76
Qualifié
Image de 2017
Il est apparu dans mon silence chantant
Je voulais dormir et voler comme l'oiseau
Au creux d'un rêve d'évasion ensorcelant
Mais un démon de la nuit brandit son couteau

Alors terrorisée dans les bras de Morphée
J'ai hurlé le cri strident de la vénéneuse
Sorcière enfoncée dans mon âme de fée
Pour arracher de son poing l'arme nébuleuse

Mais le poignard satanique avançait trop vite
Je levai la main pour protéger mon visage
Et suppliai le ciel d'exorciser le rite

La lame sous la lune est devenue très sage
L'âme de mon ami a surgi sous mes yeux
Minuit! Valentin protégeait les Amoureux
76

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,